Selon Amazon, le roundup mis en vente ne contient plus de glyphosate
Dépêche de La rédaction

Publié le 12/11/19 11:00 -- mis à jour le 13/11/19 08:29
49185_2.png
google.fr

Depuis le 1er janvier 2019, l’achat, l’utilisation et la détention de pesticides, notamment à base de glyphosate comme le Roundup sont interdits pour les particuliers. Pourtant, Amazon et eBay vendent toujours du Roundup, un des herbicides phare de l'entreprise Monsanto.

Selon Amazon, les nouveaux produits mis en vente sous le nom de Roundup ne contiendraient plus de Glyphosate. Le nom a été conservé par Monsanto probablement pour des raisons de marketing, mais la composition chimique aurait changé. Elle serait à base d'acides organiques comme l'acide pélargonique ou l'acide acétique.

Amazon, qui a remis en vente ce roundup "nouvelle formule" affirme, que le label "biocontrôle" inscrit en haut de la boîte est une indication que le produit est OK et de préciser "Nous demandons à tous les vendeurs de se conformer à nos politiques de vente et disposons d’équipes munies d’outils visant à s’assurer que des produits interdits n’aient pas leur place dans notre boutique. Nous prenons des mesures contre ceux qui enfreignent nos politiques, notamment en supprimant leurs privilèges de vente" a déclaré l'agence de communication d'Amazon Pressario.

Il reste néanmoins de nombreuses questions. Si ce nouveau roundup est à base de produits bon-marchés comme du vinaigre, pourquoi coûte t-il toujours 39 euros la bouteille ? La nouvelle composition est-elle soumise a des analyses régulières afin de vérifier son contenu ?

modifié le 13/11/19 à 8:30.

La rédaction

Voir aussi :

mailbox
imprimer
la rédaction de l'ABP
Vos 0 commentaires
ANTI-SPAM : Combien font 7 multiplié par 6 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.