-- Justice et injustices --

Drapeau breton arraché, militant agressé à Saint-Nazaire en mai : dépôt de plainte

Communiqué de presse de Bretagne Réunie (porte parole Jean-François Le Bihan) publié le 22/07/15 20:11

Communiqué de presse concernant l'affaire de Saint-Nazaire du 11 mai dernier, 22 juillet 2015

37990_1.jpgLogo Bretagne Réunie.

Les gorilles de monsieur Le Drian seront-ils poursuivis ?

Lors de la cérémonie commémorative de la Libération de la “Poche de Saint-Nazaire”, le 11 mai dernier, en présence du ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian, un participant à la cérémonie, porteur d'un drapeau breton, a été agressé par deux hommes en civil, membres du service de protection ministériel, qui l'ont fait violemment chuter à terre et lui ont arraché puis confisqué le drapeau qu'il portait et éconduit des lieux (1).

La victime de l'agression a déposé plainte auprès du procureur de la République de Saint-Nazaire.

Cette plainte vise le délit d'atteinte à la liberté individuelle et celui de violences commises par des fonctionnaires dans l'exercice de leurs fonctions.

C'est le second incident de même type avec le même ministre, après Sainte-Anne d'Auray en octobre 2014 (1).

Ce n'est donc pas une dérive isolée mais une démarche organisée.

Il est inacceptable que des fonctionnaires abusent de la force publique dans une situation où n'existaient aucune menace ou risque pour la sécurité des personnes présentes ni des personnalités présidant à cet événement, ni aucun trouble à l'ordre public, au seul prétexte de contrôler l'image médiatique d'un membre du Gouvernement, qui paraît avoir renoncé à sa conviction bretonne.

Ce comportement, visant délibérément l'affichage de la revendication bretonne, s'en est pris à un symbole qui, par ailleurs, flotte sur de nombreux monuments publics et administrations territoriales, notamment sur la façade du Conseil départemental de Loire-Atlantique.

Cette dérive donne la mesure du mépris délibéré de l'identité bretonne alors que la liberté d'opinion est par ailleurs proclamée par les gouvernants de l'État français comme une des valeurs fondamentales de la République.

Bretagne Réunie apporte son soutien à la victime de ces agissements arbitraires dans sa démarche judiciaire.

.

Jean-François Le Bihan, président de Bretagne Réunie.

.

(1) Note d'ABP : Voir quelques articles rappelant les événements liés à ce communiqué.

- (voir notre article) de Bretagne Réunie : Drapeaux bretons interdits à Sainte-Anne d'Auray, 17 octobre 2014.

- (voir notre article), Sainte-Anne d'Auray : 1914-2014 ou comment continuer à donner des leçons à la Bretagne..., 18 octobre 2014.

Extrait : « Je passerai sur les incidents qui virent les porteurs de drapeaux bretons entourés de RGs, gendarmes et autres forces de l'ordre pour que les officiels ne voient pas ces étendards séditieux... Ridicule quand tu nous tiens... ».

- Puis (voir notre article) : Hommage breton à la cérémonie de la libération de la Poche de Saint-Nazaire, le 12 mai, avec photos.

Rappel de la note en bas de page de l'article :

- Information du groupe Bretagne Réunie sur la plage : « Les CRS ont repoussé au départ des porteurs de gwenn ha du vers la plage. Les services de sécurité de Le Drian voyant l'erreur - les gwenn ha du étaient juste en plein dans le champ de vision du pupitre pour le discours de Le Drian - ont demandé aux CRS de les aider pour maîtriser les militants de Bretagne Réunie juste avant l'arrivée de Le Drian ».

- Puis (voir notre article) de Bretagne Réunie : Jean-Yves Le Drian méprise et a interdit le drapeau breton, 21 mai 2015.

Extrait :« Souffrant de contusions et de troubles psychologiques, ces personnes attendent réparation de cette agression policière non fondée et Bretagne Réunie les soutiendra dans leurs démarches en justice ».

Voir aussi :

Cet article a fait l'objet de 1096 lectures.
mailbox imprimer
logo
Fondée en 1980, l'association Bretagne Réunie, Comité pour l'unité administrative de la Bretagne, régie par la loi de 1901, se donne comme but la reconnaissance comme collectivité territoriale d'une région Bretagne formée des actuels départements des Côtes-d'Armor, du Finistère, de l'Ille-et-Vilaine, de la Loire-Atlantique et du Morbihan.
L'association se définit comme démocratique, unitaire et apolitique. Elle agit pour et dans le respect des droits de l'Homme et des libertés fondamentales.
Bretagne Réunie
BP 49032
44090 Nantes/Naoned cedex 1

Vos commentaires :

PIERRE CAMARET
Dimanche 26 juillet 2015

Il y a un long article tres oriente ,qui est paru sur JY LEDRIAN dans "Liberation"aujourdhui .26/7/2015.

et surtout un paragraphe sur JY LE DRIAN et la Bretagne . Il est tres clairement exprime que JY LEDRIAN , ne considere pas NANTES et la LA, en Bretagne.

Donc tout ceci s'inscrit dans les faits .

Le "GWEN Ha Du" est un Drapeau etranger en LA, pour ces Messieurs

Écrire un commentaire :

ANTI-SPAM : Combien font 7 multiplié par 7 ?

Note : Ce lieu est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés. Par contre l'utilisation d'anonymiseurs pour modifier votre numéro ip entrainera la suspension de vos commentaires.