Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
Guy Etienne (photo wiki)
Guy Etienne (photo wiki)
- Dépêche -
Disparition du grand linguiste du breton Guy Etienne
Né en 1928, à Saint-Carreuc, dans les Côtes-d'Armor, Guy Étienne est décédé hier le 6 janvier à Châteaulin. Guy Etienne était mû par une mission. Il a passé sa vie à enrichir la langue bretonne pour en faire une langue adaptée au monde moderne.
Philippe Argouarch pour ABP le 7/01/15 17:38

Né en 1928, à Saint-Carreuc, dans les Côtes-d'Armor, Guy Étienne est décédé hier le 6 janvier, dans sa ville de Châteaulin.

Guy Étienne, médecin psychiatre de formation, était mû par une mission. Il a passé sa vie à enrichir la langue bretonne pour en faire une langue adaptée au monde moderne. Il a été aussi un poète en breton de haut vol, sous le nom de plume Abanna ou sous son patronyme.

En 1958, il a fondé la maison d'édition en langue bretonne PREDER (voir le site) . Un éditeur qui existe toujours.

En 1962 il avait créé Strollad An Deskadurezh Eil Derez (SADED), une école de breton par correspondance qui enseignait 12 matières en breton. Cette école qui a duré jusqu'en 1976 a joué un rôle important pour la formation des profs de breton avant la création les écoles Diwan, justement en 1976. En 1967, il a lancé la revue Emsav, une revue d'études politiques qui publia 128 numéros pendant une dizaine d'année.

Il est l'auteur de nombreux dictionnaires souvent trilingues français-latin-breton comme son fameux dictionnaire d'anatomie, Geriadur a gorfadurezh, ou français-breton anglais comme son dictionnaire de l'informatique et un dictionnaire des médias en collaboration avec Pascal Moal.

Son dictionnaire de la médecine, dont 8 volumes sur 12 ont déjà été publiés, et dont le neuvième va sortir, restera malheureusement inachevé. Son étonnant dictionnaire de la psychanalyse, Geriadur ar bredelfennerezh, est en 4 langues : français-breton-allemand-anglais.

Tous ces ouvrages, ainsi que les numéros de Lavar, la revue linguistique où il publiait ses recherches et ses nombreuses correspondances savantes, sont disponibles aux éditions Preder, basées à Plomelin. Pour ce rendre compte du travail colossal accompli par Guy Etienne, il faut savoir qu'il a publié 18 volumes de ce LAVAR dont chacun fait plus de 500 pages.

Voir aussi :
Cet article a fait l'objet de 1525 lectures.
logo
Philippe Argouarch est un reporter multi-média ABP pour la Cornouaille. Il a lancé ABP en octobre 2003. Auparavant, il a été le webmaster de l'International Herald Tribune à Paris et avant ça, un des trois webmasters de la Wells Fargo Bank à San Francisco. Il a aussi travaillé dans des start-up et dans un laboratoire de recherche de l'université de Stanford.
Voir tous les articles de de Philippe Argouarch
Vos 9 commentaires
Fañch Abyann Le Mercredi 7 janvier 2015 18:01
Avec le décès de Guy Étienne, nous perdons le plus grand emsaver de la deuxième moitié du vingtième siècle, qui a lutté sans relâche pour le breton, les droits linguistiques des Bretons et pour donner une langue de rang étatique à notre nation. C'est le père du breton moderne que nous pleurons, ce soir. Ra vo gwenn e ved !
(0) 

Yann-Bêr Le Mercredi 7 janvier 2015 18:27
Décidément, cette année commence plutôt mal !
René Vautier, Guy Etienne, l'équipe de Charlie-Hebdo, ça fait déjà du monde.
Hommage à tous ces hommes qui ont lutté chacun à leur manière pour la dignité humaine.
Yann-Bêr
(0) 

Kristen Le Mercredi 7 janvier 2015 21:07
Ur vuhez kinniget d'ar Vrezhoned ha d'ar brezhoneg. Ra vo meulet! Kas a reomp d'e re hor gourc'hemennoù a gengañv.
(0) 

Spered Gouez Le Jeudi 8 janvier 2015 11:44
C'était aussi un grand poète, mais qui se faisait rare et discret. "Maen ar ya" est un excellent recueil de poésie.
(0) 

Laorañs Motrot Le Jeudi 8 janvier 2015 21:26
A-wechoù e 'm c'hambr-labour, va-unan-penn, e sellan ouzh oberoù an emsav, ha dic'hoanaget on o welout o bihanez, o distervez. Petra a chom eus pemont bloavezhiad emsaverezh ? Oberenn ebet a gement a c'haller profañ d'ar pobloù all...
Neuze e tegouezh e 'm zi unan a zo e vuhez a-bezh tra an emsav. Ha treuzfurmet eo pep tra. Edon o huanadiñ war riblennad skort ar bili taolet gant ar mor war an aod. Hag ar mor eo a zeu, hag an diventelezh-se kozh evel ar bed zo muioc'h eget a 'm eus ezhomm evit bezañ barr en-dro gant ar goanag.
Guy ETIENNE (Diazerc'h, Preder 1975)
(0) 

Chantal Lemoine Le Vendredi 9 janvier 2015 21:32
Lar demat da Jerry e oa och''ortoz ach'anout
(0) 

Olivier Le Mardi 13 janvier 2015 22:37
Bien que non bretonnant mais domicilié en Armorique depuis plus de 8 ans, j'ai eu la chance de rencontrer Guy Etienne et de correspondre avec lui jusqu'à ces mois derniers. Je ne peux que confirmer que ce fut une personne formidable, ouverte, qui avait plaisir à transmettre... Qu'il repose en paix.
(0) 

Kandoer Le Mercredi 14 janvier 2015 10:16
Tout le gratin de l'Emsav pur était à son enterrement : représentants d'Al Liamm, d'Aber, de Nidiad, de Kêrvreizh, d'Ofis publik ar brezhoneg, d'Adsav...
(0) 

bernez jestin Le Mardi 20 janvier 2015 11:30
Ra vo gwenn e ved ! "Stummet" on bet; me ivez, gant SADED hag EMSAV. Muzuliañ 'ran mat eta pouez divent levezon ar skol emsaverion- se war dud va rummad : un nebeut anvioù a fell deoc'h kaout a-douez ar re e-karg eus an Emsav sevenadurel en deiz hiziv ?? Abanna -par da Roparz Hemon- a labouras evel ur manac'h evit e vro hag he yezh vroadel. Enor dezhañ !
(0) 

Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 8 multiplié par 4) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons