-- Société --

Des drones ont survolé la base militaire nucléaire de l'Ile-Longue

Photo : Collection privée d'Alain Guillou (www.guillou.com)
Photo : Collection privée d'Alain Guillou (www.guillou.com)

La préfecture maritime de l'Atlantique confirmait hier dans un communiqué la présence de drones au dessus de l'Ile-Longue, site militaire abritant les quatre sous-marins nucléaires lanceurs d'engins (SNLE), pourtant interdit au survol sous peine de poursuites judiciaires.

Dans la nuit du 26 au 27 janvier, ainsi que dans la journée du 27 janvier 2015, les équipes de protection du site ont détecté des drones dans une vaste zone autour de l'Ile-Longue, couvrant pratiquement toute la presqu'île de Crozon. La préfecture maritime précise toutefois que «Ces détections ont été immédiatement traitées en mobilisant les moyens et les équipes de réaction prévus dans ce cas de figure».

Rassurante, la préfecture ajoute que « ces vols de drones n'ont pas présenté de menace caractérisée sur la sûreté des installations » de la base, et bien qu'un mouvement de SNLE ait été réalisé ce mercredi matin comme le confirme le capitaine de corvette Lionel Delort, aucun sous-marin n'était présent dans la rade lors des survols.

Les drones n'ont pas été retrouvés, et ces survols viennent s'ajouter à la vingtaine de détections autour des centrales nucléaires survenues ces derniers mois en France, dont les auteurs n'ont pas été identifiés.

mailbox imprimer

Vos commentaires :

jean louis le corre
Vendredi 30 janvier 2015

Trés inquiétant ,surtout les centrales nucléaires !...et peut etre d'autres sites sensibles ? Quelqu'un testerai t il les capacités de réaction françaises ?

Lucien Le Mahre
Vendredi 30 janvier 2015

Dans le but d'aider le Ministère de la Défense dont les actions sont actuellement un peu dispersées, je propose un appel aux dons urgent, ceci afin de pourvoir les services de sécurité de l'Ile Longue d'un stock suffisant d'épuisettes à papillons de bonne facture, permettant ainsi d'occuper utilement leur personnel et d'éviter d'autres intrusions malveillantes par voie aérienne.

Écrire un commentaire :

ANTI-SPAM : Combien font 2 multiplié par 3 ?

Note : Ce lieu est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés. Par contre l'utilisation d'anonymiseurs pour modifier votre numéro ip entrainera la suspension de vos commentaires.