Disparition de la langue bretonne à la Cité de la Voile de Lorient, "die in" d'Aï'ta pour protester

-- Langues de Bretagne --

Chronique de JYLT
Porte-parole: Jacques-Yves Le Touze

Publié le 27/06/15 16:26 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Effervescence inhabituelle ce samedi après-midi à la Cité de la Voile de Lorient... L'Ankou vient signifier la disparition de la langue bretonne en fauchant les militants d'Aï'ta dont Eugène Riguidel !

Cette mise en scène spectaculaire avait pour but de protester contre le sort réservé à la langue bretonne dans la nouvelle muséographie inaugurée en mai 2015 : rien, peanuts, netra.

En 2008, français - breton -anglais

En mai 2008, la Cité de la Voile offrait au grand public la possibilité de découvrir le monde de la voile moderne et des courses au large en 3 langues ; français, breton, anglais. Toute la signalisation intérieure des différents lieux d'exposition de la Cité de la Voile, les panneaux explicatifs ainsi que les jeux interactifs et les bornes multimedia étaient accessibles en breton.

En 2015, français - anglais - allemand

En mai 2015, la Cité de la Voile ré-ouvre avec une muséographie actualisée et une nouvelle signalétique trilingue : français, anglais, allemand...

La langue bretonne a tout simplement disparu. Selon Aï'ta, plus de 6 mois de travail mené à bien par les services de traduction et de terminologie de l'Office Public de la Langue Bretonne ont été ainsi jetés à la poubelle sans autre forme de procès.

Fin de non-recevoir

Aï'ta avait été reçu par les services de l'agglomération du Pays de Lorient, propriétaire de la Cité de la Voile, en mars 2015 et avait remis un dossier complet sur la place de la langue bretonne dans le Pays de Lorient. D'après Aï'ta, toutes leurs propositions ont été balayées d'un revers de main «Nous n'avons pas le même point de vue sur ce qu'il faut faire et ne pas faire» .....

Aï'ta s'élève contre cette «trahison des responsables politiques du Pays de Lorient» qui ne respectent même pas leurs propres délibérations sur la langue bretonne, ni la charte Ya d'ar brezhoneg signée en janvier 2012. L'agglomération s'était même engagée à atteindre le niveau 3 en 2014...

Désintérêt

Alors qu'une dynamique autour de la langue et de la culture bretonnes avait pris place au Pays de Lorient depuis les années 80 avec de belles réalisations, il faut malheureusement constater un véritable désintérêt depuis quelques années au niveau de l'agglomération et de certaines communes, notamment Lorient. Ce désintérêt pour la dimension bretonne est flagrant pour la langue bretonne mais aussi plus globalement pour les divers secteurs de la vie culturelle: aucune dynamique, aucune initiative, une vison folklorique accompagnée pour certains élus d'une méfiance idéologique contre le «communautarisme», tout cela caché par l'arbre du «Festival Interceltique» et les discours creux des élus chaque année début août.

Tanwezhen: (voir le site)

Voir aussi :
Cet article a fait l'objet de 1064 lectures.
mailbox imprimer
logo
Démocrate, Lorientais, Breton, Européen, curieux du monde, de ses cultures, engagé pour la démocratie , la construction d'une Europe fédérale, l'émancipation de la Bretagne pour lui redonner toute sa place au sein des nations européennes..... Voilà, n'hésitez pas à commenter, à critiquer, à applaudir, à suggérer ! Voir aussi mon blog (voir le site)

Vos commentaires :

Ar Vran
Lundi 29 juin 2015

Encore une fois voilà ce que cela donne quand on fait confiance à des politiques butés, qui n'ont jamais travaillé dans le privé. N'est-ce pas M. Norbert Métairie, membre de surcroît du PS ayant pris la suite de Mr. Le Drian a la mairie de Lorient qui est le président de la communauté du Pays de Lorient, retraité de l'éducation nationale....

En plus il est originaire de Mayenne, alors pensez-vous la langue bretonne, il s'en contrefiche, ou uniquement le côté folklorique.

Ce qui est en plus pathétique dans cette histoire est d'avoir mis l'allemand à côté du français et de l'anglais.

Pour son information, la très grande majorité des Allemands connaissent l'anglais (Je sais de quoi je parle car je travaille beaucoup avec les Allemands) et quand ils vont en Bretagne, ils cherchent l'authenticité et le dépaysement, bref ce qui peuvent trouver avec la culture bretonne!!!

En plus si cette signalisation a été faite uniquement d'un point de vue touristique, je ne vois pas pourquoi elle ne prend pas en compte le Néerlandais, car beaucoup de Néerlandais viennent passer leur vacance en Bretagne. S'agit-il d'un idiotie (de plus) de valets soumis aux partis français persuadés de détenir la vérité ou s'agit-il de favoritisme? Dans ce dernier cas, on peut se poser la question si cela n'aurait pas avoir avec des idéologies nauséabondes vues il y a plus de 60 ans....

Vivement que des bretons responsables soient au commande en Bretagne !!!!

MANSKER
Mardi 30 juin 2015

Comme disait le regretté JY Cozan, la Bretagne est un géant culturel et un nain politique. Tant que vous vous trouverez en face de gens qui vous disent : c'est grâce à lui que je suis là, nous n'avancerons pas. C'est un sentiment de médiocrité qui fait que sans l'aide de Paris vous seriez toujours aux commandes d'un vieux coucou. Alors mieux vaut vendre son âme au plus offrant, en oubliant ses promesses, ça va de soi.

Bientôt on chantera en françois au festival de Lorient, et il y en a encore qui trouveront cela très bien !! Pauvre monde...

TY JEAN
Mercredi 1 juillet 2015

Derrière les très onéreuses opérations de com pour ce " machin à skippers " médias, radios, télés locales, etc...Il faut noter que la région a voté pour 2 millions de travaux pour la rénovation, Lorient agglo 200 000 euros après maintes subventions pharaoniques pour maintenir cette bagatelle à flot sur le compte des contribuables lorientais,morbihannais, et de la région.Il n'y a jamais d'argent,par contre, pour créer une télé régionale en langue bretonne digne de ce nom.Cherchez l'erreur !

MANSKER
Mercredi 1 juillet 2015

Ce qu'ignorent sans doute les décideurs c'est que les Allemands ou les Anglais viennent en Bretagne chercher "du breton" tant en langue qu'en qualité de vie; allez à Hedeby au Damemark et on vous écrira votre nom en ... lettres runiques. Quand aux Islandais ils peuvent lire leurs sagas anciennes de mille ans ! La langue bretonne serait-elle aussi à exclure du folklore breton. Etre breton et parler françois équivaut à un Sioux qui parle américain, nul à ch....r !!!

Il ne s'agit pas seulement d'autoriser ou non le breton, il s'agit également de réparer une faute grave (ethnocide) !!! comme l'on déjà fait de nombreux pays dans le monde.

TY JEAN
Mercredi 1 juillet 2015

belle action de la part d'AITA !

les chifres précédents sont inversés il faut donc lire :la Région Bretagne a voté pour...Lorient agglo :

200 000 euros

Lorient agglo a voté 2.2 millions d'euros de travaux.

ANTI-SPAM : Combien font 2 multiplié par 5 ?
Note : Ce lieu est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés. Par contre l'utilisation d'anonymiseurs pour modifier votre numéro ip entrainera la suspension de vos commentaires.