Des milliers de Bretons revendiquent à Nantes la réunification de la Bretagne

-- Europe --

En Bref de Eurominority
Porte-parole: Mikael Bodlore-Penlaez

Publié le 23/09/08 4:03 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Les manifestants réclament une politique en faveur de la langue et la culture bretonnes respectant le cadre du droit européen

Des milliers de personnes (10.000 selon l'Agence Bretagne Presse) ont manifesté samedi 20 septembre dans les rues de Nantes pour revendiquer la réunification de la Bretagne, l'autonomie pour gérer les questions linguistiques et culturelles. À l'initiative du Conseil culturel de la Bretagne, appuyé par des nombreuses organisations culturelles, les revendications portées par les manifestants ont été soutenues par le président du Conseil général de Loire-Atlantique, Patrick Mareschal ainsi que le président du Conseil régional de Bretagne, Jean-Yves Le Drian.

Un support symboliquement important, car une des principales revendications des manifestants concerne la réunification du département historiquement breton à la région Bretagne (il est actuellement annexé à la région des Pays de Loire). Une revendication qui, selon plusieurs organisations, est partagée par la plupart de la population de Loire-Atlantique, dont Nantes est la capitale.

La défense de la culture et l'identité bretonnes a été un autre axe de la manifestation. Entre autres, on peut mentionner la participation des écoles Diwan, utilisant le breton comme langue d'enseignement en système d'immersion linguistique, similaire aux Bressola catalanes. Les manifestants ont demandé que la France prenne des mesures de protection pour les deux langues propres à la Bretagne, le breton et le gallo, dans le cadre de ce qui prévoit le droit européen.

Article traduit du catalan : MónDivers.cat est partenaire d'Eurominority.eu

Voir aussi :
Cet article a fait l'objet de 1277 lectures.
mailbox imprimer