Discours du Grand Druide sur le Maen Log Gorsedd 2011
Communiqué de presse de Gorsedd de Bretagne

Publié le 26/07/11 14:30 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Vénérables délégués de Galles et de Cornouailles, frères et sœurs, chers ami(e)s, je vous souhaite la bienvenue en ce lieu aujourd'hui.

Toutes nos newsletters et tous nos agrégateurs sont gratuits ! Abonnez-vous ! (voir le site)

Deux occasions nous ont été données cette année encore d'entendre ou de lire des propos méprisants sur les Bretons.

Au mois de mars deux militants ont été jugés devant la cour d'appel pour avoir barbouillé des panneaux à Nozay pour rappeler l'appartenance de la Loire Atlantique à la Bretagne.

Ils avaient demandé à un ami d'être leur témoin de moralité. Ce dernier voulut prêter serment en breton qui est sa langue journalière.

Monsieur Pierre Dillange, juge en charge du procès, l'interrompit sèchement par ces mots « Je ne comprends pas votre baragouin. » mettant ainsi un terme au témoignage !

L'existence du breton comme des autres langues régionales a été reconnue par la Constitution française. Ce n'est peut être pas un fait marquant.

Mais la Constitution est la loi suprême de la France et comme un juge est tenu de respecter la loi et de la faire respecter, il devrait montrer l'exemple, non ? Mais la loi française est avant tout la loi du français. Rien ne change sous le ciel de France, une fois de plus c'est le mépris pour les Bretons !

Au mois d'avril, c'est la chanteuse Nolwenn Le Roy qui fut prise à partie en raison de ses origines bretonnes par un journal de gauche, à ce qu'il paraît.

Pour les esprits supérieurs de France, un Breton ou une Bretonne ne peut être qu'un Chouan attardé et ensauvagé et tous nos compatriotes ne peuvent qu'être des partisans du parti de Marine Le Pen même si cela est loin d'être vérifié par les résultats électoraux !

Nous adressons nos plus chaudes félicitations à Nolwenn Le Roy pour la réponse bien sentie faite à la langue venimeuse qui l'insultait.

Voilà le problème, bonnes gens, le peuple breton, selon la loi, n'existe pas. Doit-elle pour autant permettre d'insulter ?

Nous nous souvenons comment fut déclarée irrecevable la plainte déposée par le Comité Breton pour la Démocratie en 2006 contre un bouffon parisien qui prétendait faire rire en nous mettant au rang des cochons et en nous accablant de tares physiques dues à notre naissance !

Au début de cette année en février on a condamné des gens pour avoir déployé une banderole dans un stade de foot qui insultait les gens du Nord (les Chtis) car le texte de cette banderole était une « provocation à la haine ».

Un tout petit pas en avant tout de même !

Au début de cette année, le Président de la Région Bretagne a décidé de porter plainte contre une association écologiste parisienne pour atteinte à l'image de la Bretagne dans la campagne publicitaire engagée contre les algues vertes. Nous ne savons pas à l'heure actuelle ce qu'il adviendra de cette affaire, nous verrons bien.

L'image du pays est sûrement une chose importante mais, pour nous,  l'honneur et les droits de notre peuple passent avant!

C'est pourquoi nous demandons fermement au Président de la Région, qui est le premier des Bretons et leur représentant devant tous, d'élever la voix et pourquoi pas de porter plainte et de se porter partie civile chaque fois qu'il sera porté atteinte à l'honneur et à la dignité des Bretons.

Qu'importe que cela aboutisse mais ce sera un acte politique fort sur la voie de conscience et du respect dus à tout membre de la grande famille humaine !

Vive la Bretagne, vivent les Bretons, vivent les pays celtiques et vivent nos Gorsedd !

Document PDF 22759_2.pdf Gorsedd de Bretagne. Praezegenn an Drouizh Meur war ar Maen Log (version originale en breton). 17 a viz Gouere 2011 en Arzhanaoù.. Source : Gorsedd de Bretagne
Document PDF 22759_3.pdf Gorsedd de Bretagne. Discours du Grand Druide sur le Maen Log (version française). 17 juillet 2011 à Arzano. . Source : Gorsedd de Bretagne/Goursez Vreizh
Document PDF 22759_4.pdf Gorsedd de Bretagne. Grand Druid's address on the Maen Log (English version). July 17th 2011 at Arzano.. Source : Gorsedd de Bretagne/Goursez Vreizh
Voir aussi :

mailbox
imprimer
Cet article a fait l'objet de 1360 lectures.
logo
Gorsedd de Bretagne : Fraternité des Druides, Bardes et Ovates de Bretagne, fondée en 1899.
Gorsedd Breudreurieuzh Drouized, Barzhed hag Ovizion Breizh, savet e 1899.
Vos 5 commentaires
  T. Gwilhmod
  le Mercredi 27 juillet 2011 17:00
Si cette réunion a eu lieu le 17 Juillet,
pourquoi donc avoir attendu le 26 Juillet pour publier le communiqué,
jour de la Sainte Anne, patronne des Bretons !
...et bien sûr pas un mot sur ABP sur le plus grand pardon de Bretagne...
(0) 
  Maryvonne Cadiou
  le Mercredi 27 juillet 2011 20:22
Bonsoir monsieur Gwilhmod
La publication a été faite par le porte parole de la Gorsedd lui-même. Quand il a en eu le temps je suppose. ABP a cette année fait un reportage, sur la cérémonie et ses suites. L'avez vous vu ? C'était le 20 juillet avec le discours trilingue en PDF...
Quant au Pardon de Sainte Anne, vous êtes bien susceptible sur la coïncidence de la date. Pure coïncidence. Je n’ai pas aimé votre “bien sûr”. Comme pour beaucoup d'autres sujets, ABP fait ou ne fait pas, s'il y a quelqu'un sur place ou pas ou dans les environs qui peut couvrir l'événement.
Personne à Auray le 24, ou était-ce à Sainte Anne La Palud ? Personne pour nous envoyer un communiqué...
Le choix du sujet vient alors ensuite et éventuellement, en fonction de son importance pour la Bretagne actuelle et future (et entière). Le discours du Grand Druide est en général en prise sur l'actualité de cette Bretagne-là.
Pourquoi pas vous M. Gwilhmod l'année prochaine pour le pardon de Sainte-Anne ?
Vous ne savez peut-être pas que ABP manque cruellement de correspondants. Ceux qui en sont – bénévoles – sont hyperbookés. Vous dirai-je que par manque de temps et abondance de matière je n'ai pas pu publier les videos des discours de Nantes du 18 juin (4 autres, importants aussi, en dehors de celle de Lena Louarn) ... Si je le fais la semaine prochaine, avec les PDF, allez-vous critiquer le délai ?
Cordialement
(0) 
  T. Gwilhmod
  le Jeudi 28 juillet 2011 13:45
Bien sûr que la critique est facile mais vous semblez ne pas la tolérer. Là est votre problème chère Madame. Nous allons tout droit de ce fait vers le point GODWIN.
C'est drôle que l'on donne la possibilité théorique de donner son commentaire sur cet Article et que lorsqu'il y a une critique on se fasse rembarrer et AD HOMINEM bien sûr : une manière bien connue pour faire que la personne se taise. Bonjour la tolérance et la liberté d'expression.
Que ABP soit bénévole et ait des soucis, soit !
Que l'évènement religieux le plus important de l'année ne soit m^me pas mentionné soulève quand même question,
ainsi que le jour de la publication du communiqué. Eh bien on n'a pas le droit de le dire sans se faire fusiller "Cordialement".
Figurez vous que justement je regardais ABP ce jour là parce que je voulais avoir des nouvelles du pélerinage de Ste Anne.
D'autre part pour les infos sur la manif du 18/6 pour la réunification que vous signalez, n'oubliez pas de mentionner le caractère scandaleux du discours du frère de Léna Louarn Tangi Louarn qui appelle à une Bretagne "multiculturelle".
Combien de temps encore pourra-t-on croire (ou plutot faire croire) que la langue bretonne (et pour certains mêmes les parlers "gallo" pourtant depuis longtemps bien morts et enterrés d'après les statistiques de l'INSEE) pourrait avoir la moindre chance de se développer avc des dirigeants du "mouvement breton" qui adoptent un tel discours auquel il ne croient d'ailleurs pas eux-m^mes à mon avis (il le font dans une stratégie bien dangereuse d'aller avec l'eau du fleuve du pollitiquement correct de manière à grapiller quelques subsides pour leurs petits fonds de commerce).
En réalité la seule politique possible et réaliste est non pas de photographier des bardes qui forment en réalité une sorte de Franc Maconnerie dans le mouvement breton et de leur prêter une tribune sur ABP comme pour leur faire allégeance,
la seule politique possible selon moi est de renouer avec la ligne histoirique de la Bretagne :
- se réapproprier la foi catholique qui est à la fondation de notre peuple ; d'où l'importance de montrer ste Anne d'Auray où l'on touche du doigt cette Bretagne authentique ;
- se réapproprier la langue bretonne ellem^me et l'adapter au monde s'aujourd'hui, en en faisant un bon outil débarrassé de ses hardes donc, les sous-sous dilalectes que l'on porte aux nues depuis 68 comme dans un mouvement de retour dans le ventre de sa mère, et crée avec cet outil un modèle de société bien différent du modèle français matérialiste athée : ainsi les Bretons voudront changer de langue pour prendre part à cette nouvelle Bretagne.
Bref, commenter l'actualité Bretonne sans en mentionner les évènement majeurs et porteurs de sens pour la Bretagne qui reste à construire, je n'en vois pas l'intérêt, surtout si bien au contraire vous commentez des non évènements comme ce Gorsez, qui n'arrive pas à la cheville de ce qui se fait de lautre coté de la manche où ces institutions rassemblent vraiment toute "l'élite" de leurs nations celtiques sans ostracisme anti chrétien. En Bretagne le Gorsez est depuis un bon sciècle anti Chrétien, et s'il est anti chrétien, pour moi il est anti Breton point barre. Et le fait qu'ils parlent français leur enlève toute crédibilité pour ceux qui veulent croire en le seul avenir possible pour la langue bretonne, sa véritable vocation, que ce soit bien clair, qu'il y ait quelqu'un pour le re dire sur ABP ... C'est bien de remplacer le français en Bretagne et de devenir le vecteur d'une communauté dynamique où le multiculturalisme, la babelisation dont on nous rabat les oreille jusque dans une maif dont ce n'était pas l'objet n'auront pas de place.
De m^me je pourrais retracer l'histoire de l'idéologie du bilinguisme en Bretagne, adoptée comme par hasard par les mêmes personnes et dans les m^mes objectifs de petits gagneurs sacrifiant aux grands de ce monde (UMPSF), qui a commencé un triste après midi de 1984 dans le charmant village de Tréglo*** avec présence de franc maçons notoires.
Bien : venez me casser la gueule et brûler ma maison, je ne me tairais pas.
Enfin je ne vous souhaite pas un "Cordialement" très hypocrite de votre part, mais vous met devant un choix très simple : faire un "SNIP" sur ce commentaire déreangeant mais sincère, ou accepter qu'il y ait des commentateurs qui soient des hommes libres.
-
(0) 
  Bertrand Finel
  le Samedi 30 juillet 2011 11:08

L'Afghanistan a ses talibans... le Breizhistan a Monsieur Gwilhmod !
(0) 
  gwenn ha du
  le Samedi 30 juillet 2011 13:13
voilà bien un discours de haine qui fait honte à la Bretagne et renforce les sentiments des anti-bretonnants...! heureuement que tout ceci reste minoritaire !...
(0) 
ANTI-SPAM : Combien font 5 multiplié par 6 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR de l'article et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.