Développement durable : aucune pédagogie !

-- Environnement --

Conference debat
Par Fanny Chauffin

Publié le 31/10/10 23:25 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Infatigable, le conférencier et militant Jean-Claude Pierre sillonne les campagnes. Il était à Mellac, invité par la coop bio, pour expliquer le développement durable et ce que les Allemands ont su faire alors que nous n'en sommes qu'aux balbutiements.

Alors qu'en 1970 les Bretons refusaient l'implantation d'une centrale nucléaire à Plogoff, les Allemands refusaient l'implantation d'une centrale nucléaire à Fribourg. Quarante ans plus tard, force est de constater que les Allemands ont réussi le pari du solaire avec tous les toits (maisons individuelles, stades, écoles, centres culturels ...) recouvertes de panneaux solaires. Leur production d'électricité est même excédentaire.

Fribourg, “le pays où le soleil est un roi et où l'enfant est un prince”, ainsi accueille-t-on le visiteur avec une grande fresque murale qui reproduit un petit prince avec un soleil attaché comme un ballon. Il n'y a pas plus d'ensoleillement à Mellac qu'à Fribourg.

Ils en sont à des panneaux solaires de troisième génération, souples. Aujourd'hui toutes les constructions nouvelles se font avec des maisons orientées plein sud et des panneaux solaires sur le toit et très bien isolées.

En France nous sommes devenus des “précaires énergétiques” : une maison française consomme en moyenne 150KW/an (500 litres de fuel par an), en Allemagne une maison identique consomme 15 KW/an.

Voir aussi :
Cet article a fait l'objet de 1451 lectures.
mailbox imprimer