Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
- Communiqué de presse -
En s’attaquant à Sébastien Le Balp, le préfet du Finistère démontre que le combat contre l’autoritarisme de l’Etat est toujours d’actualité
L’Union démocratique bretonne (UDB) juge tout à fait ridicule et affligeant l’autoritarisme tatillon du préfet du Finistère qui prétend censurer un panneau touristique à Carhaix, au motif qu’apparaît dans ce panneau l’effigie de Sébastien Le Balp, qui mena la révolte des « Bonnets rouges » au XVII° siècle.
Nil Caouissin pour UDB le 26/01/06 18:44

L’Union démocratique bretonne (UDB) juge tout à fait ridicule et affligeant l’autoritarisme tatillon du préfet du Finistère qui prétend censurer un panneau touristique à Carhaix, au motif qu’apparaît dans ce panneau l’effigie de Sébastien Le Balp, qui mena la révolte des « Bonnets rouges » au XVII° siècle.

On saisit mal ce que le représentant d’un Etat supposé républicain peut avoir à objecter à l’hommage que veut rendre démocratiquement la ville de Carhaix à l’un de ses plus illustres enfants, à un homme qui combattit l’arbitraire de la monarchie et y laissa la vie bien avant la Révolution française. A moins que Monsieur le Préfet ne soit un ardent admirateur de l’absolutisme royal à la Louis XIV ?

Il est vrai que le préfet du Finistère n’a pas le monopole des paradoxes apparents. Il n’est après tout que le reflet de l’Etat qu’il représente. La république française ne se plait-elle pas à honorer de manière impudente un empereur criminel et mégalomane ? L’Etat français qui ose se prétendre le pays des droits de l’homme n’a t-il pas tenté de contraindre par une loi scélérate à enseigner le rôle positif de la colonisation ?

Il existe une dimension commune à tous ces faits. C’est la volonté d’imposer à toute force une histoire officielle uniforme, mythique, quasi-religieuse de la France. Le corollaire en est la négation ou le mépris de la mémoire et de l’histoire des peuples périphériques de l’Hexagone, des peuples d’Outre-Mer et des populations d’origine immigrée.

Ronan Divard Porte-parole de l’Union démocratique bretonne Mouezh Unvaniezh Demokratel Breizh (contacts : ronan.divard [at] wanadoo.fr ; 02 98 07 01 32 ; 06 32 29 30 84)

Cet article a fait l'objet de 1073 lectures.
Vos 0 commentaires
Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 2 multiplié par 6) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons