Des nouveautés d'ArMen à Tasman TV : rencontre avec Yann Rivallain
Interview de Philippe Argouarch

Publié le 1/09/09 3:00 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Le rédacteur en chef d'ArMen Yann Rivallain fait le point sur l'actualité de la revue qui vient de lancer son nouveau site Internet : (voir le site)

La prestigieuse revue américaine National Geographic est devenue une chaîne de télévision à part entière il y a une douzaine d'années. ArMen qui jouit du même prestige, mais sur un territoire 100 fois plus petit, pourrait-il lancer au moins une Web-tv ?

De la fin de TV Breizh à l'émergence des télés locales, le journaliste commente l'évolution du paysage médiatique breton. Il présente également les grandes lignes de Tasman TV, projet de contenu télévisuel dont il est partie prenante : (voir le site)

Philippe Argouarch

Philippe Argouarch


mailbox
imprimer
Cet article a fait l'objet de 1659 lectures.
logo
Philippe Argouarch est un reporter multi-média ABP pour la Cornouaille. Il a lancé ABP en octobre 2003. Auparavant, il a été le webmaster de l'International Herald Tribune à Paris et avant ça, un des trois webmasters de la Wells Fargo Bank à San Francisco. Il a aussi travaillé dans des start-up et dans un laboratoire de recherche de l'université de Stanford.
Vos 1 commentaires
Tieri Jamet
2010-08-31 23:27:40
Si je ne tenais pas tant à ArMen, je dirais Yann Rivallain Président !... d'une prochaine télé bretonne. L'exposé est clair et explique parfaitement quels sont les enjeux, en particulier les enjeux financiers d'une telle entreprise.
Merci !
(0) 
ANTI-SPAM : Combien font 1 multiplié par 8 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.