Exposition celtique ? Le mouvement culturel breton réagit
Communiqué de presse de Yvon Ollivier

Publié le 7/12/22 12:34 -- mis à jour le 08/12/22 18:16

L'EXPOSITION "CELTIQUE ?" DU MUSÉE DE BRETAGNE

NIAIT L'ÉVIDENT HÉRITAGE DE LA BRETAGNE

Toutes nos newsletters et tous nos agrégateurs sont gratuits ! Abonnez-vous !

Le Musée de Bretagne a présenté à Rennes ces derniers mois une exposition qui interrogeait sur les origines celtiques de la Bretagne. Les critiques détaillées émanant d’éminents chercheurs démontraient l’absence de rigueur scientifique qui a présidé à l’élaboration de cette exposition. Pire, le traitement de certains aspects de la question traduisait un parti-pris évident, problématique en matière de vérité historique.

Le fait d’appuyer la démonstration sur des cartes de Bretagne omettant la Loire-Atlantique démontrait non seulement une légèreté profonde du propos de l’exposition, mais pouvait s’assimiler à une action, volontairement ou non, visant à mettre en œuvre un processus de destruction d’une identité. Car le but n'aurait-il pas été clairement de nier l’existence des éléments constitutifs de l’identité du peuple breton comme le sont un territoire, une langue, une histoire, voire de les représenter sous une forme dévalorisante afin que les membres de ce peuple renoncent et adoptent au plus vite l’identité du groupe dominant en quête d’hégémonie ? Quand le Musée de Bretagne s’emploie à détruire l’identité de peuple breton, voire, de ce fait, la communauté celtique, il inculque de fait l’artificielle « identité ligérienne », mais surtout confirme la seule identité de la France, construction récente de quelques siècles établie au gré de l’histoire à partir de peuples divers. La négation de la dimension celtique du peuple breton, celle de l’identité d’un peuple plus généralement, dans le but de l’assimiler est un ethnocide condamné par toutes les conventions internationales. Ces dernières affirment que toutes les cultures ont une dignité et une valeur qui doivent être respectées et protégées parce qu’elles sont la manifestation du génie créateur de l’être humain.

Les signataires de cette motion :

- ont constaté que l’exposition ne respectait pas la vérité scientifique et participait de fait à un ethnocide.

- demandent un enseignement à tous les jeunes Bretons du contexte historique, géographique et socio-économique de leur territoire, la Bretagne, toujours refusé jusqu’à présent, afin qu’ils en aient une connaissance éclairée et non déformée.

Ils appellent le Conseil régional de Bretagne à agir pour que tous les éléments de l’identité de la Bretagne soient connus et respectés.

Signataires :

Institut culturel de Bretagne Bretagne Réunie Breizh Impacte

Bretagne Majeure


5  1  
mailbox
imprimer
logo
Yvon OLLIVIER est juriste, auteur de l'ouvrage "la désunion française essai sur l'altérité au sein de la République" ed l'harmattan 2012 et membre de la coordination des juristes de Bretagne blog associé desunion-francaise.over-blog.com
Vos 9 commentaires
  Anne Merrien
  le Mercredi 7 décembre 2022 14:49
J'imagine que les statuts de ce musée précisent ses objectifs : une vision historique large ou une étroite vision administrative. Les dysfonctionnements étaient-ils en germe dès sa création ou s'agit-il d'une dérive ?
(0) 
  pierre daniel
  le Mercredi 7 décembre 2022 17:24
demat
il ne s'agit nullement d'une dérive mais d'un acte délibéré, réfléchit inscrit dans une politique ethnocidaire , commandité par les maitres jacobins qui de Paris ordonnent a leurs fidèles serviteurs de poursuivre l'oeuvre de destruction de toutes formes de particularisme .
mais voila nous avons tous les jours l'occasion de voir cet état jacobin faillir et se déliter . seul la disparition de l'état français dans sa conception actuelle permettra le renouveau de notre nation Bretonne .Jamais,jamais il ne tolèrerons la moindre parcelle dans ce qu'ils appellent région .
Les jacobins mènerons leur système jusqu'à la nausée . mais la France est très malade il faut ètre aveugle pour ne pas s"en apercevoir . Et la France est comme toutes choses régie par la loi universelle : s'adapter ou disparaitre . refusant de s"adapter elle disparaitra il n'y a ps de nation éternelle .
donc continuons le combat pour nous ,notre nation notre avenir,comptons que sur nous meme .
a galon
(3) 
  Yann KERNEUR
  le Mercredi 7 décembre 2022 19:41
Mon prénom et mon nom parlent d'eux-mêmes. Le N de mon nom de famille n'est pas une erreur : c'est une forme vannetaise de KERNAOUR. Ce n'est pas du K.L.T.
Je me sens profondément breton
(2) 
  Yann KERNEUR
  le Mercredi 7 décembre 2022 19:41
Mon prénom et mon nom parlent d'eux-mêmes. Le N de mon nom de famille n'est pas une erreur : c'est une forme vannetaise de KERNAOUR. Ce n'est pas du K.L.T.
Je me sens profondément breton
(1) 
  Mahe jeff
  le Jeudi 8 décembre 2022 10:37
Pourquoi ne pas se passer de tout ces jacobins
(0) 
  Jean BOIDRON
  le Jeudi 8 décembre 2022 11:13
J'ai été conseiller pédagogique académique dans ce Musée. Je connais donc bien le fonctionnement de cette structure. Qui s'intitule Musée de Bretagne mais ne dépend de la Région.
La question n'est pas tant cette exposition qui a fait plus de bruit que ne s'attendaient les organisateurs. Mais bien la competence intellectuelle des administrateurs & du fonctionnement par delegation d'une structure où la tête se protege en parapluie sous le couvert de diverses commissions.
En la matière, la tête ne connaît rien a la Bretagne ni à ses sensibilités. C'est justement pour ça qu'on l'embauche : de simples fonctionnaires...
On est dans un autre monde que celui de Jean-Yves Veillard ou Pascal Aumasson qui étaient des gens cultivés. C'est un peu comme l'écart entre de Gaulle & Sarkozy. Les bas du front sont aux commandes sans rien connaître au sujet.
Après sur la démarche intellectuelle rien a reprocher : secouer les fondations d'un mythe est toujours salutaire. Mais que d'erreurs & d'omissions ! Barzaz Breiz faux littéraire sans mentionner Donatien Laurent. Visuels du PNB en fachos comme si ça résumait tout. Oubli du contexte nationaliste de l'époque qui a aussi touché la France depuis le romantisme à la guerre 14. Sectoriellement très riche tout ça. Vue d'ensemble totalement incompétente... Et d'une conclusion sur l'identité fort péremptoire. Pédagogique ? On déconstruit sans dinner les billes pour se reconstruire librement une idée. Tout le monde n'a pas tout lu, ni même les quelques cautions universitaires.
Et c'est bien la que réside l'imposture : tant d'ignorance sur un tel sujet de fond. Un boulot de techniciens de surface. Dans l'air du temps à defaut de l'ère.
(7) 
  Colette Trublet
  le Jeudi 8 décembre 2022 17:46
Je ne sais pas vous, mais personnellement je pense que : Bretagne entière et bretons sont indestructibles. Nous savons nous défendre en douce : comme avec le Celib autrefois et à présent Le Keredel, Bretagne prospective. le FIL, festoù, bagadoù,et cercles en tous lieux. Nous sommes les héritiers des Gaulois et des Celtes, avec les 7 autres pays celtiques européens et les diaspora. Impossible à effacer. Nous existons bel et bien derrière le silence parisien officiel qui nous nie et nous enfume comme avec cette expo au musée de Rennes. Les personnages incultes qui l'ont réalisée ne mérite que mépris et dédain. Savent-ils seulement ce qu'ils ont fait? Nous en avons vu d'autre ! cf www.facebook.com:Celte que j'aime: Colette Trublet. Libre d'accès. A galon...dé thieur...
(2) 
  Kerbarh
  le Dimanche 11 décembre 2022 14:15
J’ai la chance de voyager dans toute la France et au fil de mes rencontres, je m’aperçois que 90 % des gens respectent les bretons et admirent leur ténacité et leur dynamisme. Dans les affaires ils sont craints.
Pourquoi chez eux , les bretons ont ils un manque d’auto estime qui va jusqu’à renier leur histoire et leur langue ? Une fierté mal placée ?
(0) 
  Kerbarh
  le Dimanche 11 décembre 2022 15:38
J’ai la chance de voyager dans toute la France et au fil de mes rencontres, je m’aperçois que 90 % des gens respectent les bretons et admirent leur ténacité et leur dynamisme. Dans les affaires ils sont craints.
Pourquoi chez eux , les bretons ont ils un manque d’auto estime qui va jusqu’à renier leur histoire et leur langue ? Une fierté mal placée ?
(1) 
ANTI-SPAM : Combien font 7 multiplié par 8 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR de l'article et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.