Victoire des nationalistes et déroute des partis jacobins au premier tour des élections territoriales en Corse

-- Politique --

Dépêche
Par Philippe Argouarch

Publié le 4/12/17 5:20 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

La liste Pè a Corsica (Pour la Corse), qui rassemble les autonomistes de Gilles Simeoni et des indépendantistes de Jean-Guy Talamoni, est arrivée largement en tête du premier tour des élections territoriales en Corse, dimanche 3 décembre, avec 45,36 % des voix. Loin derrière, on trouve la liste A strada di l’avvene (La voie de l’avenir) de la droite régionaliste de Jean-Martin Mondoloni avec 14,97 %.

Les partis jacobins arrivent en queue, 12,77 % pour les Républicains et 11,26 % pour En Marche, et, on notera la déroute du Front National avec seulement 3,28 %. Le PS ? Il n'existe plus en Corse. En fait il n'y a plus de gauche en Corse puisque les Insoumis de Mélenchon, seul parti de gauche en lice, n'a fait que 5,68 %.

Voir aussi :
mailbox imprimer