Environ 4500 personnes ont manifesté hier à Nantes pour la réunification de la Bretagne
Dépêche de Philippe Argouarch

Publié le 19/06/11 12:35 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Militant depuis 50 ans pour la réunification de la Bretagne, c'est-à-dire la réintégration du département de la Loire-Atlantique au sein de la région administrative Bretagne, l'association Bretagne Réunie (voir le site) avait appelé une nouvelle fois à manifester hier après-midi.

Toutes nos newsletters et tous nos agrégateurs sont gratuits ! Abonnez-vous ! (voir le site)

Pays de la Loire, va te faire voir

Les manifestants scandaient des slogans comme "Loire-Atlantique pays breton, Pays de la Loire pays bidon, Pays de la Loire, va te faire voir" ou encore "Vichy c'est fini". Vichy en référence à une première division de la Bretagne historique en 1941 lorsque le maréchal Pétain avait créé les super-préfectures. Les partisans du retour à la Bretagne historiqu, venus des 5 départements, ont défilé sur sept kilomètres passant par l'Hôtel de Région des Pays de la Loire et le château des Ducs de Bretagne. Deux étapes symboliques où le Bro Gozh, l'hymne national breton, fut chanté avec ferveur et ponctué de pétards.

Devant l'Hôtel de région la tension est montée d'un cran quand de jeunes manifestants plus radicaux ont lancé des œufs et des boules de peintures sur les bâtiments. Les CRS, qui en protégeaient l'accès ont interpellé un manifestant. Il a été relâché dans la soirée.

La prochaine fois on fait quoi ?

La répétition de ce genre de manifestation et l'imbroglio juridique qui – s'il permet une consultation populaire sur le sujet qui la rend dès le départ perdue car exigeant un vote sur l'ensemble des deux régions concernées – font que le mouvement se radicalise, si on compare à la manifestation d'il y a 3 ans ou à la fresque humaine organisée l'année dernière.

Une des nombreuses banderoles qui disait "La prochaine fois on fait quoi ?" semble significative du désarroi des citoyens devant l'autisme du pouvoir et les blocages des élus de la région PDL anxieux devant le risque potentiel de perdre leur siège. "Je n'ai pas été élu pour faire la réunification" aurait déclaré récemment Philippe Grosvalet (PS) le nouveau président du Conseil général du 44. Une exception : le député François de Rugy, député Vert de Loire-Atlantique pour Nantes, Orvault et Sautron, qui était bien présent hier dans le cortège ainsi que quelques maires courageux comme Alan Coraud, maire de La Remaudière. Venus de la Bretagne administrative, Christian Troadec, le bouillant maire de Carhaix, Lena Louarn, la vice présidente chargée des langues, chaque jour omni-présente sur la Bretagne historique, et sans oublier les élus Udébistes Naïg Le Gars, Christian Guyonvac'h, Mona Bras… et d'autres, avaient fait le déplacement.

Les dirigeants de Bretagne Réunie et des nombreux groupes culturels présents lors du rassemblement parlent de "déni de démocratie". Ils entendent bien faire entrer le débat dans la campagne des présidentielles. D'autres solutions sont aussi recherchées du côté du Parlement européen.

Philippe Argouarch

Voir aussi :

mailbox
imprimer
Cet article a fait l'objet de 4732 lectures.
logo
Philippe Argouarch est un reporter multi-média ABP pour la Cornouaille. Il a lancé ABP en octobre 2003. Auparavant, il a été le webmaster de l'International Herald Tribune à Paris et avant ça, un des trois webmasters de la Wells Fargo Bank à San Francisco. Il a aussi travaillé dans des start-up et dans un laboratoire de recherche de l'université de Stanford.
Vos 26 commentaires
  Morvan Leiz-Breiz
  le Dimanche 19 juin 2011 13:58
4500... C'est peu, non? Les organisateurs ont-ils concience de ce qu'en excluant de fait ceux qui parmi les militants bretons ne sont pas d'extrême-gauche, ils se privent de nombreux soutiens? Pour ma part, je serais volontiers allé manifester pour le retour de ma ville natale dans le sein de la Bretagne, mais quand on se souvient de l'attitude inqualifiable de certains malodorants à l'égard d'un élu, chef d'entreprise et militant de longue date lors de la dernière manifestation, on se dit qu'il n'y aurait pas eu de plaisir à être en si mauvaise compagnie...
(0) 
  Yann le Bleiz
  le Dimanche 19 juin 2011 18:36
L'article d'un journal finistérien en dit long sur l'autisme qu'il faut attendre du gouvernement. L'ambiance était bonne enfant, mais il est vrai que l'exaspération était présente dans la bouche de nombreuses personnes connues pour leur modération, et cela à cause du déni de démocratie.
Une évolution du dialogue à la basque serait terrible pour l'image de la Bretagne au sein de l'Europe, c'est un piège dans lequel il ne faut pas tomber. Non, mieux vaut une évolution à la Catalane, communiquer, communiquer en Bretagne, en France et surtout en Europe. Transformer cette manifestation en festival de musique, un savoir faire breton, pour faire grossir le nombre de manifestant et expliquer que la démocratie et les droits de l'homme ne sont pas négociables.
(0) 
  bernard guyader
  le Dimanche 19 juin 2011 21:13
Bon dià ...... 4500 c'est mieux qu'en 2003 ( 4000 !) . Depuis 1985 ... on est dans le Festif-débat ... la Conviviale attitude et certain souhaite une évolution à la catalane .... pour quand ? le 18 juin 2032 ? Une manif pour la langue en Catalogne sud ou.... l'indépendance c'est pas moins de 1/2 millions jusqu'à 6 millions ....Alors 4500 manifestants c'est plus ou moins 0,3% de la population du Pays de Nantes .Chercher l'erreur .... Pour rester dans l'esprit Festif. qui plait temps je propose des manifs combinées .... Apéro- géants /Réunification je suis sûr que l'on peut arriver à 10 000 !!!! A Perpignan pour les 350 ans de résistance au traité des Pyrénées pas moins de 13 000 manifestants en 2009. Il est vrai que le sud amène un vent chargé de " bon air" .... Proposer un parti politique qui donne, clairement , un choix nouveau ( comme le SNP d'Ecosse ) ..... remplacer Ouest- fr'ance par un quotidien breton et progressiste ..... supprimer la télévision d'état français qui anesthésie les cerveaux et vous verrez ...peut être là vous irez vers un chemin à la "Catalane" ... mais avont les Catalans se sont battus ... on fait des grèves de la faim ont été menaçant et c'est comme cela qu'ils se sont fait entendre ... le Festif. c'est le soir après la manif ... pas avant .B.G.
(0) 
  papa d'un enfant autiste
  le Dimanche 19 juin 2011 21:56
j'aimerai qu'on cesse d'utiliser le terme autisme à tout bout de champ.
un papa d'un enfant autiste
(0) 
  Kieran Duff
  le Dimanche 19 juin 2011 23:35
Les manifestants ne devraiernt pas se regrouper par partis politiques ou même assos mais sous des banderoles géographiques donc transversales regroupant les manifestants par pays ou par villes comme "Saint-Nazaire" ou "Les Redonnais pour la réunification" ou "Saint Herblain" ou "Le Vignoble"...etc.
(0) 
  Pierre CAMARET
  le Lundi 20 juin 2011 01:54
Comme le disait , il y a quelques annees , l' ineffable CHEVENEMENT , on ne va pas changer pour 4000 "pelerins" .... bien il y a en a 500 de plus ??
Decu , 20 000 cetait deja limite , alors la .????
(0) 
  Michel Prigent
  le Lundi 20 juin 2011 06:18
La manif du 18 juin nous procure encore une nouvelle occasion d'"aprécier" la domestication pour ne pas dire la "soviétisation" des médias en Pédélie.
Ainsi, le dimanche matin, au journal de 8h, la radio Loire Océan ("radio-Pravda" pour certains) relate une manifestation de 2000 manifestants, constituée de " quelques nantais et de nombreux Bretons" (a quoi les reconnait-on ?) sans oublier d'utiliser l'image caricaturale et folklorique de: "chapeaux ronds et cirés de marins...", (Sans blague ! il y en avait combien...5 ? Ou alors, je suis aveugle).
A croire que ces "journalistes" n'y ont même pas mis les pieds.
Déjà le 27 fevrier 2010, jour de la fresque "44=BZH", un article d'OF Dimanche signé le lendemain par E.Bureau avait divisé le nombre de participants par 2 et trouvé le moyen de dénicher une touriste de Dinan venue, malgré un temps exécrable (la veille de la Faute-sur-Mer) avec ses enfants pour voir l'éléphant et "manger une glace", laquelle touriste avait qualifié la manif de "folklore"...enfin paraît'il.
Le Président de Bretagne Réunie avait adressé une vigoureuse lettre de protestation à F.R. Hutin (sans réponse) pour dénoncer ce compte-rendu "bizarre" pour ne pas dire tendancieux;
Le 20 septembre 2008, c'est TV7 (télé sponsorisée par OF, maintenant disparue-bon débarras-) qui avait omis de parler des 10 000 manifestants qui passaient pratiquement sous son nez.
Prétexte avancé: "L'actualité sportive du FC Nantes occupait urgemment l'actualité"...quand on voit ses résultats !
C'était, en provenance de Nantes, quelques nouvelles d'au-delà du "mur de Pétain".
(0) 
  Yannig Bichon
  le Lundi 20 juin 2011 06:53
L'idée de Kieran Duff est très bonne!
Il serait bien aussi d'aller manifester dans d'autres villes, comme Rennes, Vannes, Brest, Saint-Brieuc...
Et 2-3 manifs dans une année...
(0) 
  Erwan ar c’hozh
  le Lundi 20 juin 2011 11:11
Je suis allé manifester samedi et n'y ai pas vu les Trégorrois que j'y vois habituellement (pas un seul drapeau trégorrois) .... décevant.... bien sur il y avait des menaces de pluie mais la Bretagne vaut bien qu'on se déplace et qu'on se fasse un peu mouiller, non? En plus il n'a même pas plu.
(0) 
  Pierre CAMARET
  le Lundi 20 juin 2011 11:32
Je sduis d'accord avec Michel PRIGENT ...... mais quand meme les Bretons ... on se fait B....... mais on en redemande . On aime cela .
Breton tres , tres , tres triste ce soir
(0) 
  pierre-yves Pétillon
  le Lundi 20 juin 2011 12:00
La date de cette manif était très mal choisi à mon avis, je l'avais d'ailleurs signalé à 44BZH dès que je l'avais appris. Période d'examens (on se prive des jeunes), nombreuses fêtes, festivals, kermesses d'écoles (si, si, ça compte aussi !). Je n'ai d'ailleurs pas pu y venir moi même...
Et une manif c'est bien, mais et après ??? L'on manifeste depuis combien de décénnies déjà ? Ca change quoi ? Alors oui certains se radicalise, c'est même surpprenant qu'ils ne l'aient pas fait plutôt ! Parfois le C4 fait avancer les dossiers de façon beaucoup plus rapide... Triste constat certe, l'on ne perce pas un mur qu'avec des mots malheuresement.
(0) 
  Aloo
  le Lundi 20 juin 2011 12:00
Nantais mais pas Breton, et heureusement...
(0) 
  pierr-yves pétillon
  le Lundi 20 juin 2011 12:15
A Aloo,
T'en mieux pour toi camarade ! On est content que tu le vives bien...
Pour info, faites un tour sur le site de l'OF, le traitement de l'info et surprenant. La manif en page PDL est mise au même niveau que celle des motards et en page Bzh une vidéo vraiment très informative... Le nombre de manifestants descend même à 2000, moins que le chiffre des képis !
(0) 
  YANN MOREL
  le Lundi 20 juin 2011 14:20
Voilà plus de 30 ans que les manifs se succèdent en vain festives ou non,avec ou sans binious puisque telle est la mode ! Une bretagne festive pour du superflu mais absente de l'Histoire en marche.Notre Hhistoire, une fois encore méprisée,trainée dans la boue de Loire.Réveillez-vous Xavier grall,Glenmor, ce peulple est devenu veau ! il n'y a même plus un artiste engagé pour cette cause de la réunification !
(0) 
  SuperBaloo
  le Lundi 20 juin 2011 14:27
Rome ne s'est pas faite en un jour alors il ne faut pas se décourager. A mon avis la clef ne viendra pas des élus mais de l'Union européenne et en l'occurence, avec ce qu'il s'est passé à l'hotel de région, fait rarissime en europe il faut le souligner, un message fort à été lancé.
Reste à l'exploiter comme il se doit.
Un nantais qui n'à pas été formaté par la propagande ...
(0) 
  Erwan ar C’hozh
  le Lundi 20 juin 2011 14:42
A Aloo,
Salut à toi, étranger! tu seras le bienvenu dans une Bretagne réunifiée, que tu sois breton ou pas. Les métropoles sont toujours cosmopolites, regardez Paris où habitent des étrangers de toutes origines! Naoned ne fait pas exception à la règle.
Degemer mat e Breizh!
(0) 
  J-Luc Le Floc'h
  le Lundi 20 juin 2011 15:28
Hello, Aloo,
Votre propos paraît sybillin ou malin, ou les deux!
Nantes est une ville qui aujourd'hui - par la voix, le silence ou le comportement de ses élus - refuse, sa position géographique et historique. A tel point qu'il y a de quoi s'interroger sur la portée du label "ville d'Art et d'Histoire" qui marque ses approches routières.
Comment Nantes peut-elle espérer se faire remarquer dans le futur dans un périmètre assez large - disons la façade atlantique - voire à l'international? Rennes au nord, Bordeaux au sud, lui feraient-elles de l’ombre ? Mais la première est clairement bretonne, la seconde clairement aquitaine.
Aujourd'hui, Nantes n'a pas d'arrière-pays. Et personne ne sait où la situer. Cela manque cruellement à son ambition.
Nantes en Bretagne (administrativement parlant) re-trouverait une assise qui lui fait défaut aujourd’hui. Une cohérence géographique qui lui ouvrirait la voie pour une visibilité à l'international.
Pour l’observateur attentif, la proposition de « Bretagne réunie » concernant le découpage régional a de beaux jours devant elle. Il ne lui manque qu’un appui politique sérieux et responsable. Mais où donc sont passés les hommes politiques ?
(0) 
  bernez mazhe
  le Lundi 20 juin 2011 16:42
Originaire du pays guérandais .......... mais exilé en bretagne nord , pour la première fois j'ai pu sortir de mes contraintes et participer à la manif. Et je me pose la question : quel est le pourcentage d'habitants du 44 au cours de cette journée ??? Quelqu'un aurait-il une idée ??? Je côtoie régulièrement cercles, bagadou et membres d'assos de la presqu'île mais je me demande encore si j'en ai rencontré un ce samedi .Dansez ,sonnez c'est bien mais ce n'est pas tout . Ceux qui viennent de loin ont bien du mérite pour défendre, certes leurs idées, mais également des gens peu concernés !!!
(0) 
  Bernard Le Ner
  le Lundi 20 juin 2011 17:50
Aloo, .si tu n'aimes pas les Bretons quitte la Bretagne et installe toi ailleurs, ne te gâche pas la vie!
(0) 
  Jean Perfon
  le Lundi 20 juin 2011 18:35
@Morvan Leiz-Breiz
vous dite n'importe quoi! il n'y avait pas que l’extrême gauche, seul interdit: l’extrême droite bretonne qui véhicule de idée raciste que nous ne voulons pas!
était notamment présent l'UDB, divers association pour la langue bretonne sans étiquette politique et bien d'autre jusqu’au simple citoyen
Naoned e Breizh
(0) 
  Louis Le Bras
  le Lundi 20 juin 2011 22:15
Les manifestations ne sont plus trop en vogue dans les Médias et moins mobilisatrices avec le temps, même si je ne dis pas que cela sert à rien.
Des actions sortant du formol et du conventionnel, sur des thèmes précis, ciblés, différents (actions au niveau du château des Ducs, durant des fêtes marquantes sur Nantes, lors de manifestations sportives, lors des élections locales etc etc) et charismatiques de la réunification et de Nantes en Bretagne sont + efficaces pour faire véhiculer quelque chose tout au long de l'année (ça c'est important de bien faire comprendre que ce n'est pas qu'un moment ponctuel), pour retenir l'attention, et être médiatisé.
De toute façon il s'agit d'un combat quotidien...pour prendre un exemple précis, Wikipedia est extrêmement consulté et je pense que tout le monde a remarqué que les pages sont complétement polluées par ce que j'appelle le "déni de Bretagne"...c'est valable sur les pages B4, Loire-Atlantique, Pays-de-la-Loire, langue bretonne etc
des personnes trés présentes et trés persistantes (à se demander si elles sont pas payées pour cela) diffusent des informations erronées ou complétement déformées/orientées et déversent la propagande paysdeloirienne ou jacobine... il y aurait rien que là-dessus un gros travail à faire (j'essaie modestement à mon échelle, mais la tâche est grande, pourtant importante je pense).
Je pensais à une autre forme de "manifestation"...par exemple pendant les 365 jours de l'année, tout le temps une personne (par exemple trois personnes dans une journée) devant la Préfecture ou le Conseil Régional des Pays-de-la-Loire pour rappeler le déni de Démocratie, l'origine de cette Région et l'appartenance de Nantes à la Bretagne...il pourrait y avoir aussi une banderolle rappellant le nombre de jours depuis le décret de 1941 qui a initié la partition administrative.
ça ferait 1000 personnes participantes maximum (moins qu'une manif') mais quelque chose de quotidien et persistant.
Je crois aux vertus du harcèlement pacifique et cela permet d'entretenir la mémoire et l'actualité de cette cause.
(0) 
  Pierre CAMARET
  le Mardi 21 juin 2011 02:49
Aide toi , le ciel t'aidera .
L'UNION EUROPEENNE a SuperBaloo , a d' autres chats a fouetter que de s'occuper de la Bretagne .La dette europeenne retient plus leur attention .
La Bretagne est une affaire francaise ,la Reunification aux Bretons , et aux seuls bretons de la faire.
Premier acte : De ne voter que pour des politiques qui s'engagent( par ecrit ) a la faire realiser.Si on ne trouve pas une majorite , alors c'est mal parti
(0) 
  Davy French
  le Mardi 21 juin 2011 03:59
A propos de Wikipedia : Il y a meme des jacobins de service qui épandent leurs mensonges et amalgames sur Wikipedia EN ANGLAIS !!!
La page sur la bataille de Saint-Aubin du Cormier (je traduit) parle de la "corrompu régime du Duc de Bretagne Francis II" et "la guerre folle - conflit féodal ou des nobles français revoltaient contre le pouvoir royal" puis "Francois II était ardent pour obtenir L'independance de la Bretagne"... Du pure révisionnisme jacobine !!!
Plus loin, il y a toute une séction pour égarer le lecteur, parlant du "nationalisme breton, les cendres de Célestin Lainé, le SS, le Bezenn Perrot, l'Allemagne nazi, la deuxième guerre mondiale, Adsav" - et tout en associant "Koun Breizh" avec tout cela !!! C'est vraiement très, très scandaleux de viser Koun Breizh - association très respectable - et le reste ne concerne pas la Bretagne de 1488 !!!
Personnellement je trouve l'idée de Louis Le Bras GENIALE !!! Mais peut-etre il faudrait mieux assurer une présence minimum de deux personnes à la fois pour s'épauler...
Le Palais de la Région serait mon lieu de choix car c'est le symbole de l'OCCUPATION DE LA LOIRE-ATLANTIQUE PAR LES HERITIERS DE VICHY !!!
Mais est-ce que ça serait légal à le faire dans cette république oligarchique ? Deux personnes pourraient se faire embarquées facilement ou se faire aggressées par des laquais pédéliques...
Ca serait un rappel breton quotidien à la négation de "l'Occupant Auxiette le Marionnette" et à "l'Occupant Ayrault le Néron" de la Région Bidan Pays-de-la-Loire technocratiquement imposée...
FREEDOM AND DEMOCRACY FOR REAL BRITTANY NOW !!!
BEVET GWIR BREIZH DIEUB GANT NAONED !!!
(0) 
  Michel P.
  le Mardi 21 juin 2011 05:32
Mon cher Davy, En B4, je ne sais pas, mais ici à nantes en PdL, depuis 6 ans, jamais autant de manifs ponctuelles n'ont été réalisées et notamment devant le "palais" de cette région honnie.
Il y en a bien eu une quinzaine: des opérations Ligériose avec matos conséquent et barbe-cue, projection cinématographique en musique, exposition d'oeuvre d'art (Teixua), distribution de tracts, hissage du drapeau breton au mat des PdL, investigation des locaux, badigeonnage des façades.....si bien que très souvent un comité d'accueil de policiers et CRS est "mis à notre disposition" à la moindre alerte.
D'ailleurs certains de nos camarades résistants ont été "invités" au tribunal.
Il faudrait une page entière pour énumérer toutes les "prestations" réalisées par les militants sur Nantes et la Loire-Atlantique depuis 6 ans.
Sans compter toutes les interventions au niveau européen et international: ONU, UNESCO...
Et si nous avions 1, 2, voire 3 permanents, on en ferait 2 fois plus, mais bizarrement nous n'avons pas le droit à subvention !
(0) 
  Pierre CAMARET
  le Mardi 21 juin 2011 11:45
Michel P. je vous crois volontiers . Nous nous sommes jamais rencontres.... physiquement.Mais avons tres souvent echange nos idees .
Alors , on continue , mais avouez quíl y a aussi une part negative des bretons.
Nantes en Bretagne , mais biensur ( ma famille Guerandaise) mais aller manifester desole nous n'en avons pas le temps .
Manifestations Reunification dans d'autres villes de Bretagne ...... Bonne idee, a explorer .
(0) 
  Jean-Emmanuel Cruau
  le Jeudi 23 juin 2011 05:07
Je n'ai pas pu me déplacer sur Nantes, mais 4500 manifestants, c'est bien on souhaiterait tous être 10 ou 15 000,mais il ne faut pas oublier qu'il y avait d'autres manifestations prévues à cette date-là (contre la répression routière).
L'idée de manifester dans d'autres villes me parait à étudier à Rennes par exemple; brest ; Lorient.
La prochaine fois je serais des votres
(0) 
ANTI-SPAM : Combien font 9 multiplié par 1 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR de l'article et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.