Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
- Communiqué de presse -
Eaux et rivières
Le Mouvement Fédéraliste de Bretagne condamne les agressions menées à l'encontre de l'association Eaux et Rivières. Ces méthodes qu'on pensait d'un autre âge n'honorent pas leurs auteurs. Les directives européennes concernent aussi les membres des corporations agricoles qui ne peuvent se prétendre au-dessus des lois et qui ne sont pas propriétaires
Jean Yves Quiguer pour Mouvement fédéraliste de Bretagne le 3/03/07 9:59

Le Mouvement Fédéraliste de Bretagne condamne les agressions menées à l'encontre de l'association Eaux et Rivières.

Ces méthodes qu'on pensait d'un autre âge n'honorent pas leurs auteurs.

Les directives européennes concernent aussi les membres des corporations agricoles qui ne peuvent se prétendre au-dessus des lois et qui ne sont pas propriétaires de cette ressource commune et vitale qu'est l'eau.

La capitulation récurrente des pouvoirs publics devant les agissements d'une faction minoritaire pose la question de l'Etat de droit. En 2001, un arrêt de la Cour européenne de justice condamne la France pour non respect de la directive de 1975. En 2003 la Commission européenne adresse à la France un avis motivé lui enjoignant d'exécuter l'arrêt de 2001. En 2005, la Commission européenne adresse à la France un avis motivé complémentaire.

On n'a cesse de dire publiquement que la situation s'améliore alors que la réalité dément ces allégations.

L'association Eaux et Rivières fait un travail remarquable, pour l'objet qui est le sien, et en constituant un contre-pouvoir citoyen nécessaire dans une véritable démocratie.

En agressant cette association, c'est la démocratie qui est mise en danger par les fauteurs de troubles.

L'incompétence de l'Etat renforce notre position.

Il faut que ce soit la région qui ait toutes les compétences en la matière et qu'elle prenne ses responsabilités.

Si le pouvoir régional venait à céder sous les pressions d'une corporation qui ruine tout espoir de développement durable, les électeurs, consommateurs d'eau, en prendraient acte.

Le 2 mars 2007

J-Y QUIGUER Président du Mouvement Fédéraliste de Bretagne

Cet article a fait l'objet de 1611 lectures.
Le Mouvement Fédéraliste de Bretagne plaide et milite pour l'adoption d'une architecture fédérale en Bretagne, en France et en Europe. Membre de l'Union des Mouvements Fédéralistes (UMF), il défend le concept de fédéralisme contractuel dans le cadre des institutions et celui du fédéralisme intégral dans le cadre de la société. LE MFB n'adhère pas à l'idée d'une fédération d'états-nations qui n'est qu'une forme de confédération conduisant aux mêmes échecs que l'actuel état-nation dont nous allons prochainement porter le deuil. C'est ce qui justifie un fédéralisme inspiré de la doctrine contractualiste en opposition avec la doctrine étatiste. Ce qui est bon pour le tout, l'est aussi pour les parties. Il ne saurait exister de fédéralisme européen sans un fédéralisme local, d
Voir tous les articles de Mouvement fédéraliste de Bretagne
Vos 0 commentaires
Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 5 multiplié par 7) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons