Disparition du grand linguiste du breton Guy Etienne
Dépêche de Philippe Argouarch

Publié le 7/01/15 17:38 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Né en 1928, à Saint-Carreuc, dans les Côtes-d'Armor, Guy Étienne est décédé hier le 6 janvier, dans sa ville de Châteaulin.

Guy Étienne, médecin psychiatre de formation, était mû par une mission. Il a passé sa vie à enrichir la langue bretonne pour en faire une langue adaptée au monde moderne. Il a été aussi un poète en breton de haut vol, sous le nom de plume Abanna ou sous son patronyme.

En 1958, il a fondé la maison d'édition en langue bretonne PREDER (voir le site) . Un éditeur qui existe toujours.

En 1962 il avait créé Strollad An Deskadurezh Eil Derez (SADED), une école de breton par correspondance qui enseignait 12 matières en breton. Cette école qui a duré jusqu'en 1976 a joué un rôle important pour la formation des profs de breton avant la création les écoles Diwan, justement en 1976. En 1967, il a lancé la revue Emsav, une revue d'études politiques qui publia 128 numéros pendant une dizaine d'année.

Il est l'auteur de nombreux dictionnaires souvent trilingues français-latin-breton comme son fameux dictionnaire d'anatomie, Geriadur a gorfadurezh, ou français-breton anglais comme son dictionnaire de l'informatique et un dictionnaire des médias en collaboration avec Pascal Moal.

Son dictionnaire de la médecine, dont 8 volumes sur 12 ont déjà été publiés, et dont le neuvième va sortir, restera malheureusement inachevé. Son étonnant dictionnaire de la psychanalyse, Geriadur ar bredelfennerezh, est en 4 langues : français-breton-allemand-anglais.

Tous ces ouvrages, ainsi que les numéros de Lavar, la revue linguistique où il publiait ses recherches et ses nombreuses correspondances savantes, sont disponibles aux éditions Preder, basées à Plomelin. Pour ce rendre compte du travail colossal accompli par Guy Etienne, il faut savoir qu'il a publié 18 volumes de ce LAVAR dont chacun fait plus de 500 pages.

Philippe Argouarch

Voir aussi :

mailbox
imprimer
Cet article a fait l'objet de 1457 lectures.
logo
Philippe Argouarch est un reporter multi-média ABP pour la Cornouaille. Il a lancé ABP en octobre 2003. Auparavant, il a été le webmaster de l'International Herald Tribune à Paris et avant ça, un des trois webmasters de la Wells Fargo Bank à San Francisco. Il a aussi travaillé dans des start-up et dans un laboratoire de recherche de l'université de Stanford.
Vos 9 commentaires
Fañch Abyann
2015-01-07 18:01:21
Avec le décès de Guy Étienne, nous perdons le plus grand emsaver de la deuxième moitié du vingtième siècle, qui a lutté sans relâche pour le breton, les droits linguistiques des Bretons et pour donner une langue de rang étatique à notre nation. C'est le père du breton moderne que nous pleurons, ce soir. Ra vo gwenn e ved !
(0) 
Yann-Bêr
2015-01-07 18:27:06
Décidément, cette année commence plutôt mal !
René Vautier, Guy Etienne, l'équipe de Charlie-Hebdo, ça fait déjà du monde.
Hommage à tous ces hommes qui ont lutté chacun à leur manière pour la dignité humaine.
Yann-Bêr
(0) 
Kristen
2015-01-07 21:07:56
Ur vuhez kinniget d'ar Vrezhoned ha d'ar brezhoneg. Ra vo meulet! Kas a reomp d'e re hor gourc'hemennoù a gengañv.
(0) 
Spered Gouez
2015-01-08 11:44:29
C'était aussi un grand poète, mais qui se faisait rare et discret. "Maen ar ya" est un excellent recueil de poésie.
(0) 
Laorañs Motrot
2015-01-08 21:26:25
A-wechoù e 'm c'hambr-labour, va-unan-penn, e sellan ouzh oberoù an emsav, ha dic'hoanaget on o welout o bihanez, o distervez. Petra a chom eus pemont bloavezhiad emsaverezh ? Oberenn ebet a gement a c'haller profañ d'ar pobloù all...
Neuze e tegouezh e 'm zi unan a zo e vuhez a-bezh tra an emsav. Ha treuzfurmet eo pep tra. Edon o huanadiñ war riblennad skort ar bili taolet gant ar mor war an aod. Hag ar mor eo a zeu, hag an diventelezh-se kozh evel ar bed zo muioc'h eget a 'm eus ezhomm evit bezañ barr en-dro gant ar goanag.
Guy ETIENNE (Diazerc'h, Preder 1975)
(0) 
Chantal Lemoine
2015-01-09 21:32:59
Lar demat da Jerry e oa och''ortoz ach'anout
(0) 
Olivier
2015-01-13 22:37:11
Bien que non bretonnant mais domicilié en Armorique depuis plus de 8 ans, j'ai eu la chance de rencontrer Guy Etienne et de correspondre avec lui jusqu'à ces mois derniers. Je ne peux que confirmer que ce fut une personne formidable, ouverte, qui avait plaisir à transmettre... Qu'il repose en paix.
(0) 
Kandoer
2015-01-14 10:16:19
Tout le gratin de l'Emsav pur était à son enterrement : représentants d'Al Liamm, d'Aber, de Nidiad, de Kêrvreizh, d'Ofis publik ar brezhoneg, d'Adsav...
(0) 
bernez jestin
2015-01-20 11:30:02
Ra vo gwenn e ved ! "Stummet" on bet; me ivez, gant SADED hag EMSAV. Muzuliañ 'ran mat eta pouez divent levezon ar skol emsaverion- se war dud va rummad : un nebeut anvioù a fell deoc'h kaout a-douez ar re e-karg eus an Emsav sevenadurel en deiz hiziv ?? Abanna -par da Roparz Hemon- a labouras evel ur manac'h evit e vro hag he yezh vroadel. Enor dezhañ !
(0) 
ANTI-SPAM : Combien font 6 multiplié par 5 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.