Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
- Communiqué de presse -
Expostion Jean Epstein et l'Or des Mers à Hoedic
L'exposition consacrée à Jean Epstein, cinéaste des îles bretonnes entre 1928 et 1948, est ouverte à partir du mercredi 15 juin au fort d'Hoedic. Deux salles permettent d'une part de retracer le contexte et les différents films d'Epstein sur les îles bretonnes, d'autre part d'exposer 50 photos de tournage, en
Gilles Janin pour Association MELVAN le 12/06/05 1:14

L'exposition consacrée à Jean Epstein, cinéaste des îles bretonnes entre 1928 et 1948, est ouverte à partir du mercredi 15 juin au fort d'Hoedic. Deux salles permettent d'une part de retracer le contexte et les différents films d'Epstein sur les îles bretonnes, d'autre part d'exposer 50 photos de tournage, en particulier de l'Or des Mers, tourné à Hoedic en 1931/32.

Les acteurs de l'Or des Mers sont tous insulaires : Rémy Blanchet, grand-père de l’actuel maire d’Hoedic, Adelina Le Gurun (de Houat), Martin le Scoarnec ( le « vieux » dans le film, d’Hoedic) ou le recteur Jégo dans son propre rôle. Louis Le Hyaric (père de l’ancien maire de Houat) patron de L’Angélus de la Mer assura de son côté le transport du matériel et des équipes durant le tournage…

A partir de la fin des années vingt, et pendant la seconde partie de sa vie, Epstein incarne « le meilleur du cinéma breton », sachant le mieux « traduire les valeurs profondes et les rudes beautés » de la région. Il réalisa plusieurs fictions et documentaires dans les îles bretonnes tels que Finis Terrae (1929) ou Les Feux de la mer (1948) à Ouessant, Mor Vran (1930) à Sein, L’Or des mers (1932) à Hoedic, Le Tempestaire (1947) à Belle-Île. Epstein était aussi un homme de lettre, critique de cinéma, auteur de poèmes et de deux romans. Ces romans situent leur action dans une île. Le premier L’or des mers (1932) se déroule à Ouessant (roman sans lien avec le film), le deuxième Le recteur et les sirènes (1934) se déroule à Huernn, nom donné à une île supposée imaginaire…

La base de cette exposition a été à l’origine conçue et montée par Sylvie San Quirce et Vincent Guigueno pour l’écomusée de Groix, à l'occasion du cinquantenaire de la mort de Jean Epstein en 2003. Elle est complétée de documents iconographiques inédits trouvés sur nos îles.

Vos 0 commentaires
Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 3 multiplié par 3) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons