Droit de réponse de Gwenael Mazé
Droit de reponse de Philippe Argouarch

Publié le 15/12/12 16:27 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Droit de réponse à l'article

"Les éditions (Yoran Embanner mises en difficulté par un procès frivole)"

publié par ABP et signé Argouarch

Une censure bretonne. Dans sa dépêche datée du 5/12/2012, relative aux déboires dont la société Yoran Embanner serait la victime, M. Argouarch me met en cause, sans m'avoir entendu.

En tant que maître d'œuvre de l'édition de 1975 du livre "Les Bonnets Rouges" et rédacteur de l'article "Les Bonnets Rouges, les historiens et l'histoire", mon accord a été sollicité pour la réédition de l'ouvrage. Il m'a été demandé également de rédiger une présentation concise, notamment pour faciliter la lecture de l'article susnommé que certains considéraient d'un abord trop difficile pour le lectorat visé. Ma présentation, intitulée "Histoire et Liberté", a été transmise, à sa demande, à Yoran Embanner le 19 mai 2012. Il s'agissait d'une introduction aux trois textes de l'édition originale et nullement d'un commentaire. L'adjonction de commentaires m'a d'ailleurs été cachée : en dépit de mes demandes répétées je n'ai pas reçu l'épreuve que je réclamais. Dans mon dernier message au responsable de Yoran Embanner (4 juillet 2012), je lui signifiais qu'il n'avait pas mon accord pour changer mon texte. En réponse il déclarait mettre fin à nos échanges. A mon conseil, il enjoignait de s'adresser à son avocat, signifiant par là qu'il violait mes droits de propos délibéré et en parfaite connaissance des conséquences auxquelles ses actes l'exposaient (18 juillet 2012).

Dans le livre mis en vente les jours suivants, il reste de mon article 1470 mots sur 3032. La partie qui introduit à l'idée centrale de l'édition de 1975 — l'histoire comme création — est censurée au mépris des lecteurs et en violation de mes droits.

Gwenael Mazé

Philippe Argouarch

Philippe Argouarch


mailbox
imprimer
Cet article a fait l'objet de 1001 lectures.
logo
Philippe Argouarch est un reporter multi-média ABP pour la Cornouaille. Il a lancé ABP en octobre 2003. Auparavant, il a été le webmaster de l'International Herald Tribune à Paris et avant ça, un des trois webmasters de la Wells Fargo Bank à San Francisco. Il a aussi travaillé dans des start-up et dans un laboratoire de recherche de l'université de Stanford.
L'auteur a décidé de ne pas autoriser les commentaires pour cet article.