Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
- Communiqué de presse -
Encore un effort, tous ensemble en 2006
Pour les militants associatifs, l’année 2005 se solde par un lot d’actions et de prises de position aux résultats plus ou moins heureux. L’association Bemdez dresse un bilan plutôt positif de son action en 2005, année ponctuée de victoires et de progrès en dépit de quelques coups durs. Mêlés directement ou
Bertrand Deléon pour BEMDEZ le 2/01/06 23:04

Pour les militants associatifs, l’année 2005 se solde par un lot d’actions et de prises de position aux résultats plus ou moins heureux.

L’association Bemdez dresse un bilan plutôt positif de son action en 2005, année ponctuée de victoires et de progrès en dépit de quelques coups durs. Mêlés directement ou à titre participatif, nos adhérents retiendront les avancées de 2005 quant à la promotion du patrimoine breton sous toutes ses formes et la reconnaissance de ses droits légitimes :

- Le Gwenn-ha-du flotte enfin devant le fronton du Conseil Général du Morbihan. Il devrait être apposé d’ici peu devant les archives départementales du Morbihan, succursale du CG 56.

- Libération conditionnelle du militant breton Paskal Laizé. Nous attendons son retour au pays.

- Plusieurs manifestations par le Collectif pour le Libre Accès à la Pointe du Blaire et une régate nautique organisée par le Club Nautique du Port du Blaire avec les enfants de Diwan ont permis un libre accès temporaire à la péninsule du Blaire, privatisée par de riches propriétaires.

- Blocage d’une cargaison de 32 000 tonnes de soja OGM à Lorient par un collectif.

- Mise en place très progressive d’une signalisation bilingue dans diverses communes du Haut-Vannetais (Vannes, Ploeren, Saint-Avé…) et#61623; Premiers panneaux bilingues dans le département du Morbihan après le vote du CG 56 à l’unanimité.

- Mise en lumière d’un énième comité de pilotage pour l’ « aménagement » des alignements mégalithiques de Carnac. Appelé "groupement d’intérêt public", cet ultime avatar de l’Etat envisage une étude qui devrait coûter pas moins de 200 000 € aux contribuables. Ce montant viendra allonger la facture de 15,5 millions d’euros déjà dépensés dans cette supercherie.

- Ouverture de cours de breton à Arradon.

- Renforcement des cours de gallo à Vannes.

- Célébration du trentième anniversaire de la victoire contre le projet de centrale nucléaire à Erdeven. « les victoires d’hier appellent les victoires de demain ! ».

- Grande fresque humaine « le nucléaire tue l’avenir, sortons-en ! » à Nantes pour célébrer notamment la victoire du Carnet en Bretagne. et#61623; Un intérêt croissant pour fêter le 1er mai selon la tradition bretonne.

- Renforcement d’un collectif pour la défense des services publics en Centre-Bretagne et pour l’émergence d’un service public breton.

- Mobilisations diverses contre l’incinérateur de déchets ménagers de Plouharnel, coûteux, inadapté aux nouvelles techniques de traitement des déchets et néfaste pour la santé publique jusqu’à sa fermeture temporaire le 28 décembre dernier. Nous l’espérons définitive !

- Charte de vie de la langue gallèse par l'Andon dou galo.

- Mobilisation de parents et d'associations puis intervention d'hommes politiques pour les locaux de l'école Diwan Questembert. La rentrée a pu se faire normalement.

- Apparition d’un front pour défendre un militant breton de Stourm ar Brezhoneg, condamné à payer près de 7 000 € au Conseil Général et à la DDE pour avoir barbouillé des panneaux monolingues en français dans le pays vannetais. Ce militant refuse de s’acquitter de cette somme, estimant que des plaintes similaires auraient dû être déposées suite à la dégradation récente de panneaux en breton dans la région de Réminiac.

- Dénonciation fructueuse du choix du « tout-tourisme » en Morbihan suite aux affaires de Carnac et au financement du tourisme de masse sur Belle-Île où 2,8 millions d’euros ont été officiellement nécessaires pour alimenter l’île en eau potable. L’eau est douce mais la facture est salée ! Surtout pour le contribuable du Morbihan et de la communauté de communes concernée.

- Développement du Celti’Vannes où le salon du livre a dépassé les 9 500 entrées et les événements diversifiés.

- Refus d’un de nos membres de payer la redevance télévision en guise de baroud d’honneur avant son intégration à la taxe d’habitation. Ce militant entend dénoncer la place dérisoire réservée à la langue bretonne par le service public audiovisuel et l’absence d’émissions en breton dans toute la Haute-Bretagne.

- Constitution d’un front breton contre l’enseignement de la Marseillaise à l’école. Cette décision ne nous apparaît pas comme vecteur de paix et de respect des Droits de l’Homme.

- Médiatisation locale de la manifestation de Bretagne Réunie pour la réunification administrative de la Bretagne. Information dans le même sens auprès d’organismes et d’entreprises qui proposent des cartes de Bretagne sans la Loire-Atlantique.

- Transfert du militant breton Kristian Georgeault à la prison de Ploemeur. Là encore, nous attendons sa libération.

- Soutien aux parents d’élèves de l’école publique de Merville à Lorient souhaitant l’ouverture d’une classe bilingue contre l’avis du Rectorat d’académie. Participation aux actions jusqu’à la victoire des parents.

- Les tribunaux de Cherbourg et de Caen embarrassés pour juger le navigateur Eugène Riguidel accusé d’avoir pénétré une zone militaire maritime pour alerter l’opinion publique sur un déchargement de Plutonium. Victoire morale des opposants au nucléaire.

- Un 11 novembre britto-flamand.

- Mise à jour d’un réseau d’influence ultra-nationaliste et souverainiste agissant auprès de maires de communes du Morbihan. Un groupuscule opposé à la signalisation routière bilingue breton/français est ainsi parvenu à regrouper onze maires. Après information auprès des mairies concernées, ces derniers semblent désormais avoir été abusés, tant et si bien que cette association est en cours de démantèlement.

- Instauration d’échanges culturels durables sur le plan européen.

Ces points sont autant de victoires militantes sur le repli frileux des milieux culturels bretons et le misérabilisme régnant, véritable gangrène de nos revendications.

Sur cette note encourageante, nous souhaitons à tout un chacun nos meilleurs vœux pour 2006 :

Bloavezh mat deoc’h holl, hetoù gwellañ evit 2006.

Pour Bemdez,

Amélie Le Bras.

Kevredigezh / Association BEMDEZ

Ti ar c’hevredigezhioù / Maison des associations

6 straed ar Govuerezh / 6 rue de la Tannerie

56 000 GWENED / VANNES – BREIZH / BRETAGNE – Pgz / Tél. 06 11 51 43 15

(voir le site)

Vos 0 commentaires
Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 2 multiplié par 5) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons