-- Langues de Bretagne --

Départ de la Redadeg : Quimper voit grand !

Présentation de la Redadeg hier à Quimper : Gweltaz Ar Fur (musicien co-fondateur des écoles Diwan); René Marchand (groupe Dremmwel); Bernez ar Rouz, de Ti ar Vro Kemper, asso organisatrice du Colloque international; Vefa Guenegan, Ville de Quimper, salariée, langue bretonne; Tangi Louarn (kevre breizh) co-organisateur du colloque international; Lors Calippe, Coordinateur Redadeg Kemper, Tifenn Siret (coordinatrice de la Redadeg ); Noémie Delaye, Burev Ti Ar Vro Kemper; David Ansquer, directeur Ti ar Vro Quimper; Dominique Le Guichaoua (groupe Dremmwel). Absente sur la photo : Isabelle Le Bal (adjointe du Maire à la culture et Conseillère régionale Modem).
Présentation de la Redadeg hier à Quimper : Gweltaz Ar Fur (musicien co-fondateur des écoles Diwan); René Marchand (groupe Dremmwel); Bernez ar Rouz, de Ti ar Vro Kemper, asso organisatrice du Colloque international; Vefa Guenegan, Ville de Quimper, salariée, langue bretonne; Tangi Louarn (kevre breizh) co-organisateur du colloque international; Lors Calippe, Coordinateur Redadeg Kemper, Tifenn Siret (coordinatrice de la Redadeg ); Noémie Delaye, Burev Ti Ar Vro Kemper; David Ansquer, directeur Ti ar Vro Quimper; Dominique Le Guichaoua (groupe Dremmwel). Absente sur la photo : Isabelle Le Bal (adjointe du Maire à la culture et Conseillère régionale Modem).

La 6e Ar Redadeg, c'est bientôt ! Cette course relais à travers les cinq départements bretons a pour but, tous les deux ans, de lever des fonds pour financer des projets en langue bretonne. Dépêchez-vous ! il reste encore quelques kilomètres à acheter. Départ de Quimper le vendredi 4 mai à 19 heures place Saint-Corentin.

Cela paraît tout simple mais une formidable logistique est impliquée, aidée par des douzaines de bénévoles, pour assurer la continuité du passage du témoin sur 1800 kilomètres en traversant 300 communes. Ce tro breizh de huit jours finira à Plougerneau le 12 mai.

Un cluster d'évènements vont se greffer autour de ce départ pour faire résonner la langue bretonne dans Quimper pendant quelques jours. Ti ar Vro Kemper, Kevre Breizh, le groupe Dremmwel, Mervent et d'autres associations, et bien sûr la mairie de Quimper, se sont joints aux efforts d'organisation et d'animation. Des douzaines d'artistes seront aussi présents et bien sûr le Bagad Kemper.

Le jeudi 3 mai, le lougre Corentin, le voilier de l'asso Lougre de l'Odet , offre une croisière découverte du breton maritime, départ de Lorient et arrivée à Combrit Saint-Marine le même jour.

Le 4 mai le Corentin remontera l'Odet jusqu'à Quimper avec le bâton témoin. Escortée de kayaks et de yoles, la flottille arrivera en musique au Port de Corniguel à Quimper à 17 h 30.

Le témoin sera réceptionné par des enfants pour une redadig ou mini course jusqu'à la place Saint-Corentin où se trouveront des tentes abritant les associations pour la promotion du breton.

Plusieurs circuits de la course dans Quimper, avec la participation d'élus, sont prévus jusqu'au départ de la redadeg de la ville à 21 h.

S'en suivra un super concert avec des groupes bretons, irlandais, basques, clôturé par le bagad Kemper. La nuit finira en fest-noz.

Le samedi 5 mai se déroulera, au centre des Congrès du Chapeau rouge, de 10 h à 17 h, un colloque international ayant pour but la création d'un réseau européen des initiatives citoyennes en faveur des langues minoritaires. Les pays invités sont ceux qui organisent des redadeg à commencer par le Pays Basque, l'inventeur du concept. Le colloque est organisé par Ti ar Vro Kemper.

Le départ sera diffusé en direct sur France3 Bretagne, mais aussi pour la première fois, on aura une diffusion live sur internet via youtube et les réseaux sociaux. Au même moment aura lieu à Paris, autour de Montparnasse, une autre redadig de soutien.

mailbox imprimer
logo

Philippe Argouarch est un reporter multi-média ABP pour la Cornouaille. Il a lancé ABP en octobre 2003. Auparavant il a été le webmaster de l'International Herald Tribune à Paris et avant ça, un des trois webmasters de la Wells Fargo Bank à San Francisco. Il a aussi travaillé dans des start-up et dans un laboratoire de recherche de l'université de Stanford. Voir le site et Voir le site

Vos commentaires :

Écrire un commentaire :

Combien font 2 multiplié par 1 ?

Note : Ce lieu est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées.

Publicités et partenariat