-- Europe --

Des nations sans État en marche vers l'indépendance

Une proposition de référendum sur l'indépendance de la Sardaigne a été rejetée récemment par le Conseil régional de Sardaigne par seulement une voix (26 contre, 25 pour). Une motion du Conseil déclarant la Sardaigne indépendante a aussi été rejetée.

Deux autres nations sans État tiendront des référendums sur l'indépendance. Il s'agit de l'Écosse en 2014 et de la Catalogne. En Catalogne, Convergence et Démocratie a obtenu mardi dernier un accord avec ERC (la gauche indépendantiste) pour l'organisation d'un référendum aussi en 2014.

En France, le département d'outre-mer de la Nouvelle-Calédonie devra, selon les accords de Nouméa, tenir un référendum sur l'indépendance entre 2014 et 2018.

(voir le site) nationalia pour plus d'info

Voir aussi :

mailbox imprimer
la rédaction de l'ABP

Vos commentaires :

Jean-Louis G.
Jeudi 20 decembre 2012

L'indépendance dans l'Europe voilà l'imposture du discours des populistes de tout poil. Mais maintenant la position de l'UE est claire : Transcript of the BBC Hardtalk interview (l'intégralité ici : (voir le site) Interviewer: The Commission has made it clear that any country, a country like Scotland, that would choose to be independent, would need to reapply for EU membership. When you think about how that would work, would it just be nodded through, do you think? Jose Manuel Barroso: "Look, I did not comment on specific situations of member states because I very much respect that it is their right, their sovereign right to decide about their organisation. "Now, what I said, and it is our doctrine and it is clear since 2004 in legal terms, if one part of a country - I am not referring now to any specific one - wants to become an independent state, of course as an independent state it has to apply to the European membership according to the rules - that is obvious." Interviewer: "So, it has to renegotiate its terms?" Jose Manuel Barroso: "Yes." Interviewer: "And is it renegotiating those terms from inside, as a member of the EU, or is it effectively reapplying from outside the EU?" Jose Manuel Barroso: "We are a union of states, so if there is a new state, of course, that state has to apply for membership and negotiate the conditions with other member states...... Interviewer: "So if, and I am using the example of Scotland, and I appreciate you are not talking about specifics, but say a country like Scotland, it, say, chooses independence, it is then like a new state applying to the EU?" Jose Manuel Barroso: "For European Union purposes, from a legal point of view, it is certainly a new state. If a country becomes independent it is a new state and has to negotiate with the EU. Interviewer: "What about the rest of the UK that is effectively left behind by Scotland's independence...." Jose Manuel Barroso: "That is the principle of the continuity of the state [...]"

Jean-Loup LE CUFF
Jeudi 20 decembre 2012

Et en Bretagne, soeur Anne ne voit toujours rien venir...

Pierre CAMARET
Jeudi 20 decembre 2012

Jean Loup LE CUFF , en Bretagne on est surtout interesse par l'assistanat et la RRRRRETTTTRAITE qui est le paradis sur terre . Mais comme cette RRRRETTTTRAITE va diminuer , a chaque malheur il y a un bon cote , ils realiseront peut etre que la RETRAITE n'est pas un avantage acquis : il faut la payer et quand il n'y a plus de sous ,on ne la paie pas .C'Est tout . En Allemagne , les retraites cette annee augmentent d'environ 3 % . Mais les Gouvernements francais preferent entretenir des "danseuses " .

C'est ce que je disais il y a 1 an losrque j'etais dans ce cher hexagone . On me repondait impossible , ce sont des avantages acquis on va leur faire voir , si ils y touchent ???? Bla Bla Contre les retraites manifestants , ils n'enverront meme pas les CRS , mais les garde Champetres cela suffira a les disperser.

J'én veux aux Partis , aux Syndicats qui ont cultive vis a vis des gens ...... le bluff , le mensonge ...... pour avoir des electeurs , pour garder leur belle petite place ( les syndicats ).

Une Bretagne libre oui , mais avec de bons dirigeants honnetes , qui disent la verite , meme si elle est dure a entendre .Il faut mieux guerir le mal tout de suite que laisser les choses s'envenimer .

Les Bretons doivent oublier la culture de "Notre Maitre "et s'assumer eux memes.

Montserrat Vallribera
Jeudi 20 decembre 2012

Monsieur LE CUFF, en quoi ces indépendances vous gênent-elles? Pourquoi ne menez-vous pas campagne contre la Suisse, la Belgique, le Luxembourg, la Hollande et j'en passe? Ces pays participent-ils moins que les autres à une Europe sans guerres? Reçoivent-ils de gros subsides de l'Union européenne?

N'avez-vous pas pensé un seul instant que le premier devoir d'un démocrate est de respecter les autres s'ils se comportent démocratiquement?

Je suis Catalane, j'ai 68 ans et, même au plus profond de l'enfer franquiste, je ne me suis JAMAIS sentie Espagnole. Nous parlons d'appartenance et vous n'y pouvez rien. Je m'en fous si l'Union européenne qui ne défend que des États, constitués pour la plupart avec les armes, ne nous accepte pas. Je regarde la Suisse, la Norvège et je me vois parfaitement bien en dehors de cette Union qui oublie le droit des pleuples.

Montserrat Vallribera
Vendredi 21 decembre 2012

Je viens d'envoyer un commentaire. Par erreur j'ai mentionné Monsieur LE CUFF, alors que ma réponse s'adressait à Jean-Louis G.

Je prie Monsieru Le Cuff de m'excuser. Merci

Yann LeBleiz
Vendredi 21 decembre 2012

@ Jean-Louis G

(Et non, à JL le Cuff qui partage pleinement la vision de Madame Montserrat Vallribera). ;-)

Monsieur, pour votre culture humaniste je vous invite à lire 2 textes :

La Charte des Nation-Unies : Paragraphe 1, Alinéa 2

(voir le site)

2.Développer entre les nations des relations amicales fondées sur le respect du principe de l'égalité de droits des peuples et de leur droit à disposer d'eux-mêmes, et prendre toutes autres mesures propres à consolider la paix du monde;

La Déclaration Universelle des Droits de l'homme de l'ONU : Chapitre 21, alinéa 3 3 (voir le site)

La volonté du peuple est le fondement de l'autorité des pouvoirs publics ; cette volonté doit s'exprimer par des élections honnêtes qui doivent avoir lieu périodiquement, au suffrage universel égal et au vote secret ou suivant une procédure équivalente assurant la liberté du vote.

Jean-Louis G.
Vendredi 21 decembre 2012

@Mme Montserrat Vallribera

L'indépendance ne me gène pas, ce qui me gène ce sont les mensonges employés par certains mouvements qui parlent d'indépendance dans l'Europe comme si l'Algérie indépendante pouvait être membre de fait de l'UE sous prétexte qu'elle fut française... Cet argument est repris en Ecosse et en Catalogne. Aujourd'hui M. Barroso a mis les choses au clair.

Même en Bretagne le PB, par exemple, utilise cet argument " [...] Membre à part entière

de l’Union européenne, la Bretagne ne serait pas isolée [...]"

Jean-Loup LE CUFF
Samedi 22 decembre 2012

Une Bretagne indépendante serait sans aucun doute accepte comme pays membre de l'Europe pour trois raisons (même si la France rancunière votait contre): Au vu de son riche passé historique très ancien, de sa position géographique, du vote pro européen qu'elle a toujours affiché, ( parfois contre la France:rappelez vous des paroles de Pasqua à notre encontre...) et donc de son esprit d'ouverture... Même si la Bretagne rêverait sans doute d'une Europe des Peuples et des Nations confédérés plutôt que d''une Europe des Etats et des Banquiers... Mais actuellement, notre seul et unique problème c'est la France...

Michel Prigent
Samedi 22 decembre 2012

@J.L.G.

Je ne comprends pas bien votre raisonnement à propos de l'Algérie en Europe.

Bref, que Barroso prenne la défense de l'Europe des Nations (officielles) ne m'étonne pas. C'est grâce à son dévouement au système (inopérant) en place qu'il a été reconduit dans son poste de Président de la commission européenne.

Ce Mr Barroso récemment au parlement européen avait vanté l'"Europe des Nations", ce qui lui valu une volée de bois vert de la part de Cohn Bendit (un des rares 800 députés européen qui ose ouvrir sa G..... dans cette enceinte aussi endormie que notre Sénat) lequel Cohn Bendit prôna une Europe des peuples bien plus démocratique que sa gouvernance technocratique actuelle installée par des Etats Nations qui freinent des fers contre l'instauration d'une Europe Fédérale.

C'est d'ailleurs ce que disaient il y a 10 jours, Delors, prédécesseur de Barroso, et Schmitt ancien président du parlement européen (180 ans à eux 2 !) en préconisant un "putsch" des députés pour faire enfin avancer l'Europe.

Une Europe qui ne pourra qu'être Fédérale et si possible des Peuples et des Régions.

Les peuples qui disposent du droit universel de disposer d'eux-mêmes n'ont que faire de l'avis de Barroso.

Que ces nouveaux pays décident de leur indépendance ne m'indisposent pas et si l'UE ne veut pas d'eux...ils s'en accommoderont.

Il n'y avait que 50 états indépendants il y a 1 siècle, il y en a actuellement près de 200...Un de plus, un de moins.

Et pour ceux, qui comme un quidam breton (venu voir G.Servat) pensent qu'"il ne veut pas revenir aux guerres féodales", je les invite à faire le bilan comparatif entre les carnages inter-nations et ceux féodaux...Il n'y a pas photo !

Jean-Louis G.
Mercredi 2 janvier 2013

"je les invite à faire le bilan comparatif entre les carnages inter-nations et ceux féodaux...Il n'y a pas photo !"

Les moyens ne sont pas les mêmes. Et un Tamerlan n'aurait pas démérité dans les massacres avec des bombardiers, chars et fusils.

SPERED DIEUB
Mercredi 2 janvier 2013

«je les invite à faire le bilan comparatif entre les carnages inter-nations et ceux féodaux...Il n'y a pas photo !»

Voici un lien qui aidera à faire la part des choses à ce niveau bien que certains vont encore trouver à redire vu la source wikipedia !!

(voir le site)

Écrire un commentaire :

ANTI-SPAM : Combien font 0 multiplié par 7 ?

Note : Ce lieu est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés. Par contre l'utilisation d'anonymiseurs pour modifier votre numéro ip entrainera la suspension de vos commentaires.