Breizh Civic Lab
Breizh Civic Lab

L’année 2019 commence sur les chapeaux de roues pour notre tout nouveau think-tank, le Breizh Civic Lab, dont le slogan « L’intelligence collective au service de l’innovation politique » montre notre réelle ambition modernisatrice.

Depuis notre lancement et les premiers articles dans la presse régionale (Le Télégramme et Ouest-France) et sur les réseaux sociaux (ABP), nous avons reçu des dizaines de soutiens, de demandes d’information ou même d’adhésion, provenant de toute la Bretagne mais aussi de l’étranger. La diversité des origines sociales et des sensibilités politiques montre bien l’intérêt d’une refondation du politique en Bretagne au delà des approches partisane ou culturelle qui tournent à vide.

Nous pensons ainsi qu’il y a un vrai besoin de comprendre les grands enjeux en cours et surtout de formuler de nouvelles propositions pour réformer nos institutions afin de mieux y répondre. Cela ne peut se faire qu’en mobilisant l’ensemble des citoyens dans une intelligence collective que nous voulons collaborative.

Cette année, nous allons oeuvrer à organiser un réseau ouvert de citoyens sur toute la Bretagne. Nous envisageons aussi de solliciter le monde académique afin de nous appuyer objectivement sur les dernières analyses socio-économiques de nos territoires. En effet, nous considérons que les clivages binaires simplificateurs doivent être dépassés car ils ne permettent ni de cerner la pluralité du réel, ni les dynamiques de transformation.

A partir de la grille d’analyse spécifique que nous allons construire – portant la Bretagne civique, républicaine et urbaine – nous publierons et diffuserons très largement des notes politiques en mobilisant nos adhérents aux profils très variés. Celles-ci pourront enfin être commentées et éventuellement complétées, avec pour ambition de faire partager au plus grand nombre notre point de vue sur la Bretagne politique.

Toute l’équipe du Breizh Civic Lab vous souhaite une excellente année, pleine de bonheur et de réussite !

Voir aussi :

mailbox imprimer
logo

BREIZH CIVIC LAB
L’intelligence collective au service de l'innovation politique

BREIZH CIVIC LAB a pour ambition de donner des clés de réflexion et d’action afin d’envisager l’avenir politique de la Bretagne sur de nouvelles bases – civique, républicaine et urbaine. Ses activités visent à réfléchir et débattre mais aussi à proposer et expérimenter de nouvelles pratiques collectives tant du point de vue de l’innovation citoyenne que de l’action publique. BREIZH CIVIC LAB souhaite ainsi contribuer pleinement à la construction de l’intérêt général en Bretagne.

Vos commentaires :

Naoned
Samedi 5 janvier 2019

Pas un mot sur la réunification dans ce petit discours, ça commence mal! J'espère aussi que vous parlez de la Bretagne à 5 sinon, vous êtes mal barrés! C'est juste un conseil!

LHERITIER Jakez
Samedi 5 janvier 2019

On verra vos actions sur le terrain et pas seulement dans les réunions ou conférences entre personnes "informées"

Pouvez vous venir faire une réunion dans un quartier populaire de St Nazer au pied des HLM pour motiver les jeunes et les familles ?

Breizh Civic Lab
Samedi 5 janvier 2019

Naoned, il me semble que Breizh est un terme utilisé pour présenter la Bretagne et non la région administrative.

Jakez, nous prévoyons une prochaibe réunion en Loire Atlantique dans les semaines à venir car nous avons beaucoup de personnes intéressées. Ceci dit, étape par étape ... Organiser des débats citoyens fait partie de nos objectifs.

Dans tous les cas, merci de visiter notre site web www.civiclab.bzh pour comprendre nos fondamentaux.

marc iliou
Samedi 5 janvier 2019

et la Bretagne rurale elle est oubliée ou pas ? il n'y a pas que dans les villes qu'il y a des citoyens !

Breizh Civic Lab
Samedi 5 janvier 2019

Marc Iliou, la Bretagne rurale n'est pas oublie. Mais de quelle ruralité parlez vous donc ? La Bretagne rurale est largement déterminé par le fonctionnement des aires urbaines.

Et surtout pourquoi le régionalisme breton s'inscrit il dans un discours de négation des villes ? C'est la bonne question à répondre car il ne faut pas tout inverser quand même !

yvon ollivier
Samedi 5 janvier 2019

cette dynamique Breizh civic lab vient-elle de la société civile ou est-ce le faux nez de Mr le drian?

Breizh Civic Lab
Samedi 5 janvier 2019

Notre projet date de 2-3 ans dans des discussions au sein du BZH Network, et nous avons eu notre première AG le 11 novembre 2018. La semaine d'après nous avons déposé les statuts à la Préfecture 44. 3 jours après, JYLD annonçait son Breizh Lab. Étonnant non ?

kris braz
Dimanche 6 janvier 2019

"…et urbaine"… BCL persiste et signe. Bravo l'exclusion. Pas très malin comme slogan à mon humble avis.

Breizh Civic Lab
Dimanche 6 janvier 2019

Kris Braz. Oui tout à fait, nous continuons à avoir une vision urbaine de la Bretagne car ce processus transforme nos campagnes. J'imagine que vous faites partie de ceux qui pensent que l'Etat va subventionner la Bretagne pour préserver un monde rural authentique contre ses villes ?

André Gilbert
Dimanche 6 janvier 2019

La Bretagne a la particularité d'être constituée d'un maillage de petites villes moyennes , et cela est une force pour son équilibre . quand vous écrivez " et urbaine " cela veut il dire le maintient de cet équilibre ?, ou alors le renforcement des "métropoles" qui ne feront que déplacer le problème de gestion du territoire avec davantage de concentration , avec un déséquilibre accentué villes/campagne.

Breizh Civic Lab
Dimanche 6 janvier 2019

André Gilbert, Certes mais ce n'est pas en prenant une photo à un instant t que l'on observe les dynamiques de transformation à l'oeuvre et parfois invisibles à l'oeil (le paysage reste mais tout dedans évolue). Nous souhaitons ainsi reprendre les analyses rationnelles du monde académique et des agences d'urbanisme bretonnes. Nous pensons qu'il y a tout un discours idéologique ambiant très caricatural sur un "réseau équilibré" sans prendre en considération le phénomène d'extension des villes sous forme de "ville invisible". La plupart des "ruraux" en Bretagne ont des pratiques urbaines et travaillent dans des villes. Quant aux métropoles urbaines, elles sont nos moteurs économiques de l'innovation et il serait totalement absurde et de les remettre en question dans un contexte de globalisation où la Bretagne doit organiser ses forces. Donc, attention aux discours illusoires et conservateurs sur un soi disant équilibre éternel ...

marc iliou
Dimanche 6 janvier 2019

la Bretagne rurale est fortement oubliée surtout dans le Kreiz Breizh qui se dépeuple fortement il ne faut pas opposer les villes et les campagnes et avec cette métropolisation de merde voulue par la France le fossé risque uniquement de s'accentuer ! pour ma part je vis à Pluvigner une commune du Morbihan ne pouvant après mon retour en Bretagne vivre dans une ville comme Auray vu les tarifs de l'immobilier !

Breizh Civic Lab
Dimanche 6 janvier 2019

Marc Iliou, le Centre Bretagne n'a jamais été industrialisé. Il ne faut pas oublier que les gens partent aussi par choix. La métropolisation est un mouvement de périurbanisation qui s'étend désormais très loin; ce phénomène répond à une demande d'individus. Afin de permettre aux gens de vivre dans les villes et leur banlieue, il faudrait alors augmenter les hauteurs, pour produire des villes plus compactes. Certains écologistes pensent que c'est l'avenir en termes de développement durable. Cette réponse est en fait loin d'être si évidente et il faut se remettre à réfléchir pour innover en apportant de nouvelles solutions. C'est tout le sens de notre think tank breton ...

Lescouët Jacques-Henri
Dimanche 6 janvier 2019

"Si l’intelligence collective nous mène toujours plus loin, il ne fait alors aucun doute que des centaines de milliers de cerveaux d’entrepreneurs en prise avec leur territoire et son économie, soient les plus avisés pour jauger de la pertinence de projets innovants dans lesquels ils vont investir la rémunération d’un service marketing qui les valorise. Cette même intelligence collective renforcée par 4,6 millions de consommateurs (chacun d’entre nous) ne sera pas seulement focalisée sur l’innovation numérique ou technologique, mais aussi sur l’innovation sociale et organisationnelle"

Extrait Projet Breizh-Coin info [at] breizh-coin.bzh

Breizh Civic Lab
Dimanche 6 janvier 2019

Lescouët Jacques-Henri, très intéressante problématique : "construire sur les conflits d'intérêts". Nous en sommes à cette conclusion (ou introduction) en ce qui concerne les réformes institutionnelles ou encore le redécoupage des régions (réunification). D'où cette ambition d'une Bretagne républicaine visant l'intérêt général. Au plaisir d'en discuter dans les semaines à venir !

Jakez Lhéritier
Dimanche 6 janvier 2019

Merci pour la réponse pour la Loire Atlantique,mais j'espère que vous viendrez sur St Nazer- 4 ème ville de Bretagne avec tout son potentiel maritime,social....et nous attendons surtout des actions visibles sur le terrain.

Les conférences,débats,discussions,bla bla entre "bretons biens informés,authentiques et autres,j'en ai vécu depuis 40 ans dans les mouvements bretons.

D'autre part la stratégie électorale devra être claire, nette,sans servir de tremplin,encore aux partis français.

avec un code d'honneur pour de futurs élus ,si le Breizh Civic Lab veut s'engager sur ce terrain.

L'organisation des futures élections communale et départementale ...avec une union bretonne des organisations

est indispensable en ce début d'année 2019.

Comment vous situez vous par rapport à RPS et le groupe territoire et liberté (P Molac)?

L'introduction du mot républicain est à expliquer par rapport au système français.je suis un peu inquiet de cette arrivée dans votre objectif.Serait ce pour préparer des futures alliances avec nos colonisateurs?

boned ruz
Dimanche 6 janvier 2019

"Hanter-kant dregont eus ma rolloù a vo o implijoù dibabet ganin ha kement-mañ lakaet gwir da bep hini... ha peurest eus ma rolloù melestret gant an dilennidi" ... Setu peadra da lakaat war well ur gwir demokratelezh wirion en ur goazhañ un tamm mat a c'halloud politikel. Je vous ai déjà proposé cela dans votre dernier article...sans réponse d'ailleurs de votre lab...serait-ce que le monde de la réflexion politique n'ait pas encore pensé à cette réelle novation sociétale? Il va falloir pourtant y songer....et dépasser la démocratie participative pour sauter sans plus attendre à une démocratie financièrement co-gérée: élus et administrés en charge des financent à 50 / 50 ...

Pierre Robes
Mardi 8 janvier 2019

''réveillons la Bretagne civique, républicaine et urbaine."

Les mots république ou républicain(e), c'est une forme de représentation à la Française qui a échoué.

ils n'indiquent absolument pas que le projet est démocratique. D'ailleurs à aucun moment dans votre article le mot démocratique n'apparaît

Quand aux villes métropoles de Bretagne elles ressemblent de plus en plus à Paris avec tous les défauts, la misère, l'exclusion, les déchetteries...etc qui vont avec, ainsi que les problèmes notamment dans les banlieues, ceux qu'on met au ban de la société. Ces écolos bobos qui ont des villes polluées par leurs bagnoles et industries et qui veulent imposer leurs vues aux ruraux.

Ayant été de nombreuses années sur Paris et sa banlieue j'en connaît les problèmes (ils ont les mêmes problèmes que ce qui s'est passé aux USA) . Sachant que les problèmes des banlieues de Rennes, Nantes et Brest, se cumuleront avec les années comme à Paris et aux USA dans de violentes explosions communautaires(*).

Si c'est cela votre vision de la Bretagne urbaine ... les Romains qui s'opposaient à l'intégration des barbares disaient à leurs compatriotes " à Rome fait comme les Romains". Faute de l'avoir entendu Rome et son Empire s'est effondrée.

(*) que vous le vouliez ou non , c'est comme cela, les hommes préfèrent leurs semblables. Donc ils s'assemblent dans les mêmes lieux pour leur religion, leur commerce, leurs droits et coutumes, leurs intérêts politiques. Et vous n'y changerez rien.

C'est comme cela que sont nés les cités-États, les nations et que d'autres ont disparues.

Loïc.L
Mercredi 9 janvier 2019

La force de la Bretagne a toujours été la mer et la terre. Alors réveiller la Bretagne par autre chose me paraît étonnant.

Je suis plus que perplexe par rapport à ce slogan qui n'a rien de nouveau dans ce paysage jacobins.

Aussi, vous citant : " une refondation du politique en Bretagne au delà des approches partisane ou culturelle ". Donc vous voulez dire au delà l'approche culturelle bretonne.

Bref, vous en dite le minimum, mais même dans ce minimum vous ne proposez pas de défendre la culture bretonne, puisque vous êtes " au delà des approches partisane ou culturelle".

Breizh Civic Lab
Mercredi 9 janvier 2019

Pour tout renseignement et demande d’information ou d’adhésion, veuillez visiter notre site web www.civiclab.bzh.

Nous essayerons de vous répondre dans les plus brefs délais.

Loïc.L
Mercredi 9 janvier 2019

Je reviens un peu sur mes dires:

- Vousincluez la LA. bon point. Constat: vous l'incluez naturellement, et sans militer: peut-être laisser vous cela à d'autres assos; votre action étant ailleurs

- Vous vous calez sur le European démocratie lab, qui agit à partir des villes: pour ce qui est à une échelle macro oui, mais je persiste à penser que cela n'est pas ce qu'il faut pour la Bretagne, mais tant que l'objectif est une émancipation de la Bretagne, cela fait un point en commun avec d'autres partis/asso avec qui s'unir; Breizh Europa ?

Écrire un commentaire :

Combien font 5 multiplié par 7 ?

Note : Ce lieu est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées.