-- Politique --

Edwy Plenel et Jupiter : perdre ou non son humanité ?

Chronique de Kerne Multimédia (porte parole Fanny Chauffin) publié le 26/08/17 18:04

Douarnenez, chapiteau des débats, 2017
Douarnenez, chapiteau des débats, 2017

C'est Edwy Plenel qui ouvre le débat «Agir ! Hospitalité et solidarité. La solidarité, plus que jamais un délit ? », et présente ses invités : SOS Méditerranée, Roya Citoyenne, Felix Tiouka, Michel Agier. Ils sont là pour parler de la difficulté qu'a la France de «gérer» les arrivées de migrants sur son territoire. Revenant d'un rassemblement d'Attac international, le rédacteur en chef de Mediapart brandit leur tract qui explique qu'il n'existe pas une crise des migrants, il existe une crise de l'humanitude, que cette façon de faire des Européens se retournera contre eux, que Jupiter doit descendre des nuées pour prendre des décisions compatibles avec un pays républicain...

Pendant une semaine le festival a parlé des frontières, des murs qui se construisent partout dans le monde, des scandales de la frontière mexicaine où les Indiens sont maltraités, prolétarisés, humiliés...

Expositions, bulles sonores (en partenariat avec France Culture), caravanes de Rhizomes (en lien avec Bretagne Culture Diversité), des plateaux très fournis de musiciens, d'artistes, de cinéastes, de plasticiens... ont permis d'aborder le thème choisi cette année : «les frontières».

Pour son 40e anniversaire, fort de ses équipes de bénévoles, le festival se porte bien, et les luttes ne faiblissent pas, qu'elles soient sociales, écologiques, sexuelles, ... Les sourds ont aussi toute leur place, chaque débat étant signé. La culture se produit aussi ici avec les vidéastes de Ty zeff, le quotidien «Kézako» (en ligne sur le site du festival), les nombreux films coproduits ou réalisés par des artistes douarnenistes. La création contre la barbarie, l'information contre l'ignorance : le festival porte toutes ces valeurs, à charge pour chaque participant de diffuser, parler, échanger et agir... à son retour de Douarnenez.

Voir aussi :
©agence bretagne presse

mailbox imprimer