Explosion de colère à Quimper

-- Politique --

Dépêche
Par Philippe Argouarch

Publié le 18/11/18 2:25 -- mis à jour le 22/11/18 01:18

Samedi, environ 30 000 gilets jaunes ont manifesté et bloqué des axes routiers et des carrefours dans toute la Bretagne historique sur les cinq départements dont pas moins de 15 rassemblements dans le 44. Le mouvement des Gilets jaunes qui avait commencé sur un blog tenu par une bretonne à propos des hausses des taxes sur le carburant s'est répandu dans toute la France. Samedi fut donc le grand jour de défiance à l'égard du gouvernement. Il y a eu beaucoup d'incidents, de nombreux blessés et un mort.

A Brest, une manifestante a été percutée par une voiture et a dû être hospitalisée. Une autre à Loudéac.

A Quimper 3000 Gilets jaunes se sont rassemblés et ont bloqué les accès à la ville. Des heurts violents ont eu lieu dans l'après-midi aux abords de la préfecture. Six policiers et un nombre non déterminé de manifestants ont été blessés. La photographe Pauline Horellou qui faisait des photos pour ABP a été gazée et a reçu un coup de flashball à la cuisse. Elle a posté ses photos hier soir sur les réseaux sociaux alors que ses yeux brulaient encore. Un autre manifestant qui s'était baissé pour ramasser quelque chose a reçu un flashball en plein visage.

Beaucoup de manifestants à Quimper et dans les autres villes bretonnes sont restés sur place ou on décidé de revenir aujourd'hui dimanche afin de continuer d'exprimer leur colère devant l'arrogance et les désinvoltures d'un gouvernement qui a osé rendre plus compliqué l'accès aux lieux de travail en augmentant les taxes sur les carburants et «en même temps» n'hésite pas à augmenter les salaires des membres des cabinets ministériels, jusqu'à 20% d'augmentation dans certains ministères.

Cet article a fait l'objet de 2425 lectures.
mailbox imprimer
logo
Philippe Argouarch est un reporter multi-média ABP pour la Cornouaille. Il a lancé ABP en octobre 2003. Auparavant il a été le webmaster de l'International Herald Tribune à Paris et avant ça, un des trois webmasters de la Wells Fargo Bank à San Francisco. Il a aussi travaillé dans des start-up et dans un laboratoire de recherche de l'université de Stanford. (voir le site) et (voir le site)
Voir son mur