Diversité culturelle : deux poids deux mesures et toujours la même hypocrisie
Dépêche de Philippe Argouarch

Publié le 25/04/13 15:25 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Alors que la France nie farouchement la diversité culturelle sur son territoire, qu'elle confond volontairement assimilation (faire de l'autre le similaire) et intégration, qu'elle confond aussi volontairement citoyenneté (un statut qui donne des droits et des devoirs politiques) et nationalité (un héritage), qu'elle confond signes ostentatoires (une liberté d'expression fondamentale) et prosélytisme (une démarche), qu'elle emploie sans discernement les mots "république" (un projet politique parisianiste) et "démocratie" (le pouvoir du peuple, par le peuple, pour le peuple), elle vient d'obtenir de Bruxelles que les accords en négociation pour un marché commun entre les États-Unis et l'Europe respectent la diversité culturelle.

Alors qu'elle même depuis des siècles agit sur les cultures régionales comme un bulldozer en francisant tout et tous et ne reconnaissant qu'une langue officielle et dernièrement en refusant de faire ratifier la charte européenne des langues régionales et minoritaires, promesse électorale non tenue du Président François Hollande, elle obtient une exception sur le libre échanges des produits culturels. Le marché commun ne s'appliquera pas aux produits culturels y compris les produits internet (comme si on pouvait limiter le libre échange des produits internet !).

Philippe Argouarch

Philippe Argouarch

Document PDF cp_dsf_accord_commercial_entre_lunion_europenne_et_les_etatsunis_25_04_2013.pdf Accord commercial entre l'Union européenne et les Etats-­Unis : une première victoire des socialistes français sur l'exception culturelle. Source : Groupe de l'Alliance progressiste des Socialistes

mailbox
imprimer
logo
Philippe Argouarch est un reporter multi-média ABP pour la Cornouaille. Il a lancé ABP en octobre 2003. Auparavant, il a été le webmaster de l'International Herald Tribune à Paris et avant ça, un des trois webmasters de la Wells Fargo Bank à San Francisco. Il a aussi travaillé dans des start-up et dans un laboratoire de recherche de l'université de Stanford.
Vos 5 commentaires
Michel Prigent
2013-04-26 04:47:55
Les talibans de la francophonie veillent au grain.
Non contents d'édifier des barrières protectionistes à l'influence des cultures "impies" extérieures, notamment anglo-saxonnes, ils entendent bien achever leur oeuvre de destruction des cultures premières, que dis-je "primitives" de l'hexagone.
On appelle celà un totalitarisme culturel, il me semble ?
(0) 
Pierre Camaret
2013-04-26 09:23:36
Michel PRINGENT .
Biensur ce sont des talibans . La France n'est plus et ne sera plus , ce qu'elle etait .Nos talibans veulent au moins garder le Pre carre .Le dernier carre comme a Waterloo pour poursuivre leur reve et lire leur Livre Saint .
Totalitarisme Culturel , oui bien sur .La culture francaise est la seule qui puisse exister , les autres cultures sont des sous cultures .
Devant cet etat des choses , je parodie FH , a PetroPlus , il y a un an ...Ou est le Gouvernement , moi je dis ou sont les Bretons ??
(0) 
Serj an Huede
2013-04-26 14:30:00
Petite info en provenance du Pays de Galles, alors que la France s'obstine à ne pas reconnaître la diversité linguistique sur son territoire, le Plaid Cymru cherche à faire reconnaître le gallois non plus chez eux mais au niveau européen !... cf l'article de Y Cymro ( (voir le site)
Combien de temps encore devrons nous subir la politique négationniste de la France ?
(0) 
Michel Prigent
2013-04-27 06:32:12
Le génocide culturel des "minorités nationales" de France n'a pas seulement concerné leur patrimoine immatériel, langues, traditions, autonomie, mais aussi, à la manière des talibans en Afghanistan, des djihadistes récemment à Tombouctou les écrits et les monuments.
Qui fera un jour l'inventaire des destructions opérées par les révolutionnaires "sans culottes" de 1789 ? Il y aurait certainement matière à écrire quelques livres.
Châteaux et demeures seigneuriales pillées,démantelées voire éradiquées, églises décapitées ou transformées en écuries ou grenier à sel, livres brulés...
La cathédrale de Nantes échappa de peu à la destruction grâce à l'intervention d'un citoyen moins excité que les autres qui suggéra que les tours de la cathédrale constituaient un belvédère idéal pour voir venir l'ennemi de loin...Ouf.
Reconnaissons à J.M.Ayrault le mérite d'avoir revalorisé le Château des Ducs de Bretagne même s'il voudrait bien le rebaptisé "De Nantes" voire "De Mercoeur" comme le laisse entendre une rumeur actuelle.
Ne pas oublier non plus, et Gérard Gautier et J.L Le Cuff en parleraient mieux que moi, les 4 statues extérieures du parlement de Bretagne à Rennes "détruites à coup de masse", l'incendie toujours suspect de ce Parlement consécutif à une manif de pécheurs et le "réincendie" des plus anciens tableaux et tentures au sein même de l'atelier sensé les restaurer...Une coïncidence certainement !
Et les anciens "Ateliers et Chantiers de Bretagne" rebaptisé "De Nantes" (le mot "Bretagne" est encore visible !)près du célèbre éléphant mécanique.
Et le sinistre Bateux qui veux livrer "le petit Maroc" aux promoteurs, le menhir camouflé au milieu des HLM, les fortifications allemandes vouées à l'oubli des ronces ou à la destruction..."Du passé faisons table rase"...Vive le progrès, vive le contemporain, vive l'oubli, vive...la crise !
(0) 
per le moine
2013-05-05 14:37:33
Bravo , Fulup , c'est très bien dit , même dans la langue du colon , et bien envoyé ; si cela pouvait être largement relayé !!! Heureux de voir que l'ABP continue . Kalon , kalon dalc'hmat . PER
(0) 
ANTI-SPAM : Combien font 2 multiplié par 5 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.