ELEN Statement : about Diwan and the french gouvernement

-- Langues de Bretagne --

Communiqué de presse de Kerne Multimédia
Porte-parole: Fanny Chauffin

Publié le 21/02/21 21:57 -- mis à jour le 21/02/21 21:57

Gant Tangi Louarn, eilbrezidant ELEN (European Language Equality Network), eo splann emaomp gant ur stourm kalet adkroget, c'hoazh hag adarre, a-eneb gouarnamant bro C'hall

ELEN statement to the French Government regarding the Diwan Breton immersion schools/ Déclaration d’ELEN au gouvernement français concernant les écoles en immersion en langue bretonne, Diwan.

20th February 2021

On behalf of the European Language Equality Network, the international NGO for the protection and development of European lesser-used languages, we express all of our support to the Diwan Breton immersion schools, and to call on the French state to immediately reverse its decision to cut the amount of teaching in Breton.

That we should have to ask this in the 21st century of a modern European state, in a European Union dedicated to the protection of its linguistic diversity, and as the world prepares to celebrate International Mother Language Day, only reflects what a dire situation we have come to regarding French treatment of the so-called ‘regional’ languages on its territories. The French state must cease its backward 19th century policies and systemic discrimination designed to eradicate these languages.

Language rights are human rights, and in this regard, France has failed as a state to offer any protection to its own citizens who speak a ‘regional’ language. Even during a major health crisis such as the COVID-19 pandemic it failed to offer the most basic health information in regional languages despite recommendations from the UN, Council of Europe, and OSCE to do so.

France must also cease and desist in its deliberate, persistent campaign against Diwan that seeks to undermine the school organization, demoralize its staff, students and parents, which it has conducted since the school was first formed in 1977.

We therefore call on France to reverse its decision regarding the hours of teaching and give our full support to the request of teachers, to students and parents of the Diwan colleges and the Diwan network, for the maintenance of three hours of weekly Breton teaching by class and not by level. Granting these hours per level when there are several classes at the same level means cutting hours and possibly jobs. If the current attack against Diwan is successful, tomorrow it could be the public or Catholic Breton bilingual colleges and schools.

Furthermore, in order to begin to address the systemic discrimination by the French state against Breton and all regional languages, we call on France to:

Ratify the Council for Europe’s European Charter for Regional of Minority Languages, as required for EU Member-States.

Bring forward legislation for a Breton Language Act that will ensure language rights and support Breton-medium education;

Fully support the Paul Molac Bill on regional languages that will be voted on in the National Assembly in April.

On behalf of ELEN,

Davyth Hicks, ELEN Secretary-General. Tangi Louarn, ELEN Vice-President.

ELEN statement Diwan3

Déclaration d’ELEN au gouvernement français concernant les écoles en immersion en langue bretonne, Diwan.

20/02/2021

Monsieur le Président de la République,

Au nom du Réseau européen pour l’égalité des langues, l’ONG internationale pour la protection et le développement des langues européennes moins répandues, nous exprimons tout notre soutien aux écoles en immersion en langue bretonne, Diwan, et appelons l’État français à revenir immédiatement sur sa décision de réduire le nombre d’heures d’enseignement du breton en collège et lycée.

Que nous devions avoir à le demander au 21ème siècle d’un État européen moderne, dans une Union européenne vouée à la protection de sa diversité linguistique, et alors que le monde se prépare à célébrer la Journée internationale de la langue maternelle, ne fait que refléter la situation désastreuse que nous connaissons concernant le traitement français des langues dites «régionales» sur ses territoires. L’État français doit cesser ses politiques arriérées des XIXe et XXe siècles et sa discrimination systémique visant à éradiquer ces langues.

Les droits linguistiques sont des droits de l’homme et, à cet égard, la France n’a pas, en tant qu’État, offert une protection à ses propres citoyens qui parlent une langue «régionale».

La France doit également cesser et renoncer à sa campagne délibérée et persistante contre Diwan qui vise à saper l’organisation scolaire, démoraliser son personnel, ses élèves et ses parents, qu’elle mène depuis la création de l’école en 1977.

Nous appelons donc la France à revenir sur sa décision concernant les heures d’enseignement et à apporter tout notre soutien à la demande des enseignants, des élèves et des parents des collèges Diwan et du réseau Diwan, pour le maintien de trois heures d’enseignement breton hebdomadaire par classe. et non par niveau. Accorder ces heures par niveau alors qu’il y a plusieurs classes au même niveau signifie réduire les heures et éventuellement les emplois. Si l’attaque actuelle contre Diwan réussit, demain ce pourrait être les collèges et écoles bilingues bretons publics ou catholiques.

Par ailleurs, afin de commencer à lutter contre la discrimination systémique de l’Etat français contre les langues, nous appelons la France à:

Ratifier la Charte européenne des langues régionales des minorités du Conseil de l’Europe, comme l’exigent les États membres de l’UE.

Présenter une législation pour une loi sur la langue bretonne qui garantira les droits linguistiques et soutiendra l’enseignement en breton;

Soutenez pleinement le projet de loi Paul Molac sur les langues régionales qui sera voté à l’Assemblée nationale en avril.

Au nom d’ELEN,

Davyth Hicks, ELEN Secretary-General. Tangi Louarn, ELEN Vice-President.

ELEN statement Diwan FR

Voir aussi :
mailbox imprimer
Bilingual bloger on ABP at first, then for the Taol Kurun festival, and now teacher and searcher (Phd "Diwan, teaching methods and creativity") for promoting and studing cultural and social Breton news, in French and in Breton. She totalize 1 280 347 hits on ABP. She produced 763 videos, and wrote 1883 articles on ABP as of the 27th of January 2015. She also works on three social networks : Tv Bro Kemperle (You Tube), Tv Lise Diwan Karaez, and Ermine (Page Facebook)

Vos commentaires :

ANTI-SPAM : Combien font 4 multiplié par 3 ?
Note : Ce lieu est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés. Par contre l'utilisation d'anonymiseurs pour modifier votre numéro ip entrainera la suspension de vos commentaires.