Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
- Dépêche -
Écosse : Un ou deux référendums ?
Le SNP (Scottish National Party) au pouvoir en Écosse veut organiser un référendum sur l'indépendance dans deux ans. Contrairement à ce qui se passe en Espagne, aucune Constitution ou loi du Royaume n'interdit à
Philippe Argouarch pour ABP le 10/06/11 7:56

Le SNP (Scottish National Party) au pouvoir en Écosse veut organiser un référendum sur l'indépendance dans deux ans. Contrairement à ce qui se passe en Espagne, aucune constitution ou loi du Royaume, n'interdit à un État membre du Royaume-Uni d'organiser un tel référendum sur ce sujet — ni même de faire sécession.

Le gouvernement central de Londres propose une autre procédure, plus compliquée. Il propose deux référendums. L'idée d'un double vote a été évoquée par le secrétaire d'État pour l'Écosse, Michael Moore. Selon Moore, le vote écossais aurait un caractère "consultatif et serait utile pour savoir si les Écossais veulent l'indépendance", a-t-il expliqué à la BBC. Le deuxième référendum serait organisé après que les gouvernements écossais et britannique aient négocié l'indépendance. Celui-là serait définitif et une sorte de ratification. Il établirait concrètement dans quels termes l'Écosse serait séparée du Royaume-Uni.

Le Gouvernement écossais a refusé catégoriquement ce procédé. D'après le journal The Scotsman, un porte-parole du Premier ministre écossais Alex Salmond, aurait qualifié les déclarations de Moore de "baratin insignifiant et absurde".

[Sources : The Scotsman, Mondivers et Eurominority]

Philippe Argouarch

Voir aussi :
logo
Philippe Argouarch est un reporter multi-média ABP pour la Cornouaille. Il a lancé ABP en octobre 2003. Auparavant, il a été le webmaster de l'International Herald Tribune à Paris et avant ça, un des trois webmasters de la Wells Fargo Bank à San Francisco. Il a aussi travaillé dans des start-up et dans un laboratoire de recherche de l'université de Stanford.
Voir tous les articles de de Philippe Argouarch
Vos 2 commentaires
bernard guyader Le Vendredi 10 juin 2011 20:31
..On voit bien que les Ecossais et les Anglais ont pris des chemins biens différents ...l'absence de Constitution au Royaume Uni doit y être pour quelque chose ... Alors que nous autres , Bretonnes et Bretons , toujours " Bon Enfant" préparons la manif. du 18 ... qui sera forcement très conviviale ... eux ( Ecossais) .. négocient l'indépendance ... On a pris certainement .. une mauvaise direction .. peut être même une impasse !! qui sait ? B.G.
(0) 

Jean-Michel Riquiere Le Dimanche 12 juin 2011 12:09
"eux ( Ecossais) .. négocient l'indépendance "
Pour le moment il n'y a aucune négociation. Et si les écossais souhaitent quitter l'Europe on leur souhaitera bien du courage.
(0) 

Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 6 multiplié par 2) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons