Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
- Communiqué de presse -
ELECTION CANTONALE PARTIELLE DE LANESTER : progression du vote breton
Dimanche dernier s’est déroulé le 1er tour de l’élection cantonale partielle de Lanester. Avant d’aborder les résultats, il est intéressant de faire un rapide historique de la situation politique lanesterienne. Votant à gauche depuis le début du XXème siècle, Lanester a été un fief du Parti Communiste Français depuis la fin de
Gérard Olliéric pour Parti Breton le 3/02/05 14:26

Dimanche dernier s’est déroulé le 1er tour de l’élection cantonale partielle de Lanester.

Avant d’aborder les résultats, il est intéressant de faire un rapide historique de la situation politique lanesterienne.

Votant à gauche depuis le début du XXème siècle, Lanester a été un fief du Parti Communiste Français depuis la fin de la seconde guerre mondiale représenté par Jean Maurice, maire et conseiller général. La majorité municipale, PC – PS – UDB , a commencé à se fissurer lorsque la succession de Jean Maurice commença à devenir d’actualité ; sans entrer dans les détails, disons qu’avec l’amical appui des amis de Jean-Yves Le Drian , poids lourd politique du Pays de Lorient, Jean-Claude Perron, ancien communiste écarté par Jean Maurice, réussit à se faire élire conseiller général contre le candidat officiel du PCF , puis à prendre la mairie en s’appuyant sur un mouvement original, Lanester Nouvelle Citoyenneté , animé par des proches de JY Le Drian : cette opération menée de main de maître aboutit à une véritable implosion du paysage politique local avec une majorité municipale dirigée par Jean-Claude Perron comprenant une partie du PS, les Verts et des représentants de LNC, une opposition de droite UMP et une opposition de gauche PCF-UDB …….

Le décès de Jean-Claude Perron début décembre déclencha de nouvelles hostilités locales ; 1er round, Thérèse Thiery (sœur de Jean-Yves Le Drian) jusque-là 1er adjoint, fut élue maire de Lanester, puis les élections cantonales partielles furent décidées pour le 30 janvier et le 6 février.

Thérèse Thiery décida de laisser son 1er adjoint devenir vice-président de Cap L’Orient, la communauté d’agglomération du Pays de Lorient, et de se présenter à l’élection cantonale ; cette première candidature fut suivie de celle du candidat du Parti Breton, Gaël Fleurent puis successivement Yannick Quénéhervé (UDB) , Reun Le Diguerher (Emgann) , l’UMP, le PC et le Front National .

Cette abondance de candidats bretons a surpris plus d’un observateur.

L’UDB présente depuis des dizaines d’années à Lanester , se trouvait affaiblie de par son alliance avec le PCF et son positionnement de facto dans une opposition d’ultra-gauche; l’UDB locale décida de présenter Yannick Quénéhervé, ancien élu municipal, ancien adjoint au maire du temps du communiste Jean Maurice, son dernier score à la cantonale de 1998 fut de 4,80 % et le but déclaré à cette cantonale de 2005 était de dépasser les 5% pour rétablir un peu l’UDB dans le jeu politique local.

Emgann , peu présent dans le paysage politique local, présenta une de ses figures , Reun le Diguerher, sur son créneau habituel « indépendantiste de gauche ».

Enfin le Parti Breton, présent et actif depuis 2 ans sur le Pays de Lorient, présentait Gaël Fleurent, un jeune adhérent originaire de Lanester.

L’on peut dire a posteriori que cette triple présence a été plutôt bénéfique pour le vote breton : d’une part, en élargissant l’offre électorale, d’autre part, en éclaircissant quelque peu les positionnements des uns et des autres : pour Emgann, à l’extrême gauche nationaliste, pour l’UDB dans une gauche régionaliste et pour le Parti Breton un ancrage démocrate et progressiste.

Les résultats du premier tour furent les suivants : Inscrits: 16 100 Votants: 6 439, soit 39,99% des inscrits Bulletins nuls: 121 Ont obtenu: Le Diguerher (Emgann): 61 voix, soit 0,97 % Fleurent (Parti Breton): 112 voix, soit 1,77 % Perrier (Front National): 208 voix, soit 3,29% Quénéhervé (Union Démocratique bretonne): 234 voix, soit 3,70% Couturier (U.M.P.): 728 voix, soit 11,52% Guichard (Parti Communiste Français, soutenu par la Ligue Communiste Révolutionnaire - trotskiste, et le Mouvement Républicain et Citoyen - chevènementiste): 1358 voix, soit 21,49% Thiery (maire de Lanester, divers gauche): 3 617 voix, soit 57,25%

Outre l’importance de l’abstention, on peut noter le succès de Thérèse Thierry, la présence continue du PCF à un haut niveau, l’affaiblissement de la droite UMP, l’effondrement du Front National et le progrès du vote breton qui passe de 4,80 % à 6,44 %. A l’intérieur de ces 6,44 %, on constate un recul de l’UDB de 4,80% à 3,70%, l’émergence d’un vote nationaliste modéré avec le Parti Breton et la persistance d’un vote protestataire breton d’extrème-gauche. Si l’on reprend les scores habituels des uns et des autres, il s’agit pour l’UDB d’un affaiblissement certain, pour le Parti Breton d’un niveau encourageant pour une première dans un contexte particulier et d’une contre-performance d’Emgann. Le paradoxe est le total de ces voix en progression par rapport au score de la seule UDB jusqu’en 1998 ; la question est de savoir si l’on peut réellement additionner les voix recueillies par ces 3 mouvements… Sans mésestimer les différences, pour le grand public, il s’agit globalement de 3 mouvements « bretons » … ; dans ce cadre, on peut donc considérer que le résultat de Lanester est plutôt positif.

Pour le second tour qui a lieu dimanche prochain, le Parti Breton ne donne aucune consigne de vote, Emgann prône le vote nul et l’UDB appelle à voter communiste …. Comme le soulignèrent les journalistes locaux, cette décision de l’UDB ressemble plus à un suicide politique qu’à une démarche en phase avec ses électeurs. L’UDB explique qu’elle ne peut appeler à voter que pour un autre parti de gauche et comme Thérèse Thiery n’appartient à aucun parti ….. ; et bien votons pour le seul parti de gauche en lice , le PC . Les observateurs restent quelque peu sidérés devant ce positionnement dont la logique échappe à beaucoup. On peut supposer que les querelles personnelles ont une place importante dans cette décision ; a priori, M. Quénéhervé (UDB) a mal vécu son résultat en recul mettant notamment en cause le Parti Breton qualifié d’après certaines rumeurs, de « sous-marin de JY Le Drian » dont le but serait de détruire l’UDB . Cette accusation serait d’autant plus absurde si elle se confirmait venant d’un mouvement politique dont la stratégie est depuis des lustres de coller au PS et en premier lieu à J.Y. Le Drian ! Du côté du PS, une opération semblable à celle de Lanester Nouvelle Citoyenneté est en cours de montage sur Hennebont, dernier fief communiste du pays de Lorient, sous la houlette d’André Hartereau, ancien collaborateur de J.Y. Le Drian, ancien directeur de cabinet de Jean-Claude Perron. On peut donc penser qu’aux prochaines élections la bataille politique sera rude entre socialistes et communistes sur Hennebont. De son côté, le Parti Breton a annoncé la création d’une association « Mieux vivre au Pays de Lorient » qui aura pour buts d’être un lieu de discussion entre personnes d’horizons divers et de laboratoire d’idées dans la perspective des prochaines échéances électorales.

_______________________________

Les articles de presse concernant la cantonale de Lanester et la profession de foi de Gael Fleurent, candidat du parti Breton sont consultables sur (voir le site)

------------------------------------------------

Le Parti Breton a pour but de rassembler, d'unir et d'organiser tous les bretons et amis de la Bretagne décidés à réveiller la conscience nationale du Peuple Breton afin que celui-ci se dote enfin des structures politiques, économiques, sociales et culturelles lui permettant d'assurer en tant qu'entité internationalement reconnue, son avenir et son épanouissement dans le cadre d'une Europe des Peuples et de la Solidarité
Voir tous les articles de Parti Breton
Vos 0 commentaires
Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 1 multiplié par 2) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons