Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
- Dépêche -
Disparition de Françoise Le Roux

[ABP] On vient d'apprendre ce matin la nouvelle de la disparition, le 23 décembre dernier, à Rennes, de Françoise Le Roux, épouse de Christian Guyonvarc'h, dont le nom est inséparable du sien dans l'œuvre scientifique menée depuis un demi-siècle. Fille de l'universitaire Pierre Le Roux, Françoise Le Roux était

Philippe Argouarch pour ABP le 30/12/04 9:34

[ABP] On vient d'apprendre ce matin la nouvelle de la disparition, le 23 décembre dernier, à Rennes, de Françoise Le Roux, épouse de Christian Guyonvarc'h, dont le nom est inséparable du sien dans l'œuvre scientifique menée depuis un demi-siècle. Fille de l'universitaire Pierre Le Roux, Françoise Le Roux était née à Rennes en 1927 et s'était passionnée de bonne heure pour la matière bretonne et celtique. Diplômée de l'École des Hautes Études, élève et disciple du professeur Georges Dumézil, Françoise Le Roux était devenue une grande spécialiste de l'histoire des religions indo-européennes. Avec son mari Christian Guyonvarc'h, philologue et linguiste, grand connaisseur des langues celtiques et en particulier du vieil irlandais, elle devait pendant 50 ans construire une œuvre scientifique considérable. Elle était l'auteur d'une vingtaine de livres, seule ou avec son époux, et de près de 300 articles et études, parfois fort longues, dans des revues spécialisées. Elle avait aussi collaboré à plusieurs grands ouvrages collectifs comme le Dictionnaire des symboles (1969). Elle a laissé en chantier trois livres dont son époux entend bien poursuivre et achever la rédaction dans les mois et les années à venir.

Peu connue du grand public, Françoise Le Roux qui aura passé à Rennes la plus grande partie de sa vie, a longtemps publié une grande partie de ses travaux dans la revue Ogam Celticum, éditée par son époux et elle-même à Rennes, puis à Cesson-Sévigné. Ogam devait devenir une véritable maison d'édition de livres avec des titres essentiels comme Introduction générale à l'étude de la civilisation celtique, Les Druides et La Civilisation celtique, parus dans les années 1970 et maintes fois réédités, puis en 1983 La Souveraineté guerrière de l'Irlande : Morrigan, Bodb, Macha. C'est à Françoise Le Roux que l'on devait déjà le livre Les Druides (156 pages), paru en 1961 aux Presses Universitaires de France. C'est leur entrée aux éditions Ouest-France au début des années 1980 qui allait donner aux travaux de Françoise Le Roux et Christian Guyonvarc'h un formidable rayonnement. La nouvelle édition de leur livre Les Druides, en dépit de son épaisseur - 448 pages ! - allait connaître un grand succès en librairie, avec de nombreux retirages, sa reprise par Le Grand Livre du mois en 2002 et sa traduction dans diverses autres langues européennes. La civilisation celtique, parue aux éditions Payot, connut aussi un grand succès et plusieurs rééditions.

L'oeuvre scientifique de Françoise Le Roux et Christian Guyonvarc'h, connue au niveau international, a été d'autant plus importante que le domaine celtique a malheureusement été trop longtemps laissé en friches par les universitaires et les chercheurs, laissant ainsi le champ libre à de nombreux polygraphes , charlatans, illuminés et celtomanes, dont les écrits fantaisistes et parfois franchement inquiétants ont encombré (et encombrent encore largement) les vitrines des librairies. Le grand mérite de Françoise Le Roux et de Christian Guyonvarc'h aura été de mener leur œuvre avec rigueur, en s'appuyant sur les travaux antérieurs de nombreux savants de toute l'Europe et dans des disciplines aussi diverses que l'archéologie, l'étude des textes irlandais médiévaux, l'étude comparative des mythologies des peuples indo-européens et bien d'autres encore.

Philippe Argouarch

mailbox
imprimer
Cet article a fait l'objet de 1709 lectures.
logo
Philippe Argouarch est un reporter multi-média ABP pour la Cornouaille. Il a lancé ABP en octobre 2003. Auparavant, il a été le webmaster de l'International Herald Tribune à Paris et avant ça, un des trois webmasters de la Wells Fargo Bank à San Francisco. Il a aussi travaillé dans des start-up et dans un laboratoire de recherche de l'université de Stanford.
Voir tous les articles de de Philippe Argouarch
Vos 0 commentaires
Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font 1 multiplié par 2 ?