Émile Granville candidat du Parti Breton aux élections partielles du Conseil général d'Ille-et-Vilaine des 23 et 30 septembre 2007

-- Politique --

Communiqué de presse de Parti breton
Porte-parole: Gérard Olliéric

Publié le 8/08/07 22:26 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Le Pays comme échelon central de la vie démocratique

Quel est le sens de ma candidature ?

Je suis candidat tout d'abord pour défendre des valeurs en m'engageant clairement sur des enjeux de société. L'équité sociale par les services publics et l'insertion professionnelle. L'équilibre homme/nature dans l'urbanisation et l'agriculture avec notamment la suppression des cultures d'OGM en plein champ. L'identité bretonne partagée et ouverte et largement enseignée aux jeunes générations.

Je souhaite mettre en œuvre un plan concerté de retour à Redon des emplois administratifs et de services, continuellement accaparés depuis des décennies par l'agglomération rennaise. Utiliser la 2x2 voies pour l'attraction de nouvelles entreprises. Soutenir l'artisanat et les petites et moyennes entreprises. Développer les circuits courts et autogérés de production alimentaire au niveau du Pays de Redon.

Pour cela, il est nécessaire de redéfinir la place de Redon par rapport à l'institution départementale. Le Conseil général d'Ille-et-Vilaine doit apporter son soutien aux politiques sociales locales et non pas être un échelon de subordination supplémentaire. Le Pays doit progressivement devenir l'échelon central de l'exercice de la démocratie et la Bretagne le moteur de notre développement économique.

Le Pays de Redon a besoin d'un sursaut pour mieux se faire entendre dans le cadre d'une Bretagne réunifiée reconnue au plan international.

Candidat du Parti Breton, voilà le sens de ma candidature en phase avec les enjeux sociaux du Pays de Redon.

Émile Granville

Voir aussi :
Cet article a fait l'objet de 1532 lectures.
mailbox imprimer
Le Parti Breton a pour but de rassembler, d'unir et d'organiser tous les bretons et amis de la Bretagne décidés à réveiller la conscience nationale du Peuple Breton afin que celui-ci se dote enfin des structures politiques, économiques, sociales et culturelles lui permettant d'assurer en tant qu'entité internationalement reconnue, son avenir et son épanouissement dans le cadre d'une Europe des Peuples et de la Solidarité
Vos 0 commentaires
ANTI-SPAM : Combien font 6 multiplié par 4 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.