Erreur dans les résultats : Cap Caval remporte la première manche du championnat des bagadoù
Dépêche de Philippe Argouarch

Publié le 26/02/13 21:37 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

C'est le bagad Cap Caval et non pas le bagad d'Auray de la Kevrenn Alre qui est, finalement, le vainqueur de la première manche du championnat national des bagadoù de 1re catégorie, qui s'est disputée à Brest, dimanche dernier.

Bodadeg ar Sonerion (BAS), la fédération des sonneurs qui organise le championnat, avait sacré la Kevrenn Alre (Auray), mais une erreur avait faussé les résultats, car, les notes d'un des juges n'avaient pas été prises en compte.

Philippe Argouarch

Voir aussi :

mailbox
imprimer
logo
Philippe Argouarch est un reporter multi-média ABP pour la Cornouaille. Il a lancé ABP en octobre 2003. Auparavant, il a été le webmaster de l'International Herald Tribune à Paris et avant ça, un des trois webmasters de la Wells Fargo Bank à San Francisco. Il a aussi travaillé dans des start-up et dans un laboratoire de recherche de l'université de Stanford.
Vos 1 commentaires
michel Demion
2013-03-01 12:56:59
Pour la deuxième fois en 5 ans BAS se trompe sur le concours de la première catégorie. Cela fait beaucoup et montre le peu de sérieux d'un organisme qui fait à priori beaucoup pour la musique bretonne. Un constat : il faut professionnaliser BAS et dans ce cadre des sanctions doivent tomber sur les responsables de tels errements.
(0) 
ANTI-SPAM : Combien font 8 multiplié par 0 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.