Etat d'urgence : Oui aux mesures indispensables de sécurité non à la psychose

-- Politique --

Communiqué de presse de Christian Troadec
Porte-parole: Christian Troadec

Publié le 17/11/15 14:34 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Les Préfets vont rassembler dans les prochains jours l'ensemble des maires ou leurs représentants, dans chaque département, pour leur expliquer, en présence des autorités militaires, des parlementaires et des représentants des parquets, les mesures prises dans le cadre de l'état d'urgence. Je dis oui aux mesures indispensables de sécurité et non à la psychose. Des faits récents démontrent qu'il faut veiller à ne pas exacerber la situation née des attentats de Paris. Le refus par l'Etat de laisser des scolaires se déplacer à 100 mètres de leur établissement pour assister à une pièce de théâtre cette semaine ou de les accompagner par des hommes armés jusqu'aux dents pour partager un moment de recueillement, est totalement disproportionné. Partout l'on entend que d'arrêter la vie sociale, culturelle, sportive, économique et même politique de notre région serait synonyme d'une victoire pour les terroristes. Une nouvelle fois je dis oui à des mesures de sécurité indispensables mais proportionnées, non à l'entretien d'une psychose qui conduirait à la paralysie totale de notre pays, tout particulièrement dans le domaine de l'économie déjà bien en difficulté…

Christian TROADEC

Maire de Carhaix

Tête de liste Oui la Bretagne aux régionales

Voir aussi :
mailbox imprimer