-- Europe --

Des Indignés basques et occitans marchent sur Paris

Pour la démocratie réelle, contre tous les privilèges, pour l'insurrection populaire, le mouvement Indigné marche régulièrement sur Paris. Après la dernière marche, à l'automne dernier, des départs de marcheurs ont été organisés à Bayonne, Toulouse, mais aussi Angers ou Amiens.


Tous convergent vers Paris, où la Marche des possibles doit arriver le 21 avril à 14 h au Châtelet (voir le site) Les deux groupes de marcheurs de Baiona et de Tolosa ont fait un détour par Tours et la centrale nucléaire de Saint-Laurent des Eaux avant de rejoindre Orléans le soir du 12 avril et d'installer leur camp sous la Jeanne d'Arc de la place du Martroi. Filles et garçons, jeunes pour la plupart, sont environ une cinquantaine et bénéficient d'un soutien populaire assez présent. 22 h 12, Orléans s'endort. Un jeune homme avec un sac, « vous connaissez untel ? Alors voilà des sushi pour vous ! ». De quoi nourrir un bataillon, au moins 100 € de sushis, une générosité inattendue.


Des indignés soutenus, donc, et aussi en marche pour la reconnaissance des minorités et de la Charte des langues. « Penser global, mais défendre nos traditions et nos identités locales… sauf sur ce dernier point, Mélenchon nous a plagiés ».

Louis-Benoît GREFFE

Voir aussi :

mailbox imprimer
Étudiant en droit-histoire expatrié en Orléans, passionné par l'histoire et le patrimoine de la Bretagne. S'intéresse aussi à l'économie bretonne et à l'actualité de Loire-Atlantique.

Vos commentaires :

Jean-Louis G.
Lundi 16 avril 2012

Angers et Amiens ne sont pas en occitanie.

Ar Vran
Lundi 16 avril 2012

Merci M. Jean-Louis G.

Encore heureux que vous étiez là sinon la terre aurait arrêté de tourner . Vous en avez d\'autres comme cela ?

Michel Prigent
Mardi 17 avril 2012

Mr Jean-Louis G., avez-vous pensé à débusquer aussi les fautes d'orthographe ?

Écrire un commentaire :

ANTI-SPAM : Combien font 2 multiplié par 0 ?

Note : Ce lieu est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés. Par contre l'utilisation d'anonymiseurs pour modifier votre numéro ip entrainera la suspension de vos commentaires.