Put your name here

Deux enseignants bilingues d'histoire-géo en Bretagne, pas à Versailles
119 collégiens en parcours bilingue breton français à l’école publique à Brest, à Plouzané et à Rennes sont sans professeur d’histoire géo. Une situation absurde ! Les deux professeures capables d'enseigner la matière en breton ont été nommées sur l'académie de Versailles
Communiqué de presse de Div Yezh Bruz

Publié le 18/09/16 19:15 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

119 collégiens en parcours bilingue breton français à l’école publique à Brest, à Plouzané et à Rennes sont sans professeur d’histoire-géographie.

Une situation absurde !

Les deux professeures capables d'enseigner la matière en breton ont été nommées sur l'académie de Versailles bien qu’elles présentent la double compétence requise pour occuper 2 postes vacants.

L’une est en disponibilité dans l’attente d’une réaffectation sur l’académie de Rennes et la seconde n’a pas reçu d’affectation pour se présenter dans un établissement.

Alerté dès la connaissance de ce problème, et donc bien en amont de la rentrée, le ministère prend du temps pour considérer la situation.

Le 31 août 2016, 23 députés bretons (1) ont également interpellé à ce sujet madame Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l'Éducation nationale : pas de réponse à ce jour...

Une convention non respectée !

Le comble c'est que ces deux enseignantes, certifiées en histoire-géographie, ont suivi l’an dernier une formation d’une année pour apprendre la langue bretonne afin de pouvoir enseigner leur matière dans cette langue. 

Elles ont été aidées par les bourses de la Région et ont obtenu le niveau C1 qui leur permet d’enseigner pleinement en langue bretonne.

En plus, la convention sur le bilinguisme signée entre la Région et l’État énonce que l’Éducation nationale s’engage à nommer ou à faire revenir en Bretagne tout enseignant capable d’enseigner sa matière en langue bretonne.

Div Yezh demande à madame Najat Vallaud Belkacem de procéder dans les plus brefs délais à la réaffectation des deux professeures dans l’académie de Rennes, comme le prévoit le contrat de plan État Région 2015-2020 de la Région Bretagne.

Merci de signer la pétition en ligne et partagez l'info pour que cette fausse-note de la rentrée bilingue soit corrigée dans les plus brefs délais.

(voir le site) de la pétition.

(1) Paul Molac, député du Morbihan, Patricia Adam, députée du Finistère, François André, député d’Ille-et-Vilaine, Nathalie Appéré, députée d’Ille-et-Vilaine, Jean-Luc Bleunven, député du Finistère, Marie-Anne Chapdelaine, député d’Ille-et-Vilaine, Yves Daniel, député de Loire-Atlantique, Corine Erhel, députée des Côtes-d’Armor, Richard Ferrand, député du Finistère, Chantal Guittet, députée du Finistère, Viviane Le Dissez, députée des Côtes-d’Armor, Annie Le Houerou, députée des Côtes-d’Armor, Jean-Pierre Le Roch, député du Morbihan, Marie-Thérèse Le Roy, députée du Finistère, Michel Lesage, député des Côtes-d’Armor, Jean-René Marsac, député d’Ille-et-Vilaine, Michel Ménard, député de Loire-Atlantique, Hervé Pellois, député du Morbihan, Dominique Raimbourg, député de Loire-Atlantique, Gwendal Rouillard, député du Morbihan, François de Rugy, député de Loire-Atlantique.

Voir aussi :
facebook
mailbox
imprimer
logo
L'association Div Yezh Bruz a été créée en novembre 2003 par des parents d'élèves. Elle est fédérée à Div Yezh (Breizh) et a pour objectif de promouvoir, développer et défendre la langue et la culture bretonne, ainsi que l'enseignement bilingue breton-français dans les établissement scolaires publics.
Voir tous les articles de Div Yezh Bruz
L'auteur a décidé de ne pas autoriser les commentaires pour cet article.