-- Politique --

Edouard Philippe : le gouvernement Paris-Normandie

Le rapport Duron (ancien député et maire de Caen) semble avoir été très bien reçu par son compatriote normand Edouard Philippe (premier ministre et ancien maire du Havre).

photologo Parti Breton

Et pour cause ce rapport fait la part belle en matière d’infrastructure portuaire et de transport de fret (fluvial et ferroviaire) aux ports de Le Havre-Rouen.

La Bretagne est une nouvelle fois écartée des schémas de développement portuaires prévus, pour lesquels les Bretons seront financièrement mis à contribution.

Les élus normands qui ont su obtenir la réunification de la Normandie (alors que les élus bretons n’ont rien su obtenir), jouent la carte du Grand Paris – favorisée par leur situation géographique- et tirent habilement leur épingle du jeu en parlant d’une seule voix pour la Normandie.

En matière maritime, comme ailleurs, la partition administrative de la Bretagne coûte cher à la Bretagne. Faut-il rappeler l’exemple symbolique de l’agence européenne de sécurité maritime (AESM) qui se trouve à Lisbonne parce que Brest (Région administrative de Bretagne) et Nantes (Région administrative des pays de Loire) n’ont pas réussi à s’entendre ?

Faut-il à nouveau rappeler le projet CombiWest de fret ferroviaire porté par la SICA de Saint-Pol et largement empêché par la France ?

A l’évidence il manque une stratégie globale, fruit d’une ambition et d’un respect pour la Bretagne et les Bretons. Et nous le savons, attendre de la France qu’elle le fasse est une folie, elle qui nie la Bretagne jusque dans sa langue.

Il est aujourd’hui affligeant de voir que les élus –déjà tournés vers leurs prochains enjeux électoraux- ne s’emparent pas de ces sujets, en dehors de quelques coups de mentons médiatiques, en ayant une véritable stratégie pour la Bretagne.

Alors que le gouvernement Paris-Normandie du premier ministre Edouard Philippe avance, il est l’heure pour un sursaut national de la Bretagne.

Le Parti Breton appelle les Bretons à rejoindre la dynamique qu'il incarne pour relever les défis d'un monde en mouvement dans lequel la Bretagne a toute sa place.

Le Conseil National

.
mailboxEnvoyer par courriel imprimerImprimer

Auteur de l'article :

Parti Breton

Le Parti Breton est un parti politique républicain, réformateur, qui a vocation à regrouper les hommes et les femmes s'engageant dans le combat pour la reconnaissance pleine et entière de l'identité nationale du peuple breton. Il propose une vision spécifique de l'organisation sociale fondée sur la primauté de l'individu.
Il se définit dans les valeurs de l'humanisme, de la solidarité, de la démocratie et de la liberté.
C’est un parti de réforme, s’adressant à tous ceux qui œuvrent pour le progrès selon les principes des philosophies politiques allant de la Social-Démocratie à la Démocratie Sociale Libérale tels que ces concepts sont largement reconnus et répandus dans l’actuelle Union Européenne.

Vos commentaires :

Paul Chérel
Samedi 10 fevrier 2018

Le développement (préférentiel) du Havre, "et n'oublions pas Dunkerque", ne date pas d'hier. J'ai travaillé sur l'extension Pont VII au Havre il y a plusieurs dizaines d'années. Il ne sert donc à rien de "jalouser" telle ou telle inclination de Paris envers telle ou telle infrastructure. PAR CONTRE, il est important de dénoncer l'inactivité, le manque d'audace, le manque d'idées, d'élus choisis par LES BRETONS dans un "machin" appelé CONSEIL REGIONAL . C'est bien à ce CONSEIL de prendre les devants au nez et à la barbe de Paris et d'exiger de l'ETAT central les fonds nécessaires à la rénovation de TOUS les ports bretons. Paul Chérel

lheritier jakez
Dimanche 11 fevrier 2018

la menace qui plane sur la fermeture de l'école de formation maritime de Nantes, n'a pas entrainé de réactions des organisations bretonnes?Bizarre!

Je vous signale que ceux qui s'intéressent à l'avenir du littoral breton doivent s'inscrire sur le site lançé par le "ministère de la transition écologique..".

---www.merlittoral2030 [at] gouv.fr

Philippe CLERIS
Lundi 12 fevrier 2018

"Le gouvernement Paris-Normandie" La formule est excellente mais nos amis du Parti Breton ont tout faux! Lire sous le lien suivant ce qu'en pensent les régionalistes Normands sur le webzine Etoile de Normandie:

(voir le site)

Philippe CLERIS animateur du séminaire "Normandie" de l'Université Populaire de Caen (Michel Onfray)

AFB-EKB
Mardi 13 fevrier 2018

" la menace qui plane sur la fermeture de l'école de formation maritime de Nantes, n'a pas entrainé de réactions des organisations bretonnes?Bizarre!"

(voir le site)

et là (voir le site)

Écrire un commentaire :

Combien font 7 multiplié par 2 ?

Publicités et partenariat