-- Politique --

Environ 250 personnes ont manifesté hier à Pontivy contre l'arrivée de migrants en Bretagne

photo facebook
photo facebook

Alors que les jeunes Bretons diplômés continuent d'émigrer massivement à Paris, à Londres et en Amérique, et que des attentats meurtriers venaient de se produire la veille à Paris, environ 250 personnes du parti nationaliste breton ADSAV ! ont manifesté hier à Pontivy contre l'arrivée en Bretagne de nouveaux migrants, venus pour la plus part du Moyen-Orient mais aussi d'Afrique. Des slogans comme «Non au remplacement de la population» ou «La Bretagne aux Bretons» ont été entendus dans le cortège qui s'est déroulé dans le centre-ville.

Une vingtaine d'antifafs (nom que se donnent les militants opposés à des partis comme Adsav !) s'étaient aussi donnés rendez vous à Pontivy. Ils ont été poursuivis par les manifestants. La police a dû intervenir pour les protéger. Certains ont été blessés légèrement, d'autres se seraient réfugiés chez des commerçants. Un des manifestants aurait été brûlé à la main en tentant de manipuler un fumigène et aurait perdu un doigt.

Voir aussi :

Cet article a fait l'objet de 2718 lectures.
mailbox imprimer
la rédaction de l'ABP

Vos commentaires :

MD
Dimanche 15 novembre 2015

Exactement le pire que quiconque pouvait faire...

Les conséquences de ces événements tragiques vont de toute façon être dramatiques pour la Bretagne : le stato-nationalisme à la française a le vent en poupe et ne se gênera pas pour manipuler l'émotion de l'opinion publique à des fins de contrôle et de propagande toujours plus grandes. Il conviendrait d'adopter la seule attitude qui convienne, une attitude humaine qui montre que nous valons mieux que ça et que nous combattons tous les extremismes, d'ici et d'ailleurs...

Et à la place en voilà qui vont organiser des lynchages en se prenant pour le KKK ! Ou comment donner à la france l'exemple qu'il lui faut pour nous stigmatiser tous !

Adsav portera à mon avis une lourde responsabilité sur les coups que la Bretagne va prendre dans le futur proche...

SPERED DIEUB
Dimanche 15 novembre 2015

Force est de constater ,même si l'on désapprouve ce parti, au moins équivalent breton du fn français dans la surenchère extrémiste . Il me semble que,à l'heure actuelle , aucun autre parti breton peut rassembler autant de militants sur leurs propres bannières que ADSAV et sans parler encore de la moyenne d'âge. C'est en partie ,une des conséquences de la politique franco jacobine de mépris des revendications bretonnes modérées et légitimes .Ce n'est pas innocent c'est une politique qui vise à marginaliser le mouvement breton en le radicalisant sur les deux extrêmes(gauche et droite ) ,pour tenter mieux le discréditer vis à vis de la population

Ker Abime
Dimanche 15 novembre 2015

Quelle tristesse !

La bêtise n'a pas de patrie, elle est partout ou des ignorants se réunissent et gueulent comme des veaux des slogans de haine.

La peur est leur fidèle compagnon.

Heureusement adsav n'est pas la Bretagne.

Ker Abime

Paul Kerguelen
Dimanche 15 novembre 2015

D'un côté nous avons l'ADSAV qui n'en veux pas, et de l'autre, nous avons les bien-pensants qui veulent la porte ouverte.

D'un côté comme de l'autre, le choix est imposé.

Qu'il y ai ou non remplacement n'est pas le problème.

Le problème est que ce remplacement (pour ceux qui pense qu'il y a remplacement) est imposé et non discuté.

Mais pouvoir en discuter, le voter, il nous faux être indépendant.

Seule l'indépendance aux profit d'une vraie démocratie à la Suisse est notre salut.

Stéphane Le Coat
Dimanche 15 novembre 2015

Franchement, sans être à cette manifestation, je ne peux qu'être dubitatif face à la présentation des évènements.

Les groupuscule autoproclamés "Antifa" agressent régulièrement les personnes à leur droite (ce qui va de certains élus PS à Adsav, en passant par l'UMP, la Manif pour Tous, ou plus anciennement le FN).

Nous connaissons tous la violence de ces groupuscules d'extrême gauche, qui contremanifestent illégalement à chaque fois.

Adsav organisait là une manifestaion légale, des antifa sont une nouvelle fois venus agresser des manfestant, un des agresseurs antifa a été pris à son propre jeu et a été roué de coup.

Comment en arrive t'on à présenter cela comme étant de la faute d'adsav ou comme étant leur responsabilité ?

La responsabilité incombe en premier lieu aux agresseurs, les antifa, et en second lieu à la police qui a pour mission de permettre à une manifestation de se dérouler sans être attaquée.

Et quand je vois certains dire que la manif aurait du être interdite à cause d'éventuels heurts, mais avez vous conscience de ce que vous dites ?! Cela voudrait dire que l'extrême gauche totalitaire déciderait qui aurait le droit ou non de manifester en menaçant le cas échéant de contre manifestation illégale violente.

Bref, le mouvement breton est de plus en plus pathétique, le FN va être le grand gagant de ces régionales, et l'emsav continuera de ne pas comprendre pourquoi le peuple breton ne vote pas pour un troadec/UDB qui demande la régularisation de tous les clandestins.

Damien Kern
Dimanche 15 novembre 2015

@MD - Attention au concours de beauté.

Je vous partage une expérience vécue dans une multinationale - 2 employés de compétence identique.

- un employé "local" avec un emprunt et une maison.

- un employé dit "mercenaire" avec la même qualification, mais qui peut partir du jour au lendemain.

Le mercenaire obtient une augmentation et dépasse en rémunération le local. Le local se plaint au motif qu'il est plus éthique et plus fidèle envers la société. Les ressources humaines lui répondent que c'est pour cela qu'il n'est pas nécessaire de l'augmenter.

--

Qui obtient le plus en France ? Les corses. Ils sont très accueillants avec les migrants - renseignez-vous.

Quelle région a obtenu le plus en Europe ? Les basques. Je le rappelle, il gère 94% de leur PIB, paient 5% à l'espagne (indemnité pour l'armée, les ambassades, ... ) et 1% à l'EU.

La Bretagne gère 1% PIB !

---

Ma définition du migrant. Je suis un migrant ou immigré parce que j'ai choisi un lieu de vie plus adapté économiquement hors de France, il n'est plus possible pour moi de travailler en France. Un migrant choisit un lieu parce qu'il a aussi un bien être culturel.

Ceux que l'on appelle migrant en Bretagne ne sont pas des migrants, ce sont des parachutés sociaux qui n'ont pas choisi de venir en Bretagne. Le gouvernement parisien les envoie là où les logement sociaux sont disponibles et moins chers.

Jamais dans l'histoire, on n'a eu de parachutés sociaux en Bretagne.

La vraie immigration bretonne est négative, les diplomes partent parce qu'il n'y a pas de travail correspondant. Les universités produisent des diplomes sans offre locale. Une politique éducative sans emploi sur place n'a aucun sens, à terme il faudra fermer ces écoles.

Si un migrant sans aucune qualification produit plus qu'un étudiant breton, dont acte, une raison de plus pour fermer les écoles inutiles.

Une blague suisse : "les français étudient, nous on travaille".

Marie-Chantal Kerdraon
Lundi 16 novembre 2015

Il me monte au c½ur une marée bien nauséeuse;ces gens-là ne sont pas des bretons, ils se trompent de cible, j'ai connu des "immigrés" plus bretons qu'eux. Ces comportements honteux font le jeu français, qu'ils rejoignent donc le FN ou je ne sais quelles listes souverainistes, ce n'est pas ce qui manque et ils y feront carrière.

ar hole briz
Lundi 16 novembre 2015

Mintin-man, er c'heleier war BBC Cymru zo bet kaoz deus ar vanifestadeg bet dalc'het ba Pondi. Kaoz zo bet ivez deus ar paour paotr bet taget gant ar strollad istrogell-se.

Gwell a rit pesort skeudenn deuzhom a vez strewet gant seurt tud fall.

Ce matin, dans les infos sur BBC Cymru, il etait question de la manifestation de Pontivy. Il a aussi ete parle de ce pauvre home tabasse par cette bande d'idiots.

Vous voyez quelle image de la Bretagne ces mauvaises gens donnent a connaitre aux autres.

Herve le Borgne
Lundi 16 novembre 2015

Si ADSAV avait 200 adhérents ça se saurait !

LHERITIER Jakez
Lundi 16 novembre 2015

Bretons,Celtes d'origine Indo Europeene,nous avons été et nous sommes tous des migrants.

ADSAV nous ramène aux sombres heures de la vie des Bretons et prépare la violence.

Ne les laissons pas occuper le terrain.

Lançons des comités de vigilance,de veille démocratique...

Il y a de la place dans nos villes,campagnes pour des familles qui fuient la violence et les assassinats.

Rappelons aussi les réfugiés des guerres ,Arméniens fuyant les Ottomans,Juifs fuyant le nazisme,Italiens fuyant Mussolini,Russes fuyant Staline,des républicains espagnols,les rapatriés d'Algérie -Harkis..Chilien fuyant Pinochet,Argentins fuyant les Colonels....etc.

Mais rappelons aussi que si migrer peut être le premier réflexe , combattre les systèmes assassins

sur place et avec notre aide est indispensable.

A Pontivy j'aurais été dans la manifestation d'opposition à ADSAV,mais l'âge est là.

Yann le Bleiz
Lundi 16 novembre 2015

Bizarrement, il semble que les "anti-fa" ne s'occupent que d'ASAV, pas du FN jacobin?

Si quelqu'un peut apporter une réponse?

On note aussi un fort écart d'agressivité envers le FN, chez nos autonomistes français de l'UDB.

(C'est pas un soutien à ADSAV, mais j'essais néanmoins de comprendre le phénomène...!)

Y a t-il une bonne et une mauvaise extrême droite?

Quels en sont les critères?

Michael PAUL
Lundi 16 novembre 2015

Heureusement que Stephane Le Coat est ici pour retablir la verite sur les provocations et les insultes de quelques anarchistes venus pour empecher des citoyens de manifester ! Que sur les medias subventionnes par l'etat francais on fasse passer les agresseurs pour les victimes et qu'on aille jusqu'a inventer une agression raciste c'est bien peu surprenant mais je m'attendais a autre chose de l'agence bretagne presse.... ecoeurant !

Stéphane Le Coat
Mardi 17 novembre 2015

@Yann Le Bleiz

Oui je me pose la même question, je disais justement que "les antifa agressaient ... plus anciennement le FN".

Aujourd'hui le FN n'est quasiment plus agressé ou gêné par les antifa, par contre ils sont sytématiquement de sortie pour Adsav.

Les antifa n'ont aucun problème à fréquenter la Libre Pensée, qui glorifie des racistes d'état comme Paul Bert, ou des communistes héritiers des pires crimes de l'humanité, mais Adsav voilà la bête immonde.

J'aimerai bien également qu'on m'explique les critères, pourquoi les antifa agressent des évêques et des catholiques qui ont pour seul tort d'être à la messe, et par contre ils vont protéger des salafistes dont les mosquées radicalisent des jeunes ?

Mais surtout une question, pourquoi tous les médias (y compris l'ABP) ne rappellent jamais le caractère totalitaire, violent, et fanatique, de ces groupuscules antifa ?

Pourquoi la police laisse toujours ces antifa organiser illégalement des contremanifestation, où tous leurs membres sont armés et cagoulés, laissant ainsi la situation exploser ?

Et dernière question, pourquoi un média breton, prend la défense des antifa qui sont globalement anti-breton, en présentant leur version des faits quand leur simple présence à la manif suffit à les rendre responsable de l'affrontement ?

Léon-Paul Creton
Mardi 17 novembre 2015

Si je suis biens les infos de votre pays, la France, il me semble bien qu'un migrant s'est fait exploser à Paris. Repéré en Grèce il y a peu, empreintes digitales relevées et retrouvées sur un doigt trouvé sur les lieux des attentats, avec passeport Syrien.

Je suppose que vous êtes au courant?

Vos représentant politiques sur Fr2 hier au soir ne paraissaient pas l'être non plus, pas plus que Pujadas apparemment...ou ne voulaient pas le savoir!

Lorsque des attentats se produiront à Brest, Vannes, Rennes Nantes, ou autres villages et dans les mêmes conditions, nous autorisez-vous, vous les immigrationnistes forcenès, à vous en accorder une part de responsabilité???

Ronan KERGUELEN
Mardi 17 novembre 2015

Mme KERDRAON

Qui êtes-vous pour délivrer une autorisation d'être breton ? pffffffff

yann vallerie
Mardi 17 novembre 2015

etrangement, aucun des commentateurs n'était à la manifestation

il n y a eu aucune agression raciste comme le disent les médias qui eux aussi été absents et ont repris une fausse information de france bleu.

Le préfet a confirmé qu'aucune agression n'avait eu lieu de ce type

konan Lasceau
Mercredi 18 novembre 2015

Lors de leur dernière manifestation à Rennes, les "antifas" venus des quartiers dits "sensibles" ont cassés de nombreuses vitrines et la mairie de rennes et la police ont laissé faire !

ha, oui c'est vrai qu'ils ont plutôt tendance à voter à gauche !

Jules Jeanne
Mercredi 18 novembre 2015

Gardez vos forces messieurs les bienpensants la France est déjà prise et conquise mais la Bretagne résiste....

Ça vous choquent de défendre nos familles et traditions, nos villages, nos paysages et notre amour pour notre terre.

Il faut dire que pour aimer il faut y avoir goûter....N'ayez pas peur petits moutons, demandez donc au berger ou se trouve le loup, c'est lui même qui la installé dans la bergerie.

Amitiés sincères

Naoned Breizh

Yann-Charlez T.
Jeudi 19 novembre 2015

Ker Abime : Heureusement Adsav n'est pas la Bretagne.

Et bien si !!! La Bretagne c'est aussi nous, que cela vous plaise ou non !!! C'est donc vous qui décidez de ce qu'est ou non la Bretagne ??? Vous êtes ridicule....

ABP : environ 250 personnes... Ça se sont les chiffres que les RG nous on donné, 150 la presse subventionnée... Nous Adsav nous annonçons le chiffre officiel d'au moins 350 personnes. Nos images qui sortiront prochainement et celles qui circulent déjà vous le prouveront aisément !

LHERITIER Jakez : "A Pontivy j'aurais été dans la manifestation d'opposition à ADSAV,mais l'âge est là."

Et nous vous l'aurions fait regretter !!! Peu importe votre âge !!!!

Nous n'aurons plus aucune pitié pour les gens qui tentent de nouveau de nous barrer la route. Fini le temps ou les antifa agressaient les Nationalistes. maintenant nous nous défendons et nous sommes bien plus nombreux qu'eux. Cela pour en arriver à vous Herve le Borgne : "Si ADSAV avait 200 adhérents ça se saurait !"

Vous êtes secrétaire chez nous ? Voir même adhérent pour savoir cela.

Et bien moi si, suivez un peu l'info, déjà l'année dernière après notre interview à Presse Océan en Loire Atlantique nos effectifs avaient été revus à la hausse par tous ces merdias d'état qui sentaient déjà le vent tourner et qui voyaient notre groupe gonfler à vue d'oeil...

Et bien tremblez Monsieur le Borgne, car vous ne savez pas, et vous êtes loin de le savoir... Vous en seriez même choqué...

Nous sommes de plus en plus nombreux et nos manifestations le prouvent bien.

Marie-Chantal Kerdraon : "j'ai connu des "immigrés" plus bretons qu'eux."

Avec votre façon de gauchiasse de voir les choses oui sans doute... Mais vous êtes dans le faux et surtout dans le flou le plus total. Ma famille vit dans une commune du Morbihan depuis 1530, je n'ai pas une goutte de sang français dans mes veines et je suis secrétaire à Adsav. Non un immigré ne sera jamais plus Breton que nous. Encore une fois cela vous déplaît que de vrais et purs Bretons puissent penser comme nous, mais il faudra bien vous y faire, car comme le dit Spered Dieub : "Il me semble que,à l'heure actuelle , aucun autre parti breton peut rassembler autant de militants sur leurs propres bannières que ADSAV"

Nous sommes chez nous, nous défendrons les nôtres et notre identité... Le droit du sol n'a aucune valeur piur nous, seul le droit du sang peut faire appeler un Breton un Breton.

Bevet Breizh dieub !!!

Adsav a drec'ho !!!

Yann-Charlez T.
Jeudi 19 novembre 2015

Ker Abime : Heureusement Adsav n'est pas la Bretagne.

Et bien si !!! La Bretagne c'est aussi nous, que cela vous plaise ou non !!! C'est donc vous qui décidez de ce qu'est ou non la Bretagne ??? Vous êtes ridicule....

ABP : environ 250 personnes... Ça se sont les chiffres que les RG nous on donné, 150 la presse subventionnée... Nous Adsav nous annonçons le chiffre officiel d'au moins 350 personnes. Nos images qui sortiront prochainement et celles qui circulent déjà vous le prouveront aisément !

LHERITIER Jakez : "A Pontivy j'aurais été dans la manifestation d'opposition à ADSAV,mais l'âge est là."

Et nous vous l'aurions fait regretter !!! Peu importe votre âge !!!!

Nous n'aurons plus aucune pitié pour les gens qui tentent de nouveau de nous barrer la route. Fini le temps ou les antifa agressaient les Nationalistes. maintenant nous nous défendons et nous sommes bien plus nombreux qu'eux. Cela pour en arriver à vous Herve le Borgne : "Si ADSAV avait 200 adhérents ça se saurait !"

Vous êtes secrétaire chez nous ? Voir même adhérent pour savoir cela.

Et bien moi si, suivez un peu l'info, déjà l'année dernière après notre interview à Presse Océan en Loire Atlantique nos effectifs avaient été revus à la hausse par tous ces merdias d'état qui sentaient déjà le vent tourner et qui voyaient notre groupe gonfler à vue d'oeil...

Et bien tremblez Monsieur le Borgne, car vous ne savez pas, et vous êtes loin de le savoir... Vous en seriez même choqué...

Nous sommes de plus en plus nombreux et nos manifestations le prouvent bien.

Marie-Chantal Kerdraon : "j'ai connu des "immigrés" plus bretons qu'eux."

Avec votre façon de gauchiasse de voir les choses oui sans doute... Mais vous êtes dans le faux et surtout dans le flou le plus total. Ma famille vit dans une commune du Morbihan depuis 1530, je n'ai pas une goutte de sang français dans mes veines et je suis secrétaire à Adsav. Non un immigré ne sera jamais plus Breton que nous. Encore une fois cela vous déplaît que de vrais et purs Bretons puissent penser comme nous, mais il faudra bien vous y faire, car comme le dit Spered Dieub : "Il me semble que,à l'heure actuelle , aucun autre parti breton peut rassembler autant de militants sur leurs propres bannières que ADSAV"

Nous sommes chez nous, nous défendrons les nôtres et notre identité... Le droit du sol n'a aucune valeur pour nous, seul le droit du sang peut faire appeler un Breton un Breton.

Bevet Breizh dieub !!!

Adsav a drec'ho !!!

SPERED DIEUB
Jeudi 19 novembre 2015

Il serait temps de faire entendre un autre son de cloche , même si il provient comme ci-dessous de l'autre extrême ,car bizarrement depuis deux jours tous les commentaires vont dans le même sens

(voir le site)

Christophe David
Jeudi 19 novembre 2015

LA Bretagne n'échappe pas à un phénomème de radicalisation qui gangrène toute la France depuis quelques années. Les souverainistes de tous bords se sentent le vent en poupe et sortent du bois.

Ils sortent du bois pour faire ce que tout bon souverainiste sait faire. Se foutre sur la gueule entre souverainistes.

Car l'autre, c'est le mal. (par définition)

Il faut renvoyer tout ce petit monde extrêmiste dans le bois avant qu'ils ne foutent le feu au pays.

Damien Kern
Jeudi 19 novembre 2015

SPERED DIEUB

L'article politique de Breizhistance est plus prudent et n'avance rien de concret.

Il y a quelques mois j'ai regardé les site Breizhistance et ADSAV. Qu'on le veuille ou non, ils ont des points communs.

Ce qui pose problème, c'est ce genre d'affirmation (voir post ci dessus).

"

Ce matin, dans les infos sur BBC Cymru, il etait question de la manifestation de Pontivy. Il a aussi ete parle de ce pauvre home tabasse par cette bande d'idiots.

Vous voyez quelle image de la Bretagne ces mauvaises gens donnent a connaitre aux autres.

"

En UK (donc Wales), perjury est un pilier de la justice, ceux qui joue avec ça, c'est la taule ferme.

Marie-Chantal Kerdraon
Jeudi 19 novembre 2015

Pauvre "Jean-Charles", les insultes au ras des pâquerettes : pas de doute l'extrême droite aux relents faisandées est bien parmi nous, elle se lâche, il faut dire que le contexte est bon pour elle et ses idées simplistes. Le "sang pur", mon dieu, en êtes-vous bien sûr ? Quand bien même, cela ferait-il de vous un être supérieur? Décidément la grande classe... La Bretagne est un humanisme, c'est ainsi que Glenmor, Lebesque et tant d'autres voyaient notre pays d'où tellement de centaines de millier d'entre nous durent émigrer à travers l'histoire ; heureusement qu'ils n'ont pas toujours trouvé sur leur chemin des gens tels que vous.

Paul Kerguelen
Vendredi 20 novembre 2015

Juste une question: Que ADSAV passe où est le problème, s'il passe par la volonté du peuple? La question est valable pour l'UDB.

Les anti à tout prix, sont tellement prix dans leur système français, qu'ils veulent remplacer une dictature d'extrême droite par une dictature de gauche.

La seule dictature qui vaille n'est pas celle d'une élite (même élue démocratiquement) imposant son point de vu, mais celle du peuple.

Si le peuple breton décide de voter ADSAV c'est son choix, à lui d'en subir les conséquences. Si le peuple Breton décide de voter UDB, c'est son choix, à lui d'en subir les conséquences.

Car, oui, pour ma part, UDB et ADSAV sont au même niveau à ce niveau. les deux veulent imposés leur point de vue à la population et non laisser le peuple breton choisir.

Michael PAUL
Vendredi 20 novembre 2015

à Marie-Chantal Kerdraon : pourquoi appelez-vous Yann-Charlez T. «Jean-Charles» ? Qu'est-ce qui se cache derrière cette volonté de débretonniser un authentique breton ? Et donc qu'est ce que vous faites sur un site internet breton ? Moi non plus je n'ai pas une goutte de sang français dans les veines ! Est-ce que çà fait de moi un néo-nazi ou un partisan du Ku Klux Klan ? Bien sûr que non ! Mais çà veut dire qu'une personne d'origine immigrée ne sera jamais plus breton que moi ! çà c'est sur et certain ! La France nous envoie tous ces immigrés pour remplacer la population autochtone comme çà la Bretagne restera à tout jamais "française" ! C'est vous qui faite le jeu de l'occupant français ! Quand à moi je préfèrerai voir Adsav fort et un FN faible en Bretagne plutôt que de voir l'inverse actuellement... Continuer dans votre bienpensance à vivre au pays des bisounours. Moi je sais que quand vous ne pourrez plus sortir de chez vous sans mettre un voile sur votre tête, vous changerez de fusil d'épaule mais ce jour là ce sera trop tard Marie-Chantal Kerdraon !

Marie-Chantal...
Samedi 21 novembre 2015

Au modérateur: dommage que vous laissiez s'exprimer des gens avec des propos aussi inadmissibles et aussi peu étayés (pour ne pas dire stupides voire plus...) sans laisser toujours un droit de réponse approprié. Je trouve que parfois "Agence Bretagne Presse" joue un drôle de jeu dangereux : il est des idées qui doivent être combattues par tous, que l'on soit de droite, de gauche ou du centre. Ces fariboles de "sang et race purs" sans parler des insultes sont injustifiables. Laissez cela à d'autres qui s'y emploient très bien. Pour un peu on croirait entendre les préceptes qui régissent des groupements comme Daesh, le retour au temps les plus obscures...

Beren Telemnar
Mercredi 25 novembre 2015

annelaure
Vendredi 16 novembre 2018

le probleme est que les etrangers vont nous imposer leurs coutumes et religions.

allez voir à paris et essayer de vous intégrer dans un travail..

perso, je suis rejetée par les etrangers ici en masse et ils me respectent pas

Écrire un commentaire :

ANTI-SPAM : Combien font 7 multiplié par 4 ?

Note : Ce lieu est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés. Par contre l'utilisation d'anonymiseurs pour modifier votre numéro ip entrainera la suspension de vos commentaires.