Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
Photo Breizhistance-PSB.
Photo Breizhistance-PSB.
- Dépêche -
Des militants rennais de Breizhistance-PSB protestent devant les locaux de l'UMP
Des militants rennais de Breizhistance-PSB se sont rendus au local de l'UMP à Rennes, pour protester contre le sénateur et candidat aux élection régionales Dominique de Legge. Il y a
Philippe Argouarch pour ABP le 14/02/10 10:16

Des militants rennais de Breizhistance-PSB se sont rendus jeudi dernier au local de l'UMP à Rennes, pour protester contre le sénateur et candidat aux élections régionales Dominique de Legge. Il y a quelques jours le sénateur de Legge avait fait passer au sénat un amendement au Code général des collectivités territoriales ( voir l'article ).

Les militants dénoncent l'effet d'annonce qu'ils considèrent "purement électoraliste" du sénateur UMP. L'amendement qui rendrait désormais possible la Réunification de la Bretagne, spécifie aussi les modalités. Un référendum doit avoir lieu dans l'ensemble des régions concernées, ce qui, aux yeux de nombreux militants de la réunification de la Bretagne, est une condition impossible à réaliser.

Philippe Argouarch

Voir aussi :
Cet article a fait l'objet de 2957 lectures.
logo
Philippe Argouarch est un reporter multi-média ABP pour la Cornouaille. Il a lancé ABP en octobre 2003. Auparavant, il a été le webmaster de l'International Herald Tribune à Paris et avant ça, un des trois webmasters de la Wells Fargo Bank à San Francisco. Il a aussi travaillé dans des start-up et dans un laboratoire de recherche de l'université de Stanford.
Voir tous les articles de de Philippe Argouarch
Vos 7 commentaires
lhenri bideau Le Mardi 31 août 2010 23:27
Je pense aussi qu'il s'agit d'un effet d'annonce, mais cela n'engage que moi. De même que je pense qu'il faudra bientôt également manifester devant les locaux du PS à Rennes, car sur un tract de la liste Le Drian comportant 22 000 caractères, pas un mot sur la réunification de la Bretagne. Le Drian "treitour a maloz dit" ? Je le crains, mais là aussi je n'engage que moi. Merci aux manifestants.
(0) 

Pierre CAMARET Le Mardi 31 août 2010 23:27
Non LE DRIAN ,n'est pas un traitre .... c'est avant tout un Socialiste et si son coeur est en Bretagne (du moins je l'espere) sa raison est dictee par la Rue Solferino
(0) 

henri bideau Le Mardi 31 août 2010 23:27
D'accord avec Pierre Camaret sur le fait qu'en dernière analyse un socialiste dépênd de la rue Solférino. Néanmoins, JY Le Drian a la Bretagne au coeur et, jusqu'en février 2005, il a cru pouvoir réussir la réunification. Depuis, et malgré lui, il nous a menés plus ou moins en bateau. A présent, le masque est tombé. Un traitre pour autant ? je ne sais, mais plusieurs bretonnants m'ont interpellé pour rectifier le texte de la gwerz de Pontcallec que j'avais cité d'oreille : "treitour, ah mallozh dit" . Malédiction sur toi, Le Drian , peut-être pas, mais sur la rue jacobine de Soférino, c'est sûr.
(0) 

Prigent Michel Le Mardi 31 août 2010 23:27
Il ne fait aucun doute que dans l'hypothèse (on en est encore loin) où les partis bretons seraient en mesure de prendre la gouvernance de la Région bretagne (je mets un petit "b", s'agissant de la petite bretagne b4), nous assisterions in péto à une alliance de l'UMP et du PS pour les contrer.
Exactement comme au Pays basque Espagnol où le PSOE (PS espagnol) et le PPE (droite espagnole) se sont coalisés pour évincer le PNV (Parti Nationaliste Basque) au pouvoir depuis 30 ans.
(0) 

Paul Chérel Le Mardi 31 août 2010 23:27
Je viens mettre mon grain de sel, non pas sur les belles manifs qui montrent l'impossibilité pour les Bretons de se démarquer de ce que font les petits Français, mais pour la possibilité et il y en a peut-être une cette fois-ci, de peser au deuxième tour. Bien évidemment, je n'ai guère d'atomes crochus avec JYLD qui, pour moi, est un faiseur ; je n'en ai pas plus pour Bernadette dont les positions en faveur de la réunification sont aussi fallacieuses que celles du PS et même du Modem; par contre, j'ai en mémoire le succès assez inattendu de Jean-Yves Cozan lors du 1er tour de 1998. C'est alors Josselin de Rohan qui est venu lui offrir un siège de Vice-président et non l'inverse des petits quémandeurs bretons en 2004 qui se sont vite ralliés à JYLD pour obtenir quelques sièges, tout ceci dans un méli-mélo avec les Verts qui, sur bien des points ne sont pas d'accord avec les élus de l'UDB. 9a fait un peu cacophonie ! Et pourquoi étaient-ils quémandeurs ? parce qu'ils n'avaient pas franchi la barre de 10% d'inscrits; Tout au long de la période 1998/2004, Jean-Yves Cozan et ses quatre èlus n'ont pas cessé, bien que marginaux, de faire à peu près ce qu'ils voulaient pour faire adopter certaines choses par JDR, pourtant jacobin comme pas un. Cette fois-ci, il faut essayer de franchir ce seuil de 10%, grâce à cette alliance providentielle droite/gauche (excusez-moi d'employer cette expression que je déteste) qui peut alors avoir de vrais élus, totalement indépendants du PS ou de l'UMP, un vrai groupe, même petit, pesant de tout son poids (chantage non exclu) sur les majorités toutes relatives qui sortent des urnes. Cette fois-ci, il y a hélas la fichue prime de 25% accordée automatiquement à la liste arrivée en tête?. c'est dons plus difficile mais pas impossible.En tout cas, il ne faut pas recommencer le scénario 2004. Quant à prendre la gouvernance évoquée par l'ami Michel Prigent, il faudra attendre encore un peu. Paul Chérel
(0) 

Pierre CAMARET Le Mardi 31 août 2010 23:27
Une des facons de "punir" LE DRIAN est de ne pas voter pour lui ?
ce que dit Michel est exact, les partis jacobins PS + UMP nous feraient le coup du "Front Republicain " pour s'opposer a un Groupement Breton ... et cela marcherait ... au pouvoir la soupe est bonne , meme si il faut la partager a deux Le "secret de la reussite" est dans le peuple breton .Helas , a part une poignee ,il n'est pas motive.Une Bretagne virtuelle lui convient tres bien .... l'aventure Oh!Oh! et ma "petite" part de soupe ??? si on ne vote pas "utile" (sic) ??
(0) 

Pierre CAMARET Le Mardi 31 août 2010 23:27
Je crois que je ferai une analyse personnelle au soir des elections Regionales. Une simplification : je qualifierai , bretons et donc votes bretons ,les electeurs qui auront vote pour des listes demandant : - La reunification . - Plus de pouvoirs devolus a la Bretagne ( reunifiee), et je ferai le ratio par rapport a ceux qui auront vote "Jacobins" (Entre autres UMP et PS et leurs acolytes).
(0) 

Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 6 multiplié par 6) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons