Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
- Lettre ouverte -
Enseignement du Breton: Lettre indignée de Mark Kerrain à Libération
Mosieur le Directeur de la Rédaction, J'ai particulièrement apprécié la "VUE D'ARTISTE" de votre dossier du Samedi 19 Mars, sur la ville de Rennes. J'y lis: "Il [le Rennais] s'indigne parfois -ainsi lorsque la mairie socialiste ferme près de 30 classes primaires et maternelles dans les quartiers populaires mais attribue une école
Klaod An Duigou pour Mark Kerrain le 24/03/05 16:37

Mosieur le Directeur de la Rédaction,

J'ai particulièrement apprécié la "VUE D'ARTISTE" de votre dossier du Samedi 19 Mars, sur la ville de Rennes.

J'y lis: "Il [le Rennais] s'indigne parfois -ainsi lorsque la mairie socialiste ferme près de 30 classes primaires et maternelles dans les quartiers populaires mais attribue une école de 1000 mètres carrés à la petite centaine d'élèves de Diwan..."

Il ne s'agit pas que d'une généralisation hâtive. C'est pure affabulation.

Mis à part les artistes s'exprimant dans cette page, je ne connais guère de Rennais qui se soient élevés comme eux contre l'école DIWAN, implantée à Rennes depuis bientôt 30 ans, sinon leurs amis de l'immense Parti Radical de Gauche, ou du Parti des Travailleurs, qui sont loin, même à eux tous, de représenter "le" Rennais.

Ma fille de deux ans, pourra donc, malgré eux, fréquenter l'école Diwan à la rentrée prochaine.

J'en suis reconnaissant à la municipalité, qui défend une autre conception de la culture, plus proche de la mienne, en soutenant également le Centre Culturel Islamique, voisin d'ailleurs de l'école Diwan.

L'on ne s'attend pas, bien sûr, à voir l'islamophobie ni la judéophobie s'exprimer librement dans les pages de Libération.

Mais force est de constater que la brittophobie, terme incontournable en la circonstance, à l'évidence plus politiquement correcte dans certains milieux, y est accueillie sans complexes.

Lecteur de Libération depuis sa création, je ne peux que constater, avec les viles attaques contre la langue bretonne ("culte du "roazhoneg", variante d'un breton imaginé, langue ethniquement pure"...), une triste dérive que l'anniversaire de la naissance de Sartre rend encore plus amère.

Veuillez agréer, Monsieur le Directeur, l'expression de mes salutations.

Mark Kerrain futur parent d'élève de Diwan

Cet article a fait l'objet de 1214 lectures.
Kelenner brezhoneg troour embanner
Voir tous les articles de Mark Kerrain
Vos 0 commentaires
Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 1 multiplié par 2) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons