Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
1 - La LETTRE qui sera remise à la Direction Départementale de l'Enseignement Catholique à l'issue de la manifestation : 'Dihun reçoit le label européen des langues 2007 - les directions catholiques celui de la mauvaise foi'.
1 - La LETTRE qui sera remise à la Direction Départementale de l'Enseignement Catholique à l'issue de la manifestation : 'Dihun reçoit le label européen des langues 2007 - les directions catholiques celui de la mauvaise foi'.
2 - Discours de Yannick Baron.
2 - Discours de Yannick Baron.
3 - Les jeunes - l'Europe - la langue bretonne. Concernés.
3 - Les jeunes - l'Europe - la langue bretonne. Concernés.
4 - Beaucoup de jeunes même avec des béquilles...
4 - Beaucoup de jeunes même avec des béquilles...
5 - Discours de Patrick Malrieu.
5 - Discours de Patrick Malrieu.
6 - Gros plan sur le T-shirt.
6 - Gros plan sur le T-shirt.
7 - Théophile Malo Corret de la Tour d'Auvergne doit apprécier ce voisinage temporaire. Voir la note en fin de texte.
7 - Théophile Malo Corret de la Tour d'Auvergne doit apprécier ce voisinage temporaire. Voir la note en fin de texte.
8 - Tangi Louarn président pour la France du bureau européen pour les langues moins répandues (EBLUL) avec Jean-Yves Mevel trésorier du Collectif breton pour la démocratie.
8 - Tangi Louarn président pour la France du bureau européen pour les langues moins répandues (EBLUL) avec Jean-Yves Mevel trésorier du Collectif breton pour la démocratie.
9 - Jean-Yves Cozan derrière le monsieur en vert à droite.
9 - Jean-Yves Cozan derrière le monsieur en vert à droite.
10 - Le départ.
10 - Le départ.
11 - Divskouarn est venu aussi. Un drap et de la peinture acrylique. Deux ourlets et des bâtons. Des enfants et des parents bénévoles en atelier à l'école. La banderole est prête.
11 - Divskouarn est venu aussi. Un drap et de la peinture acrylique. Deux ourlets et des bâtons. Des enfants et des parents bénévoles en atelier à l'école. La banderole est prête.
12 - Dans le vieux Quimper.
12 - Dans le vieux Quimper.
13 - Vers la rue Kéréon.
13 - Vers la rue Kéréon.
14 - Les sonneurs.
14 - Les sonneurs.
15 - À monter la côte.
15 - À monter la côte.
16 - Ces personnes âgées – qui se tiennent par la main – montent aussi la côte pour l'avenir de leurs petits-enfants.
16 - Ces personnes âgées – qui se tiennent par la main – montent aussi la côte pour l'avenir de leurs petits-enfants.
17 - Rassemblement de fin de parcours.
17 - Rassemblement de fin de parcours.
18 - Yannick Baron montre la lettre aux manifestants restés en contre-bas.
18 - Yannick Baron montre la lettre aux manifestants restés en contre-bas.
19 - Dans la boîte à lettres.
19 - Dans la boîte à lettres.
20 - Les panneaux resteront là jusqu'à ? lundi ?
20 - Les panneaux resteront là jusqu'à ? lundi ?
21 - Sauf celui de Vitré qui repartira.
21 - Sauf celui de Vitré qui repartira.
- Dépêche -
Dihun à Kemper le 29 : la croisade de Yannick Baron, discours et photos
À l'issue de la manifestation, Yannick Baron, président de Dihun Breizh, s'est déclaré "satisfait. À 500, je l'aurais été plus, il est vrai. Mais, même si la concurrence était forte aujourd'hui – on vient de me téléphoner qu'il y aurait eu 7 000 personnes à Carhaix pour défendre leur hôpital (...), j'ai remarqué qu'ils sont venus de toute la Bretagne, Dihun Vitré, Dihun Nantes, pour les plus éloignés
Maryvonne Cadiou pour ABP le 1/04/08 18:36

À l'issue de la manifestation, Yannick Baron, président de Dihun Breizh, s'est déclaré "satisfait. À 500, je l'aurais été plus, il est vrai. Mais, même si la concurrence était forte aujourd'hui – on vient de me téléphoner qu'il y aurait eu 7 000 personnes à Carhaix pour défendre leur hôpital et quelques milliers aussi à Rennes contre l'expansion des Ogm – j'ai remarqué qu'ils sont venus de toute la Bretagne, Dihun Vitré, Dihun Nantes, pour les plus éloignés. Donc 300 personnes, c'est bien aujourd'hui, compte tenu aussi que tous ne se déplacent pas pour soutenir l'enseignement du breton dans la filière catholique..." Il ajoute "La presse a été généreuse hier, une page couleur entière dans le Télégramme... "

Place de la Tour d'Auvergne (1), lieu du rassemblement de tous les âges – beaucoup de jeunes enfants du primaire venus en famille, les plus jeunes dans les poussettes, ceux dont l'avenir bilingue est très compromis si les choses ne changent pas vite et radicalement – après le discours [PDF1]1 de l'infatigable Yannick Baron, où il dénonce les incohérences de la politique des cinq DDEC de Bretagne concernant l'enseignement bilingue, Patrick Malrieu, président du Conseil culturel de Bretagne, prend la parole au nom du Conseil culturel de Bretagne, dont il est le président, et vient assurer "que le CCB soutient Dihun dans son juste combat" [PDF2]2.

Le cortège, accompagné de sonneurs, se dirige alors, par les quartiers du vieux Quimper, chantant une parodie : "Il était un petit Breton-on, il était un petit Breton-on, qui n'avait ja-jamais parlé sa langue..." et scandant des slogans, jusqu'à la Direction Départementale de l'Enseignement Catholique, sur les hauts de Stang ar C'Hoat.

Après un grand remerciement aux présents et aux associations qui ont appelé au soutien de cette action ( voir l'article ), Yannick Baron dépose alors la lettre dans la boîte à lettres de la DDEC 29, entouré de jeunes et de drapeaux, après avoir donné une interview à RBI-RBO. Voir les 21 photos.

Voir aussi ( voir l'article ).

Note :
(1) Théophile Malo Corret de la Tour d'Auvergne (photo 7) : né à Saint-Hernin près de Carhaix en 1743, mort au combat en Bavière en 1800, il est plus connu, même en Bretagne, comme « premier grenadier de la République » que comme « celtisant ». En effet il étudia les langues celtiques, dont le breton et écrivit : Origines gauloises. Celles des plus anciens peuples de l'Europe puisées dans leur vraie source ou recherche sur la langue, l'origine et les antiquités des Celto-Bretons de l'Armorique, pour servir à l'histoire ancienne et moderne de ce peuple et à celle des Français et un Dictionnaire français-celtique.

Maryvonne Cadiou / ABP

Document PDF 10254_1.pdf . Source :
Document PDF 10254_2.pdf . Source :
Voir aussi :
Cet article a fait l'objet de 1839 lectures.
Correspondante ABP depuis février 2007.
Voir tous les articles de de Maryvonne Cadiou
Vos 0 commentaires
Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 0 multiplié par 1) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons