Écotaxe : le gouvernement a cédé à l'ultimatum

-- Economie --

Communiqué de presse de Christian Troadec
Porte-parole: Christian Troadec

Publié le 9/10/14 18:59 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

La ministre de l'Écologie vient de reporter sine die le nouveau dispositif de l'écotaxe. Le gouvernement après avoir refusé de céder au premier ultimatum que lui avaient fixé les Bonnets rouges en 2013 vient donc de céder à celui des transporteurs. Et c'est une bonne chose. Mais entre temps que de temps de perdu, que d'énergie de gaspillée. Je pense en particulier à toutes celles et tous ceux, aujourd'hui, poursuivis par la Justice qui n'ont eu pour seul tort, que d'avoir raison trop tôt.

Tout ce temps perdu aurait dû être mis à profit pour mettre en oeuvre de nouvelles véritables politiques de transports en Bretagne, alliant les transports traditionnels qui font vivre des milliers d'emplois, au transport ferroviaire, au cabotage, totalement ignoré par l'État et pourtant créateur de richesses et d'emplois en Bretagne.

Mais Paris, comme d'habitude, n'en a fait qu'à sa tête, ignorant les réalités locales. Pour finalement, se contredire.

J'ai envie de dire : tout ça pour ça. L'heure est plus que venue à une vraie régionalisation.

Christian Troadec, maire de Carhaix, conseiller général du Finistère

Voir aussi :
Cet article a fait l'objet de 1144 lectures.
mailbox imprimer