Disparition de Yann Poilvet
Dépêche de Philippe Argouarch

Publié le 18/01/13 11:31 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Nous venons d'apprendre la disparition de Yann Poilvet, fondateur du mensuel Armor magazine, survenue la nuit dernière à l'hôpital de Saint-Brieuc où il avait du être hospitalisé. Résistant pendant la guerre, Yann Poilvet a fait ensuite toute sa carrière dans la presse en étant un militant de la cause bretonne. Sa grande fierté restera la création d'Armor, revue qui, en plus de 40 ans et 500 numéros, aura su avec professionnalisme et conviction défendre les intérêts de la Bretagne, sans esprit partisan et dans la plus stricte indépendance financière.

Parallèlement, son engagement s'est manifesté dans plusieurs occasions : il fut membre du Comité directeur du Mob (Mouvement pour l'organisation de la Bretagne), co-fondateur du Spi (Secours populaire interceltique)avec Polig Monjarret, vice-président de l'association Bretagne-Irlande...

Il a participé également activement à l'activité du Célib en étant rédacteur en chef de "La vie bretonne". Il fut aussi de l'aventure "Régions Europe" aux côtés de Jean-Edern Hallier sur la liste créée pour des élections européennes.

Le Directeur et les collaborateurs de l'Agence Bretagne Presse, touchés par le deuil qui frappe Anne-Edith Poilvet, qui participe à notre rédaction, lui présentent leurs sincères condoléances, ainsi qu'à toute sa famille.

Ses obsèques seront célébrées mercredi 23 janvier à 15h en l'église de Landehen, près de Lamballe.

Philippe Argouarch

Philippe Argouarch


mailbox
imprimer
Cet article a fait l'objet de 1248 lectures.
logo
Philippe Argouarch est un reporter multi-média ABP pour la Cornouaille. Il a lancé ABP en octobre 2003. Auparavant, il a été le webmaster de l'International Herald Tribune à Paris et avant ça, un des trois webmasters de la Wells Fargo Bank à San Francisco. Il a aussi travaillé dans des start-up et dans un laboratoire de recherche de l'université de Stanford.
Vos 9 commentaires
jean yves le corre
2013-01-18 23:22:11
Encore un tres grand ami et militant tres concret de notre cause Bretonne qui nous quitte condoleances attristées a Anne-Edith et sa famille
(0) 
armel le sech
2013-01-19 07:39:16
Un soutien depuis le début.
Un den dispar!
armel le Sec'h-Poellgor an Tarv
(0) 
jojo jojo
2013-01-19 07:50:06
Toutes mes condoléances à la famille Poilvet. Encore un grand défenseur de notre Bretagne qui s'éteint.
(0) 
Jean Carfantan
2013-01-19 11:21:06
Merci à celui qui a ouvert des voies et des consciences. Bons souvenirs du cercle celtique de Landéhen.
Sincères condoléances à Anne-Édith et à sa famille
(0) 
per LeMoine
2013-01-19 20:32:43
Nous devons beaucoup à ce grand homme et à ce grand breton qui est à l'origine de la reconnaissance de leur identité bretonne par de très nombreux bretons de tous milieux sociaux ou politiques . Sur beaucoup de plans il fut remarquable et restera dans la mémoire de l'Histoire de Bretagne .
(0) 
Claude Guillemain
2013-01-21 03:13:55
Yann Poilvet fut mon ami. C'est lui qui me fit entrer à Strollad Ar Vro en 1971. J'aimais son enthousiasme et sa foi en la Bretagne. Avec lui, j'ai découvert mon pays.
Repose en paix Yann.
Mes condoléances à sa famille.
Claude Guillemain
Président
Réseau des Bretons de l'Etranger
(0) 
aurelie ballab
2013-01-21 09:41:49
toutes mes condoleances a toutes famille sa disparition me touche enormement ..
(0) 
James Eveillard
2013-01-22 13:30:13
Que de conviction et d\'énergie déployées au cours de cette belle et longue carrière au service de la Bretagne !
Yann restera longtemps dans nos mémoires et Armor Magazine dans nos bibliothèques.
Très sincères condoléances à Anne-Édith et à sa famille.
(0) 
J.P. Vincent Coop Breizh
2013-01-23 12:20:39
Je ne peux que m\'associer aux nombreux hommages rendus à Yann Poilvet, je rappelle qu\'il reçut le \"Collier de l\'Hermine\" en 1993.Mes sincères condoléances à Anne-Edith et à sa famille
(0) 
ANTI-SPAM : Combien font 7 multiplié par 9 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.