Deux artistes quimpérois pour commémorer l'esclavage africain à Brest

-- Justice et injustices --

Dépêche
Par Christian Rogel

Publié le 11/05/15 16:39 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

C'est le 10 mai que les deux grand éléments de la sculpture « Mémoires » ont été officiellement inaugurés sur le rivage de Brest. C'est le terme d'un projet porté depuis longtemps par le sculpteur Max Relouzat, petit-fils d'esclaves et martiniquais, établi à Quimper depuis très longtemps, car il souhaitait que la mémoire de l'esclavage africain soit matérialisée dans l'espace public par ces deux masques monumentaux (20 tonnes, 8,50 m et 10 m de haut), quelque part dans sa région d'adoption.

Réunir les fonds n'a pas été simple (une grande partie a été obtenue par la vente d'estampes de Max Relouzat), mais une fois les obstacles levés et l'appui de l'Unesco et de la Fondation Crédit agricole, ainsi que le concours de Brest acquis, encore fallait-il trouver un réalisateur de l'objet qui sache travailler en harmonie avec le créateur du dessin.

Par chance, c'est tout simplement à Quimper que se trouvait cet oiseau rare, Marc Morvan, sculpteur lui-même à partir d'éléments en métal qu'il récupère et auxquels il donne une seconde vie

L'Agence Bretagne Presse a déjà décrit le flamboyant et trop méconnu personnage (voir notre article) et précisons que ses relations avec les édiles de Quimper sont revenues au beau fixe après le récent changement de municipalité.

Les prototypes de Max Relouzat avaient été exposés à Douarnenez à l'été 2014 et avaient été honorés d'un pris du public, lors d'une exposition artistique, PêcheKucha. Brest Métropole Océane et la Ville de Brest se sont engagés dans le projet en 2013 et ont proposé l'installation du monument à proximité de port de plaisance du Moulin Blanc, où sa conception lui permettra de résister à des vents de 150 km/h.

Pour voir la carte de l'emplacement : (voir le site)

Un ancien art. d'ABP : (voir notre article)

www.memoiresdesesclavages.fr de Mémoires des esclavages

Christian Rogel

Licence pour reproduction intégrale, sous condition de mention de l'auteur et de l'Agence Bretagne Presse

Voir aussi :
mailbox imprimer