Élection présidentielle et réunification de la Bretagne : Les réponses des candidats

-- La réunification --

Communiqué de presse de Bretagne Reunie
Porte-parole:

Publié le 20/04/07 18:31 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

L'association Bretagne Réunie (ex-CUAB), qui milite pour la reconnaissance d'une région formée des cinq départements bretons, a demandé aux candidats à la présidence de la République de s'engager à cet égard.

Quatre des candidats ont apporté une réponse favorable à la mise en œuvre du processus législatif susceptible de déboucher sur cette réunification de la Loire-Atlantique et des quatre autres départements bretons.

Il s'agit de :

M. François Bayrou, Mme Dominique Voynet, M. Olivier Besancenot, M. José Bové.

Une réponse annoncée au nom de Mme Ségolène Royal n'a pas, à ce jour, été reçue par Bretagne Réunie.

L'association invite les électeurs à prendre en compte ces informations dans leurs motivations de vote.

Le Président, Jean-Yves BOURRIAU

Voir aussi :

Cet article a fait l'objet de 1728 lectures.
mailbox imprimer
logo
Fondée en 1980, l'association Bretagne Réunie, Comité pour l'unité administrative de la Bretagne, régie par la loi de 1901, se donne comme but la reconnaissance comme collectivité territoriale d'une région Bretagne formée des actuels départements des Côtes-d'Armor, du Finistère, de l'Ille-et-Vilaine, de la Loire-Atlantique et du Morbihan. L'association se définit comme démocratique, unitaire et apolitique. Elle agit pour et dans le respect des droits de l'Homme et des libertés fondamentales. Bretagne Réunie BP 49032 44090 Nantes/Naoned cedex 1

Vos commentaires :

Écrire un commentaire :

ANTI-SPAM : Combien font 4 multiplié par 0 ?
Note : Ce lieu est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés. Par contre l'utilisation d'anonymiseurs pour modifier votre numéro ip entrainera la suspension de vos commentaires.