Doigneau et les modes enfantines en Pays Bigouden

-- Cultures --

Exposition
Par Eric Léost

Publié le 10/04/17 21:59 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Musée de Pont-l'Abbé. Exposition temporaire du 1er avril au 5 novembre 2017.

Samedi dernier la ville de Pont-l'Abbé inaugurait dans la cour du château-mairie son exposition 2017 consacrée à l'oeuvre bigoudène d'Édouard Doigneau. Devant de nombreux invités, le maire Stéphane Le Doaré situe l'événement : « Dès que mon adjoint Bernard Le Floc'h avec Solenn Boënnec m'a présenté la Ronde des petites bigoudènes, j'ai eu un coup de coeur pour ce tableau et avec ma municipalité j'ai décidé de la faire restaurer pour qu'elle puisse être présentée à Pont-l'Abbé. Comme disait Bernard : c'est un retour à la maison, elle revient chez elle ! ». Il conclut en remerciant les prêteurs ainsi que les donateurs qui, avec les amis du musée, ont financé la restauration. Propriété de la ville de Paris (Petit Palais), elle se trouvait en réserve à la COARC à Ivry. Réalisée en 1905 elle provient d'un don du baron de Rothschild à la ville de Paris en 1906 (h 142 cm, l 242 cm).

Intervenant pour la famille, le colonel Pierre Boucher Doigneau se réjouit de voir ce projet initié dès 2008 enfin vaincre les obstacles et aboutir. Il remercie le maire, la ville et tous ceux qui ont contribué à la réalisation de cette exposition.

Bernard Le Floc'h, maire adjoint à la Culture, à l'unisson avec les autres intervenants, explique, « Tout commence en 2008 par notre projet commun avec Clohars-Carnoët intitulé Doigneau, du Pouldu à Pont-l'Abbé. Je pars à la recherche du tableau, je le rencontre et c'est un bonheur. Au premier coup d'oeil, même si cette oeuvre est située dans le temps, elle ne se réduit pas au visible mais nous renvoie à un autre monde qui n'est plus mais que notre exposition actualise... ».

Solenn Boënnec, chargée des collections au musée, précise la rareté des témoignages textiles de l'époque. Elle développe sur son travail documentaire ainsi que sur son étude comparative des clichés de l'artiste avec ses nombreuses petites oeuvres préparatoires. On pourra se référer au catalogue édité chez Locus Solus avec un avant-propos de Bernard Le Floc'h et un solide texte de Solenn Boënnec au prix de 21 euros.

Horaires 2017 : du 1er  avril au 5 novembre / du mardi au dimanche de 14 h à 18 h

Fermeture les 1er mai et 1er  novembre

Juillet et août : tous les jours, de 10 h à 18 h

Tarifs : Exposition permanente + exposition temporaire : adultes : 5 € / tarif famille : 11 €

Étudiants, moins de 26 ans, demandeurs d’emploi, groupes en visite libre : 3,50 € / visite guidée (10 personnes) : 4,50 €

Atelier enfants : 6 €

Atelier adultes : 20 €

Moins de 11 ans en famille : gratuit

mailbox imprimer

Vos commentaires :

L'auteur a décidé de ne pas autoriser les commentaires pour cet article.