Disparitions de Yves Rouger et Bernard Le Nail

-- Cultures --

Communiqué de presse de Alliance Fédéraliste Bretonne - Emglev Kevredel Breizh
Porte-parole: Gwenael Kaodan

Publié le 7/01/10 14:30 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

L'AFB-EKB se montre attristée par la disparition brutale de Yves ROUGER de Concarneau et de Bernard LE NAIL de Rennes. Chacun d'entre eux, sous des modalités différentes mais complémentaires, ont mis leur talent, leur engagement sans faille et leur coeur au service de la promotion de l'identité bretonne.

Nous tenons à apporter à leurs familles l'assurance de notre compassion et de notre soutien.

Le président, J-L Le Mee

Le secrétaire, Gwenael Kaodan

Voir aussi :

mailbox
imprimer
Cet article a fait l'objet de 1842 lectures.
logo
Construire une Bretagne harmonieuse, réunifiée. Favoriser la prise de conscience identitaire et politique de la population.
Vos 2 commentaires
Léon-Paul Creton
2010-08-31 23:27:40
Monsieur Le Mée je vous remercie d'avoir fait passer l'information par le canal de l'ABP, de la mort d'un ami de longue date, Yves ROUGER, que sans cela j'aurai ignorée
Scientifique auprès du Laboratoire de Biologie Marine de Concarneau antenne du Collège de France. Militant breton de toujours ! Autant sur le plan politique, qu'environnemental, il fut Président de l'Union Régionale Bretonne de l'Environnement (URBE), et Président de la section « Protection de la Nature et de l'Environnement » de l'Institut Culturel de Bretagne.
Je perds un ami d'une grande gentillesse et d'une grande discrétion.
En espérant que Michel Prigent ne m'en voudra pas d'extraire quelques phrases de la réponse que Monsieur Bernard LE NAIL, fit à une lettre qu'il lui avait adressée.
…« Il est encourageant de savoir que le temps et le travail consacrés à la cause bretonne ne sont pas inutiles; à la fin de certaines journées, je m'interroge parfois sur l'intérêt de certains efforts. Ceci étant dit, je ne suis certainement pas un personnage important et je ne mérite pas de respect particulier. J'ai bien conscience de mes limites et de mes faiblesses. J'aime écrire, mais il y a beaucoup d'autres acteurs du combat breton qui ne s'expriment guère par la plume et par le verbe et qui ont infiniment plus de mérite, de courage et d'efficacité. De toutes façons, nous ne sommes pas engagés dans une compétition entre personnes, mais dans un vaste combat collectif et, ce que je trouve vraiment magnifique, ce sont les qualités humaines de beaucoup de ceux qui œuvrent pour la Bretagne, un peu partout, dans leurs domaines, hommes et femmes de tous âges, de sensibilités politiques et philosophiques très diverses, humblement... »…
(0) 
Prigent Michel
2010-08-31 23:27:40
Sans aucun doute, le "testament" de Bernard Le Nail désignait aussi des militants tel Yves Rouger.
Ces 2 personnages, aujourd'hui disparus, appartiennent à l'Histoire de la Bretagne.
(0) 
ANTI-SPAM : Combien font 4 multiplié par 3 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.