Réuni à Arradon, le 30 Mai 2009, le bureau de l'Alliance Fédéraliste Bretonne / Emglev Kevredel Breizh remercie Monsieur le maire pour l'avoir reçue dans sa commune. En conjuguant harmonieusement dynamisme raisonné et cadre naturel exceptionnel, cette petite cité vénète apparait avec juste raison comme l'une des plus attractives du littoral breton. Au cours de cette rencontre le bureau a traité des questions suivantes:

  • les élections européennes.
  • le départ de contingents basés en Bretagne pour l'Afghanistan.
  • la situation catastrophique des producteurs laitiers bretons.
Les élections européennes. Sur le premier point le bureau après avoir constaté les positions ambigües de François Bayrou sur la question régionale, et sa communication trop centrée sur l'anti-sarkozisme, estime cette posture insuffisante pour donner une impulsion nouvelle au renforcement des liens entre la Bretagne et les Institutions européennes.

Quant à la liste Europe-écologie menée par Cohn-Bendit, nous lui trouvons un intérêt pour ses positions claires sur son attachement à l'Europe et à une certaine idée éthique de la politique. Néanmoins il nous semble percevoir un risque de discordance entre ses leaders et une insuffisante affirmation du rôle des régions. Nos convictions européennes et fédéralistes nous amènent à évoquer la liste «La voix de la Bretagne en Europe» menée par Émile Granville. Nous notons que cette dernière reprend dans son programme trois propositions défendues par l'Alliance¹: la gestion directe par la région des fonds européens, le renforcement de l'Europe des peuples sur le modèle fédéral et l'application en Bretagne de la Charte Linguistique Européenne. Ce sont là trois mesures concrètes qui, en rapprochant les citoyens et les peuples du cœur du système européen, donneront un nouvel élan démocratique à la construction d'une Europe plus respectueuse des diversités économiques, sociales et culturelles.
Compte tenu de ce qui précède, les électeurs, soucieux de défendre au mieux les intérêts bretons, donneront un signal fort en votant pour cette liste. Afghanistan. Nous nous déclarons hostiles à l'envoi en Afghanistan de nouvelles troupes basées en Bretagne tout particulièrement [éléments du 3ème RIMA de Vannes et du 11ème RAMA de la lande d'Ouée]. Depuis plus de 7 ans les occidentaux mènent dans cette partie du monde une guerre dont on ne voit pas l'issue, guerre qui se présente sous la forme d'une guerilla analogue à la guerre d'Algérie sur le mode puissance 10. Nos stratèges devraient garder en mémoire que ni les Britanniques au cours du 19ème siècle ni l'armée soviétique dans la seconde moitié du 20ème siècle n'ont été en mesure de soumettre les peuples d'Afghanistan. Quelque soit la valeur éthique des troupes engagées, on ne fait pas le bonheur des peuples les armes à la main. Ce conflit, mené en catimini de l'opinion publique, contribue à donner une image négative du monde occidental dans le monde musulman et ne peut qu'entretenir fanatisme et préjugés entre nos civilisations respectives.

La crise du lait. L'urgence pour la Bretagne n'est pas tant de savoir s'il convient ou non de mettre des portiques à l'entrée des lycées et collèges -nous ne sommes pas en région parisienne- mais bien d'assurer aux milliers de producteurs de lait des revenus décents. La Bretagne, avec son potentiel économique supérieur à celui de 20 pays européens ne s'en sortira qu'en se dotant des pouvoirs de décision lui permettant de discuter directement avec Bruxelles. Les producteurs bretons auront, le Dimanche 7 Juin, l'occasion de signifier par leur vote qu'ils ne se contenteront pas de promesses.

Le président, Le secrétaire, Le trésorier,

J-L Le Mee Gwenael Kaodan Anthony Morice

¹ propositions consultables (voir le site)

Cet article a fait l'objet de 1125 lectures.
mailbox imprimer
logo

Construire une Bretagne harmonieuse, réunifiée. Favoriser la prise de conscience identitaire et politique de la population.

Vos commentaires :

Pierre CAMARET
Mardi 31 août 2010

D'accord Francois BAYROU , me decoit enormement . Ce n'est pas un homme politique , mais un homme plein de rancoeur , d'equations personnelles . Les elections europeennes sont plus importantes maintenant que les elections nationales.Vivant a l'etranger je vote pour les europeennes , mais pas pour les nationales .70 % des decisions sont a Bruxelles.Les Bretons , les francais en sont ils conscients ???????

henri de Lesquen
Mardi 31 août 2010

Bravo à EKB pour ce sens de la convergence bretonne et européenne !

michel jan
Mardi 31 août 2010

Bravo à l'AFB ! Votre appel à voter pour « La voix de la Bretagne en Europe » menée par Émile Granville " est un signal fort pour le rapprochement des partis politiques Bretons !!

Écrire un commentaire :

ANTI-SPAM : Combien font 1 multiplié par 4 ?

Note : Ce lieu est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés. Par contre l'utilisation d'anonymiseurs pour modifier votre numéro ip entrainera la suspension de vos commentaires.