Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
- Dépêche -
Des amendes et des peines de prison avec sursis pour avoir lancé des oeufs sur le portail de la résidence de Jean-Marc Ayrault
Six Bonnets Rouges étaient jugés mercredi 28 janvier devant le Tribunal correctionnel de Nantes pour dégradations de biens d'autrui. Les dégradations qui leur étaient reprochées ont toutefois été requalifiées
Philippe Argouarch pour ABP le 30/01/15 12:05

Six Bonnets Rouges étaient jugés mercredi 28 janvier devant le Tribunal correctionnel de Nantes pour dégradations de biens d'autrui. Les dégradations qui leur étaient reprochées ont toutefois été requalifiées en détériorations légères, à la demande de leurs avocats, Me Choucq et Me Lorvellec. Les peines encourues ne sont pas les mêmes et les dégâts se limitaient à un portail enduit de farine et d'oeufs, touchant plus à une farce de potache qu'à un acte criminel.

Si les prévenus ont été relaxés pour les faits de violences sur les deux policiers, qui étaient en surveillance devant la résidence de l'ancien Premier ministre, ils ont en revanche été condamnés pour ports d'armes (des couteaux de poche Opinel que beaucoup de Bretons ont toujours sur eux, une tradition de marin-pêcheur), et pour certains, pour "participation à un attroupement armé".

Les peines sont des amendes de 250 ¤ et un mois de prison avec sursis, pour quatre d'entre eux.

Le procureur avait requis des peines allant jusqu'à trois mois de prison avec sursis, pour trois d'entre eux. Me Choucq a dénoncé "un procès politique".

La demande de réunification de la Bretagne historique est une des 11 revendications phares des Bonnets rouges. Jean-Marc Ayrault est reconnu comme étant le plus farouche opposant à cette réunification, faisant retirer en 2009 du Rapport Balladur cette proposition ( voir l'article ) et intervenant auprès du Président de la République en 2014 pour proposer plutôt une fusion des Pays de la Loire et de la région Bretagne ou toute autre solution sauf la réunification.

Voir aussi :
logo
Philippe Argouarch est un reporter multi-média ABP pour la Cornouaille. Il a lancé ABP en octobre 2003. Auparavant, il a été le webmaster de l'International Herald Tribune à Paris et avant ça, un des trois webmasters de la Wells Fargo Bank à San Francisco. Il a aussi travaillé dans des start-up et dans un laboratoire de recherche de l'université de Stanford.
Voir tous les articles de de Philippe Argouarch
Vos 7 commentaires
Per-Lannig Helias Le Vendredi 30 janvier 2015 18:16
Pendant ce temps, le triste sieur Coulibali qui devait purger 5 années sous les verrous fut relâché au bout de 5 mois d'incarcération, avec le triste destin que le monde entier lui connait. Brave Patrie Grolandaise.
(0) 

Ed du Le Vendredi 30 janvier 2015 22:47
Faut surtout pas payer!
(0) 

Ronan Balp Le Samedi 31 janvier 2015 20:49
A Per-Lannig Hellas: vous confondez durée d'incarcérationaprès condamnation avec durée totale d'incarcération= durée de détention provisoire = détention en tant que condamné.
(0) 

Ker itron al lann Le Dimanche 1 février 2015 22:17
Désolé de nager une fois de plus à contre courant sur les tribunes éminentes de l'ABP mais le sens non-commun de certaines minorités agressives et tapageuses doit se confronter à la diversité des points de vue, salutaire et bienfaitrice.
Dernièrement se tenait l'audience solennelle de rentrée au TGI de Nantes.
Mme Lamy Procureur de la République à Nantes a annoncé que la Loire Atlantique se place au 19e rang des départements en matière de criminalité: augmentation de la délinquance mobile - hausse de17% des cambriolages etc…
Mme Lamy a aussi souligné "une violence inadmissible manifestée lors d'expression collective de revendications" et en particulier envers les forces de l'ordre.
Il fallait s'attendre après la désastreuse manifestation anti-aéroport du 22 février à ce que le climat se durcisse, d'autant que certains avaient eu le mauvais goût d'y mêler le Gwenn ha Du (présent même maintenant à chaque manifestation de taxis à Roissy, de producteurs de nougats à Monélimar, ou de rougaille à la Réunion…)
Les manifestations pour la réunification à Nantes, elles, se sont toutes très bien déroulées, dans la dignité.
Mais il a fallu que 3 à 4 bourrés agressent un contrôleur dans le tram nuitamment, gwenn ha du sur l'épaule et bras dressés! et que d'autres organisent un gentil monôme au domicile de JM Ayrault, élu de la République. où quelques malheureux policiers étaient en faction.
Dans un tel climat, il s'agit bien entendu de fautes grossières, non seulement envers l'ordre public mais aussi envers notre cause; d'erreur de com…graves, qui nuisent à notre combat et soutenues par peu de gens, encore moins d'autres élus en particulier Mr Troadec pour ne citer que lui.
Serait il admissible que l'on agisse de la sorte au domicile du Maire de Carhaix ou de représentants de l'"Emsav"???? Accepterions nous cela!
La cause bretonne est une cause grave et sérieuse. Il ne suffit pas de porter un kilt et de gueuler "brevet breizh". Cette minorité que je respecte, si elle ne commettait pas de telles erreurs, devrait comprendre que l'expression de ses légitimes convictions serait plus audible sans ces inutiles incivilités.
En Irlande du nord, lorsque certains ne respectaient pas la discipline du mouvement républicain, on leur logeait une balle dans le genoux.
Dieu merci, on en est pas là...
Mais cette petite minorité agissante ne doit pas s'attendre ni à l'admiration ni à la considération des bretons, qui en grande majorité ne cautionne pas l'irrespect.
Quand à Mr Ayrault, dire qu'il est anti-breton est de la pure intox.
On ne se fera pas comprendre en martelant des accusations outrancières.
Comment entamer une négociation, un dialogue, avec de telles considérations calomnieuses.
Nous n'accepterons jamais qu'une minorité douteuse nuise aux intérêt de la Bretagne en Loire-Atlantique et sème la division et la discorde sur un territoire où la population est d'origines bien diverses.
La Justice, avec ses maigres moyens, fait au mieux pour maintenir un climat de sérénité en Loire-Atlantique, nécessaire au dialogue et au bien être de toutes les communautés et de tous les citoyens. Nous ne pouvons que la soutenir.
Parfois, on se demande si tout ce tapage dérisoire (il n'y avait vraiment pas grand monde sur l'esplanade du palais de justice à ce que l'on peut remarquer) n'est pas un contre-feu jacobin!
En tout cas le résultat parait semblable……
Kial
(0) 

Ar Vran Le Lundi 2 février 2015 18:02
@Kial
Je ne veux pas revenir sur l'entièreté de votre commentaire car il y a parmi vos remarques certaines intéressantes.
En revanche écrire "Quant à Mr Ayrault, dire qu'il est anti-breton est de la pure intox." il faut le faire.
Soit vous venez de la planète Mars, soit êtes d'une incommensurable mauvaise foi.
Il suffit de se pencher sur les faits et gestes de ce personnage pour s'en convaincre. Un seul exemple devrait vous ôtez vos ½illères : la réunification.
Trouvez-moi une seule parole et surtout un seul fait de sa part pour la réunification de la Bretagne (je parle évidemment du retour de la Loire-Atlantique en Bretagne et non pas de la vision technocratique de l'Ouest). Bon courage....
Mais c'est vrai que même chez les Bretons, Jean-Marc Ayrault est reconnu car avec un peu de chance il va pouvoir être le premier lauréat du Prix Duguesclin 2014. C'est vous dire!!!!
(0) 

Naon-e-dad Le Lundi 2 février 2015 19:50
@Ker intron al lann
.1 Le Gwenn-ha-Du est de sortie dans des manifestations de tailles et d'objectifs divers depuis fort longtemps. Disons, au moins une vingtaine d'années. Je parle en milieu urbain. Simplement l'usage s'en répand doucement.
.2 Ayrault, pas anti-breton? A vous de voir. En tout cas, Ayrault anti-Bretagne, dans son comportement et ses actions (et aussi dans ses inactions calculées) politiques, c'est incontestable.
.3 Un groupe de soutien en faveur des Bonnets Rouges serait... un contre-feu jacobin? Ouaouhh, la prochaine fois déplacez-vous sur le terrain. Pour vérifier.
.4 Au fait, pourquoi ce pseudo "Ker-Intron al Lann", repiqué sur une carte routière semble-t-il? Pourquoi pas "Itron Varia al lanneier"? Cela vous gênerait-il?
(0) 

Ker itron al lann Le Mardi 3 février 2015 20:28
Ah le prix Duguesclin… une riche trouvaille, bien révélatrice d'une volonté de stigmatisation, voire de délation… Les pires côtés de notre communauté!
Pourquoi pas un prix "De la tour d'Auvergne"… Ce serait plus élégant, et rafraîchirait la mémoire de nos jeunes et de nos moins jeunes de cette attachement de nos anciens et de notre belle Bretagne à la République.
Traduisez cela comme vous voulez...
(0) 

Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 9 multiplié par 8) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons