-- Cultures --

En Lorraine un poète breton primé : Yann Morel

Yann Morel, poète de Bretagne, est allé à Metz ce 23 juin pour recevoir son prix du concours international de poésie Paul-Verlaine 2012. Il a été primé (2e prix catégorie poésie libre) pour « Cargo Bremen » sur le naufrage du cargo TK Bremen à Erdeven le 16 décembre 2011. La remise des prix a eu lieu dans le grand salon de l'Hôtel de Ville de Metz.

26523_1.jpgLecture de poème par la classe d'Art dramatique de Metz.

Ce prix Paul-Verlaine est organisé dans la ville natale de Verlaine, pour la onzième fois, l'année de la réouverture au public de sa maison natale après travaux de restauration, en juillet (voir le site) . Yann Morel a aussi rapporté quelques photos dont cet autre Gwenn ha du blason de la Ville de Metz.

Il confie à ABP qui lui demandait des précisions avant la publication de cet article : « Oui, j'ai eu le deuxième prix ! Pour une poésie inédite et bien bretonne ! Pas évident pour un jury lorrain ! Mais ne pas oublier qu'il s'agit d'un concours international ! Avec aussi des participations du Canada, du Luxembourg, de Grande-Bretagne etc.» Et il ajouta, avec honnêteté et en toute modestie, citant même un merveilleux poète : « Pas mal pour un poète de petite Bretagne non ?! comme le disait si bien Xavier Grall !» Oui pas mal du tout. Félicitations Yann !

Il a visité le centre Pompidou de Metz où, dit-il « J'ai été ému de découvrir une lettre manuscrite de Blaise Cendrars adressée à Cocteau », précisant qu'il a eu le prix national Cendrars 2005 de poésie.

Yann Morel est un poète de Pluneret, au pays d'Auray, membre des Amis de Glenmor (Glenmor An Distro) et des Amis de Verlaine. Il est aussi membre de la Société des poètes français (SPF) organisatrice des Grands prix de poésie, dont il devient sociétaire en octobre 2007. Ses illustres prédécesseurs sont Saint-Exupéry, Cocteau, Blaise Cendrars, Aimé Césaire..

C'est uniquement en vers libres qu'écrit Yann Morel « Cette écriture convient mieux à mon caractère. Elle offre une plus grande liberté dans l'imaginaire et dans l'émotion ».

Ses poèmes sont liés à l'actualité, comme « Sakura », qui est une poésie sur la catastrophe de Fukushima ou « Omaha beach » sur le débarquement du 6 juin 1944.

Regards sur un palmarès

– En 2011 mention spéciale du jury à Metz pour une poésie dédiée à Glenmor « Il pleuvait sur Locquirec ». Et Grand prix de poésie de la Ville de Vannes ; il a également été décoré de la médaille de la Ville pour son recueil « Hanami ».

Le hanami, c'est littéralement, « regarder les fleurs », une coutume au Japon.

– En 2012 premier prix Arthur Rimbaud, de poésie libre au concours international de poésie francophone Richelieu. Il a été distingué pour une poésie, dédiée au Japon, intitulée « Sakura » (cerisiers en fleurs en japonais).

Poème sur le TK Bremen de Yann Morel

Le poème primé a été lu à Metz, lors de la remise du prix, par les élèves de la classe d'Art dramatique.

Cargo Bremen

Il est là.

Désarticulé.

La dune pour gisant.

Pantin de métal rongé. Vaincu. Un soir de « force 9 ».

Les vents hurlent de plaisir,

Tempêtent sur l'ajonc atterré.

Le sable étouffe le chemin de terre.

Ébouriffe le genêt endormi. Le monstre vit encore.

Gouvernail égaré. Coque bombée. Déformée.

Rostre épuisé. D'avoir lutté toute la journée.

Dans les courreaux au large de Lorient.

Hélice impudique, dénudée. Aux rafales, livrée.

Implorant un impossible pardon. De Neptune. Ou d'une sirène écervelée.

Il gît là. Flancs fissurés. Hémorragie de mazout noirâtre.

La mâture s'agite. Roule, tangue.

Tango pour timonerie abandonnée.

Danse macabre de l'échoué.

Ex-voto grandeur nature. Exhibé en la cathédrale du monde maritime.

Puis, à l'assaut des remparts rouillés,

Monte la mer,

Écume nerveuse, à la commissure des lèvres amères.

Dentelle blanche en épousailles de violente marée.

Sur son front d'algues, dans le soleil couchant, luit sa vengeance d'océan.

Pour effacer l'affront, la souillure.

Yann Morel


Article de Maryvonne Cadiou

(voir notre article) et (voir notre article) sur Yann Morel de Louis Bouveron

Voir aussi :

Cet article a fait l'objet de 1123 lectures.
mailbox imprimer
la rédaction de l'ABP

Vos commentaires :

Écrire un commentaire :

ANTI-SPAM : Combien font 4 multiplié par 5 ?

Note : Ce lieu est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés. Par contre l'utilisation d'anonymiseurs pour modifier votre numéro ip entrainera la suspension de vos commentaires.