Des jeux de société sur les cinq départements bretons

-- Culture --

Communiqué de presse de Qhu Bllanc
Porte-parole: Kanna Bordier

Publié le 1/11/21 20:17 -- mis à jour le 02/11/21 10:45

Réalisation : Gregory Bordier
(217 vues)

Deux ans de travail, c'est ce qu'il aura fallu à Grégory Bordier et son équipe pour créer ces cinq nouveaux jeux de société à l'échelle des cinq départements bretons. Des centaines d'heures à parcourir la Bretagne d'est en ouest et du nord au sud pour mener à bien ce projet.

"L'objectif de ces jeux est de permettre à la population de redécouvrir chaque département sous un angle qui soit à la fois ludique, convivial et familial. Les jeux ne s'adressent pas uniquement aux érudits ou aux passionnés du patrimoine. On joue avant tout pour passer un bon moment en famille ou entre amis."

Chaque jeu comprend 850 questions sur des thèmes aussi variés que l'Histoire, la faune, la flore, les légendes locales, le sport, l'actualité, la gastronomie et bien plus encore. "Et pas uniquement des questions qui concerneraient les sites les plus emblématiques ou touristiques, préviennent les créateurs. L'idée est de sortir des sentiers battus et de mettre en valeur des endroits méconnus ou insolites !"

Au-delà des traditionnelles questions, ces cinq jeux comportent également de nombreuses devinettes, mais aussi des charades, des questions de rapidité, des rébus et même quelques mimes. Pour Grégory Bordier, "le maître-mot, c'est la convivialité. J'ai remarqué qu'on apprenait et surtout qu'on retenait plus de choses en jouant et en s'amusant". De fait, les questions ont été rédigées de telle sorte qu'elles donnent envie d'en connaître plus sur les endroits ou les célébrités citées par exemple. "Et le plus souvent possible, elles sont écrites sur le ton de l'humour, ce qui apporte une réelle fraîcheur aux parties".

A toutes ces questions s'ajoutent aussi des devinettes pour les juniors, entre 7 et 14 ans, "afin de pallier l'absence de programme autour de la géographie et de l'Histoire bretonne dans les écoles". Et enfin, chaque jeu comprend 180 photos couleurs avec, pour chaque photo, une question pour les grands et une question pour les plus jeunes. "L'objectif de ces photos est d'inciter les gens à aller découvrir sur le terrain ce qu'ils ont appris dans le jeu".

Chaque jeu est indépendant l'un de l'autre mais des passerelles sont possibles entre chaque plateau, permettant ainsi de jouer avec deux ou trois départements limitrophes. "Il suffit simplement d'avoir une grande table !", précisent les créateurs.

Les jeux qui viennent d'être édités sont disponibles dans les magasins de jeux et les librairies ainsi que dans la plupart des grandes surfaces de Bretagne. Conçus par la société Jeux Bordier, basée en lisière de forêt de Brocéliande, ils sont au prix public conseillé de 35 euros. Un mois après leur sortie, ils sont déjà parmi les meilleures ventes dans de nombreux magasins. "C'est la preuve qu'il y a toujours un réel intérêt des Bretonnes et des Bretons pour leur pays", sourit Grégory Bordier

info pratique et liste des points de vente

www.lejeudescotesdarmor.com

www.lejeudufinistere.com

www.lejeudumorbihan.com

www.lejeudelaloire-atlantique.com

www.lejeudelille-et-vilaine.com

mailbox imprimer
Vos 1 commentaires
Killian Le Tréguer
Jeudi 4 novembre 2021

J'ai regardé sur www.lejeudelaloire-atlantique.com
Les limites du 44 (qui sont sur le support de jeu) ont changé il y a quelques années maintenant (Le Fresne sur Loire rattachée à Ingrandes (49)) et Freigné (49) englobée dans une nouvelle commune du 44 (Vallons de l'Erdre). Ces modifications se repèrent assez nettement sur une carte.

ANTI-SPAM : Combien font 9 multiplié par 1 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.