Enseignement du breton: La Région tire son bilan 2006
Dépêche de Philippe Argouarch

Publié le 1/06/07 10:33 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Malgré un ralentissement dans l'augmentation des inscriptions dans les classes de breton (6% d'augmentation en 2006, le plus bas depuis 1981, et il faudrait une croissance de 14% par an pour arriver à l'objectif fixé de 20 000 élèves en 2010), et des fermetures de classes de breton par l'académie, la région publie un bilan positif.

Dans ses conclusions la commission mixte du CR déplore les limites juridiques et constitutionnelles - - en particulier le nouvel échec en 2006 de l'amendement Le Fur pour modifier l'article 2 de la Constitution. Elle souhaite que la région propose à l'état une convention additionnelle sur la langue bretonne (en y incluant la Loire Alantique).

En 2006, la Région a consacré à la politique linguistique un budget de 5,5 millions d'euros soit une augmentation de 12,9% par rapport à 2005.

La commission note la création de 10 nouveaux sites d'enseignement bilingue, le démarrage de l'association Divskouarn, créée en 2005 et dont l'objectif est de promouvoir et développer l'utilisation de la langue bretonne avant la scolarisation (1er prix de l'avenir du breton hier ( voir l'article ) ) . La région rappelle la création d'un Fonds d'Aide à l'Expression Audiovisuelle en Langue Bretonne (FALB) destiné à promouvoir et à favoriser le développement des productions audiovisuelles en langue bretonne.

A noter que ce fonds qui a subventionné le doublage de séries américaines sur TV Breizh a été fortement critiqué par certains acteurs, vues les sommes énormes investies. Elles auraient pu être attribuées à des projets plus urgents. Si certaines initiatives comme Brezhoweb (télévision en ligne de Lionel Buannic) reçoivent des aides de la région, si Ofis ar Brezhoneg est à nouveau bien subventionné, d'autres initiatives comme Gwagenn TV, un autre site de télévision sur Internet, qui a reçu hier le 2e prix catégorie Associations ne reçoivent aucune aide. Des mensuels en breton comme Bremañ et Bremaik sont périodiquement en prise à de sérieuses difficultés financières. A noter aussi que ABP pourrait devenir le premier quotidien en ligne en breton si le site avait les ressources nécessaires pour nourrir Amsez Wask Breizh. (voir le site)

Rapport complet:

Philippe Argouarch

Philippe Argouarch

Document PDF 7081_1.pdf . Source :

mailbox
imprimer
Cet article a fait l'objet de 2337 lectures.
logo
Philippe Argouarch est un reporter multi-média ABP pour la Cornouaille. Il a lancé ABP en octobre 2003. Auparavant, il a été le webmaster de l'International Herald Tribune à Paris et avant ça, un des trois webmasters de la Wells Fargo Bank à San Francisco. Il a aussi travaillé dans des start-up et dans un laboratoire de recherche de l'université de Stanford.
Vos 0 commentaires
ANTI-SPAM : Combien font 2 multiplié par 2 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.