Disparition d' Olivier Guichard
Dépêche de Philippe Argouarch

Publié le 21/01/04 19:17 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

L'ancien ministre Olivier Guichard, né en 1920 à Néac dans la Gironde, ancien resistant, baron du gaullisme et artisan du réaménagement du territoire français, est décédé mardi soir à Paris à l'âge de 83 ans des suites d'une longue maladie. Le président Jacques Chirac a rendu hommage à ce «pionnier de la régionalisation».

A propos de régionalisation, Olivier Guichard s'est particulièrement acharné sur la Bretagne puisqu'il aurait insisté pour la creation des Pays de la Loire, une région qui aurait été crée juste pour lui, coupant en deux la Bretagne historique. Ensuite, Olivier Guichard fut à l'origine de la DATAR, l'agence d'aménagement du territoire qui propose de noyer la Bretagne dans un Grand Ouest.

«C'est quelqu'un qui va nous manquer», a déclaré son ami ,le ministre des Affaires sociales et le President de la région des Pays de la Loire qui lui succéda: François Fillon

ABP

Philippe Argouarch


mailbox
imprimer
logo
Philippe Argouarch est un reporter multi-média ABP pour la Cornouaille. Il a lancé ABP en octobre 2003. Auparavant, il a été le webmaster de l'International Herald Tribune à Paris et avant ça, un des trois webmasters de la Wells Fargo Bank à San Francisco. Il a aussi travaillé dans des start-up et dans un laboratoire de recherche de l'université de Stanford.
Vos 0 commentaires
ANTI-SPAM : Combien font 7 multiplié par 9 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.