En souscription Le canton de Saint-Aubin-du-Cormier, vers 1780-1810. Espoirs et combats quotidiens dans une région rurale à l'époque révolutionnaire
Présentation de livre

Publié le 15/12/08 12:53 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Excellent connaisseur de l'histoire industrielle et technique de la Bretagne, Jérôme Cucarull et aussi un spécialiste de l'histoire sociale du XVIIIe au XXe siècles. Il n'a pas choisi la voie de l'enseignement, mais celle du conseil, notamment auprès des collectivités territoriales : il se veut historien consultant en développement culturel, ce qui est une activité originale et 'pointue', pas toujours facile économiquement. On lui doit déjà de nombreux articles parus dans diverses revues historiques, dont les Annales de Bretagne et les Mémoires de la Société d'Histoire et d'Archéologie de Bretagne, des contributions à divers ouvrages collectifs, dont le "Dictionnaire du patrimoine rennais". Il est aussi l'auteur d'un livre sur "Le granit en Ille-et-Vilaine. Une économie, des hommes, un patrimoine" (2001) et d'une "Histoire économique et sociale de la Bretagne" (2002).

Jérôme Cucarull s'apprête à faire paraître en février 2009 un volume de quelque 200 pages intitulé "Le canton de Saint-Aubin-du-Cormier, vers 1780-1810. Espoirs et combats quotidiens dans une région rurale à l'époque révolutionnaire".

Comme il l'explique lui même, la Révolution est une période fondamentale de notre histoire. Elle pose les bases de la société démocratique à laquelle nous sommes encore largement redevables.

L'étude locale des événements survenus dans le canton de Saint-Aubin-du-Cormier pendant l'époque révolutionnaire permet de jeter un regard critique sur 'la' Révolution. On peut ainsi mesurer le gouffre qui existait entre les événements parisiens et les réactions des campagnes d'une part et entre le peuple et ses représentants officiels d'autre part.

Primitivement, le canton de Saint-Aubin-du-Cormier se composait de six communes : Saint-Aubin-du-Cormier, Saint-Jean-sur-Couesnon, Gosné, Saint-Marc-sur-Couesnon, Saint-Ouen-des-Alleux et Mézières-sur-Couesnon.

À travers le regard de l'évolution de la situation dans ces six communes, Jérôme Cucarull nous fait découvrir les multiples facettes de cette société rurale en mutation. Non seulement, il évoque les problèmes politiques liés à la mise en place d'un système démocratique et les conflits qui se font jour à propos de la question religieuse ou les contestations du régime par les chouans, mais il évoque les petits tracas quotidiens de la population dans une période troublée de mutations. En privilégiant les textes plutôt que la recomposition du récit, il offre un panorama vivant et parfois pittoresque de cette société

Toutes nos newsletters et tous nos agrégateurs sont gratuits ! Abonnez-vous ! (voir le site)

Ce livre sera vendu en librairie dans deux mois au prix de 22,50 euros, mais, en le commandant dès maintenant et avant le 10 janvier, on peut bénéficier d'une prix de souscription de 19 euros. Il convient d'ajouter 2,50 euros pour les frais de port. Les souscriptions sous la forme d'un chèque à l'ordre des éditions Chemin faisant, sont à adresser à :

Éditions Chemin faisant

a/s Jérôme Cucarull

7 rue Fernand Robert

35000 Rennes

Pour plus d'information, on peut envoyer un courriel à editions.cheminfaisant [at] yahoo.fr

Voir aussi :

mailbox
imprimer
Cet article a fait l'objet de 1440 lectures.
Bernard Le Nail est un écrivain fondateur de la maison d'édition LES PORTES DU LARGE. Contributeur ABP
Vos 0 commentaires
ANTI-SPAM : Combien font 7 multiplié par 1 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR de l'article et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.